UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Mariage homosexuel, emprunts toxiques, bioéthique : la tribune de Patrick Ollier (16 juin 2011)

Mariage homosexuel :

"La semaine dernière, deux débats passionnants ont eu lieu à l’Assemblée nationale, à travers des propositions du groupe socialiste dans le cadre de sa « journée d’initiative ». S’agissant du mariage entre homosexuels tout d’abord, débattu le 9 juin, la position de la majorité et du Gouvernement est très claire, c’est le refus ! Le refus d’une dérive qui dénaturerait la valeur sociétale du mariage. Nous pensons que le mariage est le fait qui permet la création d’une famille, donnant à une homme et une femme la possibilité de fonder cette famille en ayant des enfants et en les élevant, c’en est effectivement le principe. S’agissant des homosexuels je ne vois pas d’inconvénient à ce que des liens entre eux puisent être établis légalement et juridiquement ; le PACS a été créé à cet effet, même s’il peut être encore amélioré, pour rendre encore plus identiques les droits à ceux du mariage. Mais la confusion entre PACS et mariage me semble inacceptable…

Certes, quelques députés UMP y sont favorables, c’est leur liberté d’avoir voté pour. Quelques autres, dont les convictions sont tout aussi légitimes, ont demandé la démission de Roselyne Bachelot, poue avoir souhaité une ouverture favorable du débat…En revanche le groupe UMP et notre parti,ainsi que le Gouvernement, restent fermes sur ce qui leur apparaît comme étant une défense des valeurs fondant la société.

Emprunts toxiques :

La commission d’enquête créée sur les emprunts toxiques est la bienvenue car elle va permettre de mettre à jour la responsabilité de ceux qui ont lancé dans les milieux bancaires ce que l’on appelle couramment les « emprunts toxiques » ! Ces emprunts toxiques qui sont aujourd’hui quasiment inexistants ont produit des effets désastreux et la culpabilité des responsables bancaires va être analysée dans le cadre de cette commission d’enquête. Bien entendu, il ne faut pas confondre emprunts toxiques et emprunts structurés, ces derniers n’étant pas obligatoirement des emprunts toxiques et c’est bien là la distinction que l’enquête aura à établir. Le problème en cas de variation de taux à la hausse, est le retour de ces taux au taux initial lors d’une baisse du marché. Le problème de la toxicité, est qu’il y a impossibilité de revenir en arrière et que ces emprunts restent au taux maximum jusqu’à la fin dans le cadre de l’évolution du marché. Cette commission d’enquête nous engagera tous à être encore plus prudents, notamment dans nos responsabilités d’élus locaux.

Boéthique :

Le projet de loi bioéthique est quasiment achevé ; il a fallu la semaine dernière développer une action très forte, dans laquelle je me suis engagé personnellement, pour faire voter au Sénat l’amendement du Président Gaudin, qui rétablissait le texte de l’Assemblée, et s’agissant de la recherche sur les embryons, maintient le régime actuel d’interdiction assorti de dérogations alors que la commission des affaires sociales du Sénat voulait passer à un régime d’autorisation assorti d’interdictions. Sur le fond cela n’aurait rien changé car la recherche se développe dans de très bonnes conditions et très peu de protocoles ne font pas l’objet de dérogations. En revanche, le fait de passer à l’autorisation aurait été un signal très négatif vis-à-vis de celles et ceux qui dans la société veulent préserver le caractère très particulier de l’embryon, en définitive celui de la naissance de la vie. Je suis heureux du travail réalisé et que mon action ait permis à cet amendement d’être voté à trois voix près… ce qui est très peu …mais qui rend définitive la décision du Parlement ! "

Patrick OLLIER

Puls d’infos sur :

- Ouvrir le mariage aux couple de même sexe : le dossier de la propoition de loi sur le site de l’Assemblé nationale

- Projet de loi relatif à la bioéthique : le dossier sur le site du Sénat

- Proposition de résolution d’enquête sur les emprunts toxiques : le dossier législatif sur le site de l’Assemblée nationale

Mentions légales  -  Contact