UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
40 ème anniversaire de la disparition du Général de Gaulle : Patrick Ollier à Colombey-les-Deux-Églises

Patrick Ollier était présent aux côtés du Président de la République pour commémorer, à Colombey-les-Deux-Eglises en Haute-Marne, le 40ème anniversaire de la disparition du Général de Gaulle.

Un moment fort pour le député, Gaulliste de la première heure, qui s’est engagé très jeune derrière le Général. Co fondateur dès 1962, de « l’Action Etudiante Gaulliste », puis en 1965 de « l’Union des Jeunes pour le Progrès » (UJP), Patrick Ollier, aujourd’hui conseiller politique de l’UMP, n’a cessé de militer activement pour défendre les valeurs gaullistes et le projet, cher au Général, d’une société de confiance, plaçant l’Homme au cœur de la décision politique. Une certaine vision de la France, un message politique résolument moderne et toujours d’actualité, au plan national comme international : « Le 18 juin 1940, le Général de Gaulle appelait les Françaises et les Français à refuser la fatalité de la défaite, et invoquant l’histoire et la grandeur de la Nation, il rendait à notre pays son indépendance, sa liberté et sa fierté. Les valeurs qui firent hier son salut n’ont rien perdu de leur actualité. Gaulliste du renouveau, je me suis engagé en politique au nom d’une certaine idée de la France, celle d’une France libre, unie autour de ses principes et de la volonté de partager un destin commun, consciente de ses atouts, résolument tournée vers l’avenir… »

Aujourd’hui, la mondialisation transforme nos choix économiques et financiers, les nouvelles technologies bouleversent nos modes de vie. La gravité de la crise économique et financière de 2008 a suscité des interrogations sur notre modèle de croissance et l’expression de la solidarité. C’est pourquoi, plus que jamais, je défends les valeurs liées aux fondamentaux du gaullisme social, le rôle de l’Etat comme arbitre pour lutter contre les dérives de l’ultra-libéralisme, le patriotisme économique, une plus juste répartition des richesses, la solidarité dans une France dont la personnalité doit lui permettre de continuer à jouer un rôle moteur dans la poursuite de la construction européenne. C’est pourquoi je défends la mise en œuvre de moyens de justice et d’équité, par l’intervention de l’Etat, la régulation et l’aménagement du territoire, l’ensemble de ces thèmes étant le fondement de l’action de Nicolas Sarkozy. La France est un modèle social, économique et culturel auquel les Français sont attachés, mais aussi une référence dans le monde. Au plan diplomatique également, par la volonté énergique du Président de la République, la France est respectée et écoutée. Face aux défis du XX1ème siècle, faisons le choix de la grandeur et de l’ambition et continuons à avancer pour construire et défendre une République moderne dans un monde qui bouge ! »

Mentions légales  -  Contact