UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Intervention française en Syrie : "la situation nécessite un vote du Parlement et exige la plus grande clarté sous peine de discrédit de notre pays" Réaction de P. Ollier du 3/09/13

"La question de l’intervention française en Syrie situation est compliquée, et exige de réagir avec la plus grande clarté. Elle nécessite en tout cas un vote du Parlement.

1° Il ne faut rien entreprendre sans la légitimité internationale et une décision du Conseil de Sécurité de l’ONU. Lui seul peut apporter les preuves de l’utilisation d’armes chimiques. 2° En tout état de cause, l’armée française ne pourra s’engager qu’après vote un vote à l’Assemblée nationale, car rien ne peut être entrepris sans la légitimité nationale ou internationale. Sinon, l’initiative française serait un acte de guerre contre la Syrie et passible de sanctions pénales internationales. 3° L’incohérence de la position française, les atermoiements du Président de la République et cette convocation en session extraordinaire du Parlement sans visiblement aucune préparation internationale, nous conduisent à être suspendus de manière lamentable à la décision américaine. Cela n’est pas à la hauteur de la France et discrédite notre pays. Il est donc temps de le dire tout haut, et de réagir avec force." Patrick Ollier

Mentions légales  -  Contact