UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Filière nucléaire :" une décision stratégique"

Patrick Ollier auditonnera le 15 septembre prochain, avec les membres de la Commission des Affaires économiques, François Roussely, afin de débattre du rapport sur l’avenir de la filière française du nucléaire civil, remis le 16 juin dernier par l’ancien président d’EDF.

Ardent défenseur de la filière nucléaire, Patrick Ollier se félicite de la décision de l’Elysée de réorganiser la filière nucléaire tricolore en confiant un rôle central à EDF et en le rapprochant de son frère ennemi Areva :

«  Une décision stratégique pour la filière nucléaire française était souhaitée et attendue depuis plusieurs mois. L’annonce en a été faite le 28 juillet dernier par Nicolas Sarkozy, après un Conseil de politique nucléaire qui a examiné le rapport commandé l’an dernier par le chef de l’Etat à l’ancien patron d’EDF, François Roussely. Le Président de la République, Nicolas Sarkozy, en prenant ses responsabilités et en annonçant qu’EDF devient leader de cette filière, a pris une décision conforme aux intérêts de la France…

Dans le cadre de mes fonctions de Président de la Commission des Affaires Économiques à l’Assemblée Nationale, je me suis entretenu avec les différents acteurs de cette filière et j’ai fait procéder à de nombreuses études dans ce domaine.

Le rapport Roussely confirme les orientations que je souhaitais voir prendre par l’État.

Il est heureux qu’EDF et Areva aient une politique cohérente et concertée, permettant à la France d’être compétitive et de gagner les marchés touchant aux 250 nouvelles centrales nucléaires à construire dans le monde.

Cette initiative du Président de la République est un vent porteur pour notre économie nationale et pour la politique énergétique en France  »

Consulter la synthèse du rapport Roussely :

PDF - 1.3 Mo
Mentions légales  -  Contact