UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Candidature de François Jeanmaire : mise au point

Face à la candidature de François Jeanmaire, et alors que les documents de campagne électorale du candidat François Jeanmaire diffusent des informations mensongères une mise au point s’impose :
- François Jeanmaire vient d’être exclu de l’UMP justement pour s’être présenté contre le candidat sortant officiellement investi par le Parti Patrick Ollier.

- Ce candidat, qui, notons le, prétend vouloir rajeunir la classe politique alors qu’il va sur ses 60, avance par ailleurs un prétendu cumul des mandats de Patrick OLLIER et de son suppléant Éric Berdoati comme argument de campagne. Il convient donc de préciser que Patrick Ollier ne détient actuellement qu’un seul mandat, celui de Maire de Rueil-Malmaison, car il a perdu celui de député en novembre 2010 en devenant ministre. Auparavant, depuis 2007, il n’avait que deux mandats, ceux de MAIRE et de DÉPUTÉ. Rappelons à cet effet la nécessité, pour le député législateur, de pouvoir être en contact direct avec ses concitoyens comme Maire en les rencontrant sur les marchés, dans des réunions et autres manifestations. Il est en effet essentiel de sentir l’opinion, de se tenir à l’écoute de ses concitoyens et de comprendre leur message avant de voter une loi qui peut etre incomprise.

S’agissant d’Éric Berdoati, précisons qu’il est Maire de St-Cloud et il a été élu conseiller général en mars 2011. Un recours a été engagé contre son élection et jusqu’à la décision définitive du tribunal, il ne pouvait démissionner d’un des mandats qu’il possédait dont celui de député lorsque Patrick Ollier est entré au gouvernement. Il y a quelques jours, il a été confirmé dans son mandat de conseiller général et a remis son mandat de député.

Tels sont les faits : un seul mandat pour Patrick Ollier et deux pour Éric Berdoati.

C’est pourquoi il faut rappeler au candidat Jeanmaire qui relaie ces informations erronées, la différence entre un mandat et une fonction. Lui même n’était-il pas à la fois adjoint au maire, président de l’OMS, conseiller de la communauté d’agglomération, président de la commission des sports et de la jeunesse …et de temps à autre chef d’entreprise !

On peut enfin s’étonner des propos de ce candidat diviseur dans sa profession de foi ; il se trompe de scrutin : que viennent faire la gestion du parc de St-Cloud ou le sujet de la police municipale dans le débat ? Il s’agit de questions purement municipales et non législatives. Une nouvelle fois Mr Jeanmaire et son suppléant ne connaissent pas le rôle et les réelles fonctions d’un parlementaire. Comment peut-on dans ces conditions, briguer le mandat de député, alors que dans le même temps nulle position sur l économie, la gestion de la crise, la fiscalité, la jeunesse ou les problèmes d’éducation n’est prise…. La gestion de la France ne doit pas être entre les mains d’amateurs surtout au moment ou la crise frappe à notre porte et quelle va être renforcée par les premières décisions du gouvernement socialiste qui nous coûtent 20 milliards sur le quinquennat. Mr Jeanmaire, la gestion du parc de St Cloud a-telle plus d’importance pour vous que la protection de l’épargne des Français ? Les électeurs jugeront !!

Mentions légales  -  Contact