UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Fausse affaire des quotas dans le football, polémique sur le RSA : halte aux rumeurs et à la division ! (La Tribune de Patrick Ollier, 11 mai 2011)

Rumeurs de racisme dans le football :

« Nous avons vécu ces derniers jours une nouvelle étape de la médiocrité, voire même de la malhonnêteté de certains media à scandale comme Mediapart, qui ont recommencé à lancer des rumeurs incontrôlées et donc inadmissibles, touchant notamment la Fédération Française de Football. La bulle a explosé et fait pschitt puisqu’il ressort, après les enquêtes menées par deux commissions de contrôle, qu’il ne s’agissait en définitive que de discussions de techniciens pour envisager d’améliorer le recrutement et la formation des jeunes ! Rien de plus et certainement pas de racisme ! Je suis heureux de la réaction de Zidane, qui est certainement l’un des plus qualifiés pour s’exprimer sur ces propos médiocres. Les sites tels que Mediapart vivent des rumeurs qu’ils lancent et gagnent beaucoup d’argent sur le dos de la curiosité et de la crédulité des internautes. Ceci est malsain et il serait peut être temps que des décisions interviennent pour moraliser l’action de ces « journalistes »…

L’information, oui, la transparence oui, mais dans un contexte toujours contrôlé et vérifié ! Non à la désinformation et aux rumeurs infondées qui jettent l’opprobre sur des personnes lâchées en pâture à une opinion avide ! C’est malheureusement là l’un des points faibles de la société de la technologie et de la communication. »

Polémique sur le RSA :

« La majorité est aujourd’hui unie autour du Président de la République pour établir le constat de l’immense travail depuis 2007, elle est aussi unie pour préparer les affrontements de 2012. Cela suppose que dans cette période agitée, chacun doive garder son calme et son sang-froid et ne pas donner prise aux critiques de ceux qui cherchent des raisons de nous voir divisés. Le problème du RSA (Revenu de Solidarité Active) fait partie de ces polémiques inutiles ; oui, nombreux sont les Français qui s’interrogent sur la manière dont est rémunérée le travail, en comparaison avec la façon dont ceux qui ne travaillent pas sont soutenus et assistés par la société. Ce débat est légitime, tout comme est légitime l’action du Gouvernement qui a justement créé le RSA, pour faire en sorte que ceux qui par le passé percevaient le RMI puissent aujourd’hui,grâce à ce procédé, réintégrer le monde du travail. Grâce au RSA activité, versé en complément d’un revenu du travail, 70 000 foyers ont franchi le seuil des bas revenus et sont sortis de la pauvreté, ce qui constitue un progrès. C’est pourquoi, si au terme de quelques années d’expérimentation, on peut et on doit améliorer le dispositif, ce n’est pas une raison pour rentrer dans une polémique stérile et destructrice pour notre propre majorité. » Patrick OLLIER

Mentions légales  -  Contact