UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Equité des temps de parole pour les débats politiques : Patrick Ollier , ancien Président de l’Assemblée nationale, s’interroge sur la partialité de La Chaîne Parlementaire (LCP)

Patrick Ollier a vivement réagi au "mélanges des genres" qu’a constitué le 7/10/2015, la diffusion, par la Chaîne parlementaire, de la conférence de presse du Président de l’Assemblée nationale Claude Bartolone, par ailleurs candidat aux élections régionales en Ile-de-France, devant l’association de la presse parlementaire, deux mois avant cette échéance électorale.

La diffusion de cette conférence de presse témoigne d’un mélange des genres, comme le montre l’introduction faite par le journaliste en plateau, qui a assuré le lancement de cette conférence de presse, en déclarant que Claude Bartolone ferait le point sur les institutions et la campagne des élections régionales. Le Président de l’Assemblée Nationale et candidat aux régionales en Ile-de-France ne s’est d’ailleurs pas privé dans son propos liminaire, censé porter sur les institutions, de s’exprimer à son initiative sur les affaires judiciaires le concernant et d’attaquer, voire d’invectiver la droite francilienne. De toute évidence, dans ces conditions, la diffusion de cet événement porte un coup à la nécessaire équité dans le débat politique. Au-delà de cet événement survenu le 7 octobre à près de 60 jours des élections régionales, il apparaît d’après les textes en vigueur, que la chaîne LCP, pourtant diffusée sur la TNT et accessible très largement, échappe aux règles du CSA auxquelles sont soumises toutes les chaînes de télévision pour les campagnes électorales. En effet, la candidature du Président de l’Assemblée nationale à des élections régionales étant inédite jusque-là, pose le problème de l’équité des temps de parole sur cette chaîne. A la lumière de cette configuration particulière, comment comptez-vous assurer les conditions d’équité du débat politique ? Dans une période marquée par la défiance de l’opinion vis-à-vis de la politique, il est important de donner toutes les garanties d’impartialité pour que le débat politique soit serein et juste. Nous vous remercions de nous informer sans délai des mesures qui doivent être prises pour rétablir les conditions d’un débat démocratique équitable entre les candidats et dans l’attente nous vous prions d’agréer, Monsieur le Président, l’expression de notre haute considération.

Word - 17.2 ko
Lire le courrier adressé à C Bartolone et co-signé par Christian Jacob, François Fillon, Patrick Ollier et Bernard Accoyer
Mentions légales  -  Contact