UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
1er décembre 2011 : réaction de Patrick Ollier au discours de Nicolas Sarkozy à Toulon

" Le chef de l’Etat vient ce soir, d’expliquer aux Français les enjeux de son action déterminée pour que sortent, du Conseil Européen de la semaine prochaine, des positions communes visant à renforcer la zone euro. L’avenir de la zone euro, et au-delà, de l’Europe, est en jeu. L’issue est binaire : soit la construction européenne sort renforcée, soit elle périclite. Nicolas Sarkozy a tenu également à rassurer nos compatriotes : l’avenir de l’Europe passe par une discipline budgétaire plus rigoureuse et une plus grande convergence économique et fiscale du couple franco-allemand, moteur de l’Europe. Il en va de l’avenir même de la France et de l’Allemagne. Mais convergence ne signifie pas perte de souveraineté. Cela implique un contrôle permanent, une voix politique forte qui défendent avec fermeté nos intérêts. Seuls ceux qui détiennent la souveraineté peuvent en déléguer l’application. Pas l’inverse. Pour gérer le présent et assurer l’avenir, la France a besoin d’un chef d’Etat courageux et crédible dans la détermination qu’il met à conduire ses actions. Nos compatriotes ont la chance d’avoir Nicolas Sarkozy, président dynamique et protecteur. Le moment venu, les Français sauront faire la différence »

Mentions légales  -  Contact