UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
30 novembre 2012 : Patrick Oklier reagit aux propos de Francois Hollande sur le dividende du travail

Patrick Ollier, député des Hauts de Seine et maire de Rueil-Malmaison, s’étonne de la singulière conversion de François Hollande aux thèses du Gaullisme sur l’association Capital -Travail.

En effet, le Président de la République à l’occasion d’une discrète visite d’une entreprise à Rueil-Malmaison le 29 novembre, a promis de « remettre à plat » et d’« actualiser » les dispositifs d’intéressement, de participation et d’actionnariat salarié, mieux connus sous l’appellation de dividende du travail.

Rappelons que le 1er texte fiscal du Gouvernement Ayrault a conduit à alourdir la taxation de l’intéressement, de la participation et de l’actionnariat salarié par la hausse du forfait social de plus de 10%, freinant ainsi le développement de l’épargne salariale, alors que plus de 260 000 entreprises avaient mis un place cette incitation qui bénéficie à plusieurs millions de Français.

Les socialistes n’ont cessé de dénoncer les réformes de 2006 créant à mon initiative le dividende du travail et de 2008, réformes que nous avons mises en place pour amplifier l’épargne salariale et augmenter le pouvoir d’achat des Français. Ce sont les déclarations de sa propre majorité qui rendent la conversion de François Hollande d’autant plus étonnante.

Mentions légales  -  Contact