UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
21 janvier 2009 : Patrick Ollier réagit au Plan de relance proposé par le PS

Réaction de Patrick Ollier au Plan de relance proposé par le PS :

« Le PS a décidément du mal à se défaire de ses vieilles obsessions déconnectées de la réalité »

« Le plan de relance proposé par le parti socialiste est manifestement démagogique et, en grande partie, inadapté. Démagogique car lorsque le gouvernement donne, malgré un budget contraint, 200 euros au titre de la prime de solidarité active, le PS surenchérit en proposant 500 euros. Et pourquoi pas 1.000 ou 2.000 euros ? Inadapté parce qu’une fois de plus, les socialistes fondent la relance sur une reprise artificielle de la consommation, méthode qui creuse plus encore les déficits publics et qui a échoué, comme on peut s’en souvenir, dans les plans mis en œuvre depuis 1981. La consommation telle que le parti socialiste la prescrit, c’est l’encouragement aux importations favorisant ainsi le carnet de commandes des entreprises non françaises. Par ailleurs, la hausse décrétée du Smic de 30 euros, comme le préconise le PS, consisterait tout simplement à aggraver la situation des entreprises au moment où elles sont fragilisées. Les mesures mises en œuvre actuellement par le gouvernement et validées par le parlement contribuent, bien au contraire, à soutenir nos entreprises afin de sauvegarder leur activité et préserver les emplois. Décidément, le parti socialiste a bien du mal à se défaire de ses vieilles obsessions complètement déconnectées de la réalité économique du moment et qui ne pourraient que conduire à des dérapages budgétaires incontrôlés » a conclu, Patrick Ollier, président de la Commission des Affaires Economiques.

Mentions légales  -  Contact