UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
09/07/2013 Electricité : « Le Gouvernement porte à nouveau un coup de plus au pouvoir d’achat des Français »

« La hausse annoncée de 10% de la facture d’électricité, la plus forte depuis 10 ans, porte un nouveau coup au pouvoir d’achat des Français. Après avoir refusé avec fracas une augmentation préconisée par la CRE (Commission de Régulation de l’Energie) début juin 2013, le Gouvernement de François Hollande, profitant de la période estivale, se dédit une nouvelle fois en acceptant d’augmenter de 5% la facture d’électricité au 1er août 2013 et de 5% supplémentaires courant 2014. Cette décision, qui coïncide avec le départ de Delphine Batho, illustre les tergiversations des socialistes en matière d’énergie et démontre bien que ce Gouvernement n’a ni méthode ni cap pour consolider l’avenir de notre indépendance énergétique dans un contexte de crise. Depuis son arrivée au pouvoir, François Hollande n’a pas su prendre les décisions nécessaires à l’accompagnement des investissements d’entretien du parc nucléaire et encore moins maîtriser l’envolée des charges liées à l’encouragement et au développement des énergies vertes (éoliennes, photovoltaïque etc…) que chacun paie sur sa facture avec la CSPE (Contribution aux charges de service public de l’électricité). Voilà pourquoi, pour payer l’addition des Ecolos, les 26 millions de consommateurs voit leur facture flamber. » Si on ne peut brader l’outil nucléaire que la France a mis plus de trente ans à construire, la transition énergétique, elle, ne peut se faire au détriment systématique du pouvoir d’achat des Français, mis à mal depuis 1 an.

Mentions légales  -  Contact