UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Disparition de Charles Pasqua : "La France, la France et encore la France" (réaction de Patrick Ollier du 30/6/2015)

Patrick Ollier a réagi au micro des journalistes aux Quatre colonnes de l’Assemblée nationale le 30/6/2015 s’agissant de la disparition de Charles Pasqua : " C’était un ami ; Je l’ai connu à l’époque où j’étais étudiant à Aix en Provence ; j’ai toujours eu des relations très amicales avec lui depuis cette époque depuis laquelle nous ne nous sommes jamais quittés. Je suis très peiné ; mais c’était aussi un grand résistant et une figure du Gaullisme. Pour moi, le Gaullisme c’est un projet de société et Charles Pasqua incarnait ce Gaullisme social que nous défendons et qui, avec l’autorité de l’Etat, a toujours été été une constante chez lui. Il a toute sa vie oeuvré sans relâche pour la France, la France et encore la France ; l’intérêt général a toujours été sa priorité ; il était très courageux et a pris des risques au service de ses idéaux. Ses prises de positions en matière de sécurité, s’agissant notamment de la lutte contre le terrorisme ont aujourd’hui un écho tout particulier au vu de l’actualité. Son expression "Terroriser les terroristes", qui avait interpellé à l’époque, résonne étrangement aujourd’hui et montre qu’i’l avait raison". La faiblesse des Etats occidentaux vis à vis du terrorisme fait malheureusement le lit de ce dernier. Il y aujourd’hui, en matière de sécurité et de lutte contre le terrorisme, des leçons à tirer de son discours".

JPEG - 62.5 ko
Charles Pasqua et Patrick Ollier aux obsèques de Philippe Seguin en janvier 2010
Mentions légales  -  Contact