UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Panorama de presse 2007

- 2007-09-17

La Tribune : Interview de Patrick Ollier, Président de la commission des affaires économiques

Le pouvoir d’achat est l’une des priorités de la rentrée pour le Français. Comment la prendre en compte ?

La question du pouvoir d’achat est délicate. Il y a un écart entre ce que dit l’Insee de l’évolution du panier de la ménagère et les augmentations que ressentent les consommateurs. Je reconnais ensuite qu’il y a des produits qui ont plus augmenté que d’autres, comme la baguette de pain. Mais là, il faut s’interroger. Pourquoi les artisans ne répercutent-ils pas la baisse des prix des matières premières quand celles-ci baissent et en revanche répercutent toujours les hausses ? Nous allons devoir faire de la pédagogie auprès des artisans et des commerçants. Cela étant, je pense que ce qui manque dans notre pays c’est du salaire, et les entreprises doivent faire des efforts en la matière, comme l’a demandé le président de la République.

Faut-il revaloriser la prime pour l’emploi (PPE) ?

Pour moi, ce n’est pas une priorité car ce n’est qu’une petite partie de la solution au problème du pouvoir d’achat. On pourrait parler aussi de l’actionnariat salarié et de la participation, par exemple.

Christine Lagarde souhaite interdire les stock-options dans les entreprises qui n’auraient pas conclu d’accord de participation ou d’intéressement. Qu’en pensez-vous ?

Cela va dans le bon sens. Cela permet d’étendre l’actionnariat salarié. Il n’y a pas de raison que seules quelques personnes dans une entreprise bénéficient aujourd’hui d’une facilité exorbitante du droit commun. Mais je voudrais aller plus loin et trouver une solution pour les petites entreprises. Après la discussion budgétaire, je proposerai un groupe de travail pour faire des propositions concrètes pour qu’un système de participation soit généralisé à toutes les entreprises.

Le président de la Cour des comptes propose que les plus-values des stocks-options soient soumises à cotisations sociales. Partagez-vous cette opinion ?

Effectivement, plusieurs milliards d’euros n’ont pas été perçus. Quand on parle de solidarité, de justice sociale, cela ne me choque pas que les stocks-options, qui s’inscrivent dans un cadre spéculatif, soient soumises à cotisations. En revanche, je ne suis pas favorable à ce qu’il en soit de même pour les primes d’intéressement ou les chèques-restaurant.

Nicolas Sarkozy veut un nouvel assouplissement des 35 heures. Faut-il une nouvelle loi ?

J’ai présidé la mission d’information sur les 35 heures. Dans le rapport final, la conclusion s’imposait qu’il fallait privilégier l’accord d’entreprise plutôt que l’accord de branche, pour permettre à ceux qui le souhaitent de travailler plus et aux autres de rester à 35 heures. C’est dans cette direction qu’il faut aller aujourd’hui. Des assouplissements existent déjà pour permettre des accords d’entreprise dérogatoires aux accords de branche. Il faut aller plus loin, ce qui suppose une modification législative.

Souhaitez-vous laisser les partenaires sociaux adapter la durée du travail à la situation des branches et des entreprises ?

Je suis favorable à ce que l’on garde la durée légale à 35 heures, à condition que les Français qui le souhaitent puissent travailler davantage. On en revient à des accords au plus près des salariés : l’entreprise !

Que préconisez-vous sur la réforme du contrat de travail ?

Je suis pour le contrat de travail unique et la séparation à l’amiable. J’ai soutenu le contrat nouvelle embauche. Je ne sais pas si les partenaires sociaux parviendront à un accord sur cette réforme car certains syndicats ont une vision archaïque des choses. Ils apparaissent comme une force conservatrice plutôt qu’une force de progrès. Nous devons profiter de l’"élan Sarkozy " pour faire avancer les choses.

Le gouvernement a reporté sa décision sur la TVA sociale. Qu’en pensez-vous ?

C’est une sage décision. La TVA sociale est un bon système puisqu’il permet d’alléger les coûts de production. Mais à condition que chacun joue le jeu et qu’il n’y ait pas d’augmentation des prix. Or la concurrence en France ne garantit pas ce scénario. La TVA sociale risque donc de conduire à une hausse des prix. C’est pourquoi le gouvernement a raison de se donner le temps de la réflexion et de la pédagogie avant l’expérimentation !

Un autre sujet divise les députés UMP : l’ouverture des magasins le dimanche. Quelle est votre position ?

Mes administrés de Rueil-Malmaison m’ont confié qu’ils aimeraient bien faire leurs courses le dimanche mais que cela ne les ferait pas consommer davantage. En ce cas, cela n’aurait pas d’impact sur la croissance. Je me bats depuis des années pour défendre les commerces de proximité et le commerce de centre-ville. Je ne suis donc pas favorable à ce que l’on étende les dérogations pour permettre aux grandes surfaces d’ouvrir le dimanche.


- 2007-06-21

Libération : " Bernard Accoyer grimpe au perchoir devant Patrick Ollier " Ce sera officiel mardi : Bernard Accoyer deviendra président de la nouvelle Assemblée nationale …L’incertitude qui, jusqu’en fin de semaine, planait sur l’issue du scrutin, a en effet poussé Matignon à se mêler de ce qui ne le regarderait en rien si la séparation des pouvoirs était une réalité. Vendredi, dans un entretien au " Figaro ", François Fillon a indiqué sa préférence à mots couverts : il y disait son " respect pour Patrick Ollier ", mais saluait " le travail exceptionnel de Bernard Accoyer, qui " avait su maintenir l’unité du groupe UMP " en des temps tourmentés. Message reçu cinq sur cinq par des députés UMP qui n’ont rien à refuser à François Fillon et à Nicolas Sarkozy…


- 2007-06-21

Aujourd’hui : " Accoyer montera au " perchoir " Il n’y a pas eu de surprise, hier, à l’Assemblée…Les députés UMP (…) ont choisi Bernard Accoyer comme candidat à la présidence de l’Assemblée…Président de l’Assemblée depuis début mars, Patrick Ollier avait mené une campagne active auprès des députés et il aura notamment bénéficié des voix des chiraquiens. Cela n’aura pas été suffisant pour inquiéter Accoyer, qui sera officiellement élu au perchoir le 26 juin … " Je trouve que les propositions de Patrick Ollier étaient intéressantes et je regrette qu’il n’y ait pas eu débat entre les candidats avant ce vote ", juge pour sa part Georges Tron, député de l’Essonne…


- 2007-06-21

Le Monde : " Assemblée nationale : une géographie encore mouvante avant la rentrée du 26 juin "

…Pour les postes clés, à commencer par la désignation à la présidence de l’Assemblée, la concurrence est rude : Patrick Ollier et Bernard Accoyer se disputent le " perchoir "…


- 2007-06-21

Les Echos : " Présidence de l’Assemblée : l’UMP choisit Bernard Accoyer " …Les députés ont choisi de récompenser leur ancien président de groupe (…) en le choisissant hier pour candidat à la présidence de l’Assemblée par 195 voix, contre 99 voix à Patrick Ollier, le président sortant…


- 2007-06-21 Le Monde : " Assemblée nationale : une géographie encore mouvante avant la rentrée du 26 juin "

…Pour les postes clés, à commencer par la désignation à la présidence de l’Assemblée, la concurrence est rude : Patrick Ollier et Bernard Accoyer se disputent le " perchoir "…


- 2007-06-20

AFP : " Perchoir : Ollier salue la victoire d’Accoyer et appelle à l’unité du groupe "

Le président sortant de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, battu mercredi par Bernard Accoyer dans la primaire UMP pour le perchoir, a salué mercredi la victoire de son rival : " La démocratie interne du groupe a fonctionné. Bernard Accoyer a été désigné. Je rends hommage à sa victoire. J’ai fait campagne, mais le problème est ailleurs. C’est vrai que le président du groupe sortant, qui a eu pendant près de cinq ans le soutien des députés, a pu vérifier que ce soutien était présent…Ce qui compte, c’est cette unité qui est l’élément essentiel du groupe UMP nouveau que nous venons de constituer "…


- 2007-06-20 AFP : " Bernard Accoyer, vainqueur de la primaire UMP, sera Président de l’Assemblée " Bernard Accoyer était assuré d’être le président de l’Assemblée nationale de la XIIIème législature, après être sorti vainqueur d’une primaire mercredi sur son rival Patrick Ollier, qui était le président sortant…Dès l’annonce du résultat, M. Ollier (…) a salué la victoire de son rival, soulignant que " la démocratie interne du groupe a fonctionné "….


2007-06-20

Reuters : " Assemblée : Bernard Accoyer candidat UMP au perchoir "

Le groupe UMP de l’Assemblée nationale a désigné mercredi Bernard Accoyer comme candidat à la présidence de l’Assemblée. Il a été choisi à 195 voix contre 99 à Patrick Ollier.


- 2007-06-20

AFP : " Bernard Accoyer sera officiellement élu au perchoir mardi 26 " Bernard Accoyer, qui a remporté mercredi la primaire devant le groupe UM face à Patrick Ollier, sera officiellement élu président de l’Assemblée nationale à l’ouverture de la XIIIème législature mardi 26 juin…


- 2007-06-20

Libération : " Les députés UMP élisent leur candidat au perchoir " La primaire pour le candidat UMP à la présidence de l’Assemblée nationale doit départager, aujourd’hui, Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée et Bernard Acccoyer, président sortant du groupe UMP…


- 2007-06-20 La tribune.fr : " Bernard Accoyer sera le prochain président de l’Assemblée nationale "

Bernard Accoyer sera le prochain président de l’Assemblée nationale …Les députés UMP l’ont en effet choisi hier (…lors d’une primaire organisée au sein du groupe UMP…


- 2007-06-20

Le Progrès : " Deux députés par un perchoir tentés " Aujourd’hui, les députés UMP (…) devront choisir entre Patrick Ollier et Bernard Accoyer pour le perchoir. …Patrick Ollier considère sue ce poste lui revient. Formé par Chaban-Delams, qu’il cite souvent, il est depuis 38 ans dans les couloirs de l’Assemblée, qu’il connaît parfaitement…Depuis des mois, il travaille à la modernisation de l’Assemblée et a fait des propositions en ce sens…Durant la campagne législative, Il a parcouru 12 000 km pour soutenir 240 candidats…


- 2007-06-20

Le Monde : " Patrick Ollier s’agace de la candidature concurrente de Bernard Accoyer à la présidence de l’Assemblée " …C’est pour le " perchoir " que la compétition promet d’être le plus rude…Patrick Ollier, président sortant, ne cahce pas son amertume : "Il y a trois mois, Bernard Accoyerm’avait dit qu’il n’était pas question qu’il soit candidat, qu’il avait l’intention d’être au gouvernenement. S’il n’y est pas, ce n’est pas de ma faute. Qu’il se présente contre le sortant de sa propre famille, je le ressens avec peine, . C’est lui qui se présente contre moi, et pas le contraire ", lâche le député des Hauts-de-Seine qui plaide pour que la primaire soit ouverte à l’ensemble de la majorité…


- 2007-06-20

Le Figaro : " Les députés UMP arbitrent le match Ollier-Accoyer " La bataille du " perchoir " s’annonce très serrée entre les deux candidats en lice : Patrick Ollier et Bernard Accoyer…Pour beaucoup de députés, c’est un déchirement d’avoir à choisir entre " deux amis ", comme le confie Philippe Vitel, élu de Toulon(…)Proches de Patrick Ollier,Renaud Dutreil et Georges Tron ont réclamé hier un " débat entre les candidats avant le vote…Très sévère à l’égard du député de Haute-Savoie, Renaud Dutreil a estimé que le maire de Rueil ferait un " président capable de créer un consensus "…


- 2007-06-20

AFP : " Le PRG demande la formation d’un groupe à 15 députés " " J’ai fait la démarche pour que nous puissions créer un groupe à partir de 15 députés , nous souhaiterions que la barre de 20 députés soit abaissée ; je suis allé rencontrer le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, pour le lui dire et c’est quelque chose qi se discutera au moment de la réunion de la conférence des présidents ", a déclaré le député (PRG) de l’Allier, Gérard Charasse


- 2007-06-20

AFP : " Discours Sarkozy devant les parlementaires UMP : réactions Ollier " Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale : " C’est un excellent discours mobilisateur, qui confirme toutes les options que le président de la République avait prises dans le cadre de la campagne présidentielle. Il a dit : " tout ce que j’ai dit je le ferai " ; Nous, ici à l’Assemblée, on se prépare à le faire avec lui "…


- 2007-06-19

Le Monde : Législatives : Hauts-de-Seine " Avec dix sièges sur treize, l’UMP et ses apparentés confortent leur position dominante…Cinq députés UMP avaient été élus dès le premier tour : (…) , Patrick Ollier (7ème circonscription)…


- 2007-06-19 Midi Libre : " Ils ont dit " scoop " " … Patrick Ollier : " Que les députés socialistes soient plus nombreux (que prévu aux législatives) cela ne change rien. Aucun des objectifs du président de la République n’est remis en cause : l’ouverture, le changement et les engagements précis qu’il a pris. "


- 2007-06-19 Le Figaro : "Perchoir" …Prétendants à la présidence de l’Assemblée, Patrick Ollier, président sortant, et Bernard Accoyer, ex-chef de file du groupe UMP, ont envoyé hier des courriers aux élus de la majorité. Les députés UMP choisiront qui d’Ollier ou d’Accoyer, sera leur candidat au perchoir…


- 2007-06-19

Le Télégramme : " Présidence de l’Assemblée " Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale et Bernard Accoyer, chef de file du groupe UMP sortant, ont lancé hier chacun leur campagne pour le " perchoir ", auprès des députés UMP élus ou réélus…L’élection elle-même du présidet est prévue en séance publique le 26 juin…


- 2007-06-19

Le Progrès : " La bataille pour le " perchoir " est engagée " …Dès hier, Patrick Ollier, Patrick Ollier président sortant et candidat à sa succession et Bernard Accoyer, chef de file du groupe UMP sortant, ont lancé chacun leur campagne pour le " perchoir " via des courriers adressés aux députés UMP (ré) élus…


- 2007-06-19

Reuters : " Elections mercredi au sein du groupe UMP "

Le groupe UMP de l’Assemblée nationale procèdera mercredi à l’élection de son président et à la désignation de son candidat au " perchoir ", a-t-on appris de source parlementaire


- 2007-06-19

Sud Ouest : " Campagne pour le perchoir " Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale, et Bernard Accoyer, chef de file du groupe UM sortant, ont lancé hier chacun leur campagne pour la présidence de l’Assemblée, auprès des députés UMP élus ou réélus…


- 2007-06-19

L’Humanité : " Bataille pour le perchoir "

Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale, et Bernard Accoyer, chef de file du groupe UMP sortant, ont lancé hier leur campagne pour la présidence de l’Assemblée…


- 2007-06-19

Le Figaro : " Patrick Ollier et Bernard Accoyer s’affrontent pour le " perchoir " La bataille pour le " perchoir " fait déjà rage entre Patrick Ollier, élu président de l’Assemblée nationale le 7 mars dernier en remplacement de Jean-louis Debré et Bernard Accoyer, le président du groupe UMP sortant : " Je ne pensais pas que Bernard se présenterait contre moi, c’est une grande surprise ", déclare le député des Hauts-de-Seine ; je suis le président en exercice sortant ; je ne veux pas être sorti "….


- 2007-06-19

AFP : " Assemblée nationale : bataille à couteaux tirés entre Ollier et Accoyer pour le perchoir "

Patrick Ollier et Bernard Accoyer, tous deux en lice pour la présidence de l’Assemblée nationale, se livraient mardi à une bataille à couteaux tirés pour tenter de remporter la partie mercredi lors d’une primaire au sein du groupe UMP…L’ancien ministre Renaud Dutreil, qui a apporté son soutien à M. Ollier, a accusé Bernard Accoyer d’être à la fois " juge et partie ", lui reprochant d’avoir organisé la primaire, et a confié avoir été " terriblement heurté " par la " conception des libertés " de M. Accoyer (…) l’accusant aussi " d’utiliser les moyens du groupe UMP au profit de sa propre candidature " (…) Peu après, Georges Tron (…) a réclamé " un débat " entre les deux candidats devant les députés UMP. Comme Renaud Dutreil, il lui a reproché l’organisation de la primaire et de " verrouiller " le débat…


- 2007-06-19

Le Parisien : " Les élus du 1er tour "

7ème circonscription des Hauts-de-Seine (Rueil, Garches, Saint-Cloud) : c’est le plus beau score du premier tour dans le département. Avec 60,30% des voix , le maire UMP de Rueil, Patrick Ollier, peut , depuis déjà une semane, se consacrer à un seul objectif : garder la présidence de l’Assemblée nationale….


- 2007-06-19

Assemblée : " Bataille engagée pour le perchoir et les présidences de groupe " …Depuis la semaine dernière, deux UMP sont en lice pou accéder à la présidence de l’Assemblée, appelée communément le " perchoir ", dont l’élection aura lieu en séance publique le 26 juin. Sont candidats Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale et Bernard Accoyer, président sortant du groupe UM…Lundi, Patrick Ollier tentait d’obtenir que les députés du Nouveau Centre soient associés à cette primaire pour que le candidat présenté le 26 juin soit celui de la " majorité présidentielle "…


- 2007-06-19 AFP : " Perchoir " : Ollier et Accoyer lancent leur campagne auprès des députés UMP "

Patrick Ollier, président sortant de l’Assemblée nationale, et Bernard Accoyer , chef de file du groupe UMP sortant, ont lancé lundi chacun leur campagne pour la résidence de l’Assemblée nationale…Une primaire est organisée au groupe UMP mercredi pour l’élection du candidat du groupe majoritaire au " perchoir " de l’Assemblée. ..Dans son courrier, M. Ollier insiste sur son expérience de l’Assemblée nationale " acquise depuis 1969 ", d’abord auprès de Jacques Chaban-Delmas, puis comme député à partir de 1988, ensuite comme vice-président ou comme président de la commission des Affaires économiques …

----
- 2007-06-18

AFP : " Gouvernement : " Aucun des objectifs " de Sarkozy remis en cause (Ollier) Le président sortant de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a estimé lundi qu’" aucun des objectifs du président de la République n’est remis en cause " par le résultat des législatives, qu’il s’agisse de " l’ouverture ", du " changement " ou des " engagements précis qu’il a pris "…Soulignant que la droite avait la majorité absolue à l’Assemblée nationale au terme des législatives, il a estimé qu’il ne fallait pas " transformer notre déception de voir des amis qui ne sont pas réélus en sentiment de défaite pour la majorité ". Pour Patrick Ollier, il s’agit d’ " une très grande victoire ", qu’il ne faut pas mettre en rapport avec celle des élections de 2002 : " Ce ne sont pas les mêmes conditions "…


- 2007-06-07

Sud Ouest : " UMP : Patrick Soutient ses députés " Le président de l’Assemblée nationale est passé par la Gironde hier (…), accueilli par le député sortant Philippe Dubourg : " C’est un devoir pour moi de de soutenir les députés que je côtoie depuis longtemps ", a expliqué Patrick Ollier qui a souligné " la volonté réelle de transformer les engagements de Nicolas Sarkozy en réalité "…


- 2007-06-07

Le Parisien : " Les élus UMP cible des homosexuels " Les militants du mouvement LGBT (Lesbiennes, gays, bi et trans) (…) viennent de rendre publique sur internet une liste de plus de 150 candidats aux élections législatives qui, selon eux, auraient " manifesté une hostilité à l’encontre des personnes LGBT ". Et c’est le département des Hauts-de-Seine qui compte le plus grand nombre d’élus critiqués. (Parmi eux) Patrick Ollier, Député-Maire de Rueil (…) qui avait refusé en avril 2005 de célébrer l’union entre une transsexuelle et un transgenre …


- 2007-06-06

Reuters : " Accoyer (UMP) prône un large débat sur la proportionnellle " Bernard Accoyer, qui s’était prononcé contre toute forme de proportionnelle (…) a fait un rectificatif dans lequel il prône une large concertation sur ce sujet (…)Bernard Accoyer est notamment en concurrence pour le " perchoir " avec le président sortant de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP)…


- 2007-06-06

Ouest-France : " Patrick Ollier soutient Jean-Yves cousin "

Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, était à Villers-Bocage pour soutenir Jean-Yves Cousin, en meeting hier soir…


- 2007-06-06 Reuters : " La commission des Finances à l’opposition "

La présidence de la commission des Finances de l’Assemblée nationale sera confiée à l’opposition de gauche , comme Nicolas Sarkozy s’y était engagé durant la campagne présidentielle, a assuré mercredi François Fillon (…) Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a dit mercredi " donner raison " au chef du gouvernement : " Les engagements du présidents de la République devront être tenus et la présidence de la commisson des Finances sera donc proposée à un membre de l’opposition ", dit-il dans un communiqué. Patrick Ollier " souhaite également que les autres mesures nécessaires au renforcement des droits de l’opposition et au meilleur fonctionnement de l’Assemblée nationale soient également pris en compte "…


- 2007-06-06

Les Echos : " Les postes clef de la future Assemblée très convoités à l’UMP " …Deux candidats se sont déclarés pour la présidence de l’Assemblée, rivalisant de propositions pour améliorer le fonctionnement de la ChambreBernard Accoyer (…) se heurte aux ambitions de Patrick Ollier, qui assure l’intérim depuis la nomination de Jean-Louis Debré au conseil constitutionnel et profite des législatives pour mener une campagne active…


- 2007-06-06

Libération : " A savoir "

…Quatre candidats se disputent la présidence de l’Assemblée nationale : Patrick Ollier, député des Hauts de Seine, l’actuel tenant du perchoir, Bernard Accoyer, ancien chef de file des députés UMP, qui dit avoir l’oreille de Sarkozy…


- 2007-06-06

AFP : " Rivalités au sein de l’UMP "

…Le chef de file des députés UMP sortant, Bernard Accoyer, et le président sortant de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, se sont lancés dans la bataille pour le " perchoir ", alors que les noms de Pierre Méhaignerie et de François Baroin sont également cités…


- 2007-06-05

AFP : " présidence de la commission des Finances à l’opposition : Ollier d’accord "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, (…) a " donné raison " à François Fillon dans un communiqué, après que mercredi le Premier ministre eut assuré que " lengagement " de confier la présidence de la commission des finances à l’opposition serait " tenu ", mais dans le cadre d’une " discussion globale " sur la modernisation du travail parlementaire…


- 2007-06-05

Ouest-France : " Notes politiques " Plusieurs personnalités affichent leur soutien aux candidats à l’Assemblée nationale…Brigitte Le Brethon (UMP, Caen 1) est soutenue par Patrick Ollier (président de l’Assemblée nationale)…


- 2007-06-05

Le Télégramme : " Législatives : agenda des candidats "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, vient soutenir la candidature d’Hélène Tanguy aux élections législatives…


- 2007-06-05

Midi Libre : " Perchoir et présidence du groupe, enjeux capitaux " …Président sortant de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier a présenté hier ses propositions pour en améliorer le fonctionnement, suggérant un délai maximal pour les décrets d’application des lois, des " droits nouveaux de l’opposition ", un " droit d’interpellation " et l’informatisation totale de l’hémicycle…


- 2007-06-05

Le Télégramme : " Accoyer candidat au perchoir " …Le président du groupe UMP, Bernard Accoyer, a annoncé hier sa candidature à la présidence de l’Assemblée nationale…Patrick Ollier, président de l’Assemblée depuis mars est aussi candidat à sa succession.


- 2007-06-05

Libération : " Un strapontin pour la gauche "

… Nicolas Sarkozy, qui avait proposé de confier la présidence de la très influente commission des Fiances de l’Assemblée à l’opposition, y réfléchit à deux fois. C’est cette commission qui est chargée d’examiner la recevabilité des amendements au prjet de budget et de veiller à ce qu’ils ne soient pas générateurs de dépenses. " On ne peut laisser un tel moyen d’obstruction dans les mains de l’opposition ", a estimé hier le président de l’Assemblée Patrick Ollier. Un avis partagé par l’ancien chef de file des députés UMP, Bernard Accoyer…


- 2007-06-05

Le Monde : " L’UMP renâcle à confier la commission des Finances à l’opposition " Aucun des deux principaux prétendants à la présidence de l’Assemblée, Patrick Ollier et Bernard Accoyer, n’est partisan d’honorer l’engagement de Nicolas Sarkozy pendant la campagne présidentielle de …confier la présidence de la commission des Finances à un membre de l’opposition…M. Ollier réfute cette idée : " Il ne faut pas donner des pouvoirs à l’opposition, mais des moyens de contrôle ", estime l’actuel occupant de l’hôtel de Lassay…


- 2007-06-05

L’Humanité : " Ollier souhaite réformer l’Assemblée "

Patrick Ollier a présenté ce matin ses propositions pour " améliorer le fonctionnement " de l’Assemblée nationale. Le président a expliqué qu’il faut qu’elle " puisse mieux contrôler le gouvernenment, et qu’ele puisse être plus lisible pour les citoyens "


- 2007-06-05

La tribune : " Propositions de modernisation "

Avant même les législatives, la bataille du " perchoir " (présidence de l’Assemblée nationale) fait rage entre les deux principaux candidats UMP, Patrick Ollier et Bernard Accoyer. L’actuel occupant du poste, Patrick Ollier, a présenté vingt-et-une propositions de réformes du fonctionnement du Palais Bourbon " visant à une meilleure efficacité et une plus grande lisibilité de la législation " , des propositions extrêmement précises et détaillées son action "


- 2007-06-05

La Nouvelle République : " Bernard Accoyer candidat au perchoir…et Patrick Ollier aimerait y rester "

L’actuel président du groupe UMP à l’Assemblée nationale, Bernard Accoyer, a annoncé hier sa candidature à la présidence de l’Assemblée…Quant à l’actuel président Patrick Ollier, il a de son côté présenté 21 propositions pour améliorer le fonctionnement de l’Assemblée. Nommé en remplacement de Jean-Louis Debré, il a fait part de son intention de briguer à nouveau la présidence …


- 2007-06-05

Libération : " Prise de bec entre les ténors de l’UMP pour le perchoir " …Servi par son statut de sortant, Patrick Ollier se démultiplie pour conserver une fonction conquise de haute lute il y a seulement trois mois : " Je ne reculerai pas, j’irai jusqu’au bout "…


- 2007-06-05

La Croix : " La bataille pour le perchoir es ouverte "

En compétition officieuse pour la présidence de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier et Bernard Accoyer sont déjà entrés en campagne…Le premier a déjà fait art de son intention d’être candidat à sa propre succession (…) arguant de ses " trente ans d’expérience au Palais Bourbon " (…) et a présenté hier un ambitieux projet de réforme du fonctionnement de l’Assemblée Nationale…

- 2007-06-05

La Tribune : " L’Assemblée sur la voie des réformes "

Les deux candidats au perchoir veulent changer la pratique législative…C’est le 26 juin prochain que les députés éliront leur président. En attendant, les deux principaux candidats mènent campagne auprès des élus et, surtout, développent leurs propositions pour réformer le fonctionnement du Parlement et perfectionner le travail législatif. Patrick Ollier a ainsi présenté hier " 21 propositions pour une Assemblée nationale plus efficace et une législation plus lisible "…


- 2007-06-04

Le Figaro : " Ollier veut ressusciter le " droit d’interpellation " pour " rénover le Parlement " Le président de l’Assemblée, Patrick Ollier, entend faire valoir " ses trente ans d’expérience au Palais Bourbon " et a " encore beaucoup d’ambition pour cette maison " …il a dévoilé 21 propositions " pour améliorer le fonctionnement de l’Assemblée " et veut notamment ressusciter le " droit d’interpellation " - (en vigueur sous les IIIème et IVème République)-, …une procédure qui permettrait à chaque député d’exiger une explication approfondie du gouvernement sur tout sujet d’intérêt national….


- 2007-06-04

Le Figaro.fr : " Assemblée : les 21 propositions d’Ollier "

Le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier, a présenté ses 21 propositions pour " en améliorer le fonctionnement ". Il suggère notamment un délai maximal pour les décrets d’application des lois, des " droits nouveaux de l’opposition ", un " droit d’interpellation " et l’informatisation totale de l’hémicycle…


- 2007-06-04

Reuters : " Patrick Ollier présente 21 mesures pour moderniser l’Assemblée " Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, UMP, a présenté ce lundi 21 propositions de réformes du fonctionnement du Palais Bourbon " visant à une meilleure efficacité et une plus grande lisibilité de la législation "…Patrick ollier entend, s’il est réélu député les 0 et 17 juin, être candidat à sa propre succession au " perchoir " : " Mes propositions sont destinées à faire en sorte que l’Assemblée nationale puisse être plus efficace dans son fonctionnement, plus lisible dans son action et faire en sorte qu’elle contrôle mieux le gouvernement ", a-t-il déclaré lors d’une conférence de presse…


- 2007-06-04

La Tribune.fr : " Olier et Accoyer avancent leurs propositions de modernisation de l’Assemblée nationale "

Avant même les législatives, la bataille du " perchoir " (présidence de l’Assemblée nationale) fait rage entre les deux principaux candidats UMP, Patrick Ollier et Bernard Accoyer. L’actuel occupant du poste, Patrick Ollier, a présenté ce lundi vingt-et-une propositions de réformes du fonctionnement du Palais Bourbon " visant à une meilleure efficacité et une plus grande lisibilité de la législation "…Ses propositions sont regroupées sous trois chapitres : " meilleur contrôle du gouvernement, " plus efficace dans son fonctionnement ", " plus lisible dans son action "…


- 2007-06-03

AFP : " Ollier : 21 propositions " pour améliorer le fonctionnement " de l’Assemblée "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a présenté lundi ses propositions pour en " améliorer le fonctionnement ", suggérant un délai maximal pour les délais d’application des lois, des " droits nouveaux de l’opposition ", un " droit d’interpellation ", et l’informatisation totale de l’hémicycle…Pour M. Ollier, il s’agit que l’Assemblée soit " plus efficace, qu’elle puisse mieux contrôler le gouvernement et qu’elle puisse être plus lisible pour les citoyens (…), afin de combattre la perte de confiance des citoyens vis-à-vis de la politique…Monsieur Ollier, dont le mandat expire le 19 juin (…) a fait part de son intention de briguer à nouveau la présidence le 26 juin.


- 2007-06-03

Midi Libre : " L’esprit de la Pentecôte "

Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale venu lundi soutenir le député sortant Jean-Marc Roubaud, interrogé pour savoir si travailler à la Pentecôte était pour lui une façon de donner l’exemple, a convenu qu’il fallait " améliorer le dispositif ", " laisser le choix du jour à chacun ", mais il s’est déclaré " très heureux de travailler à la Pentecôte "…


- 2007-06-03

La Nouvelle République :"L’Assemblée ressemble plus à une chambre d’enregistrement que de contrôle"

Propos recueillis par Odile Moniot

1. Patrick Ollier, l’Assemblée ressemble plus à une chambre d’enregistrement que de contrôle. Comment rétablir son rôle ?

L’Assemblée nationale est d’abord le lieu où l’on vote la loi. Mais il est nécessaire, tout en respectant l’équilibre des institutions, de renforcer son pouvoir de contrôle sur le fonctionnement du gouvernement, sur les moyens d’action de l’État. C’est dans cet esprit que j’ai adressé au président de la République une série de propositions. Je souhaite, par exemple, que les députés puissent interpeller le gouvernement dans des séances spécialement organisées pour qu’il puisse rendre compte de l’exécution de la loi, de la parution de décrets ou de la manière dont le budget a été consommé. Chaque loi adoptée doit aussi faire l’objet d’une évaluation dans les deux ans qui suivent sa mise en application.

2. La faiblesse des pouvoirs parlementaires, qui conduit à un intérêt fort des élus pour leurs mandats locaux, participe de l’absentéisme. Comment lutter contre ?

Si, pour les journalistes, l’absentéisme est le fait que dans les séances publiques il n’y ait que 60 à 70 députés pour discuter d’un projet de loi, alors vous n’avez pas raison. Car ce n’est pas pour autant que, dans le même temps, l’ensemble des députés n’est pas présent dans les commissions permanentes, groupes d’études ou d’amitié. Ils doivent aussi faire le tour des ministères pour défendre les dossiers locaux dont ils sont porteurs.

Les mandats locaux ne justifient pas l’absentéisme. En revanche, je pense que le système de la session unique de neuf mois a rendu les choses plus difficiles. Il y a effectivement des tendances pour certains à repartir très tôt de Paris. Pour ma part, je serais favorable, si on ne devait pas remettre en cause la session unique, d’organiser nos travaux autour de rythmes mensuels simples : les trois premières semaines à l’Assemblée nationale, la quatrième dans la circonscription.

3. Le cumul des mandats nuit à la lisibilité de l’action politique. Que faire ?

Compte tenu de la complexité extrême des débats parlementaires aujourd’hui, il est nécessaire qu’un député puisse aussi avoir une accroche locale. Je pense en revanche qu’il faudrait supprimer le cumul du mandat parlementaire avec certaines fonctions qui, effectivement, impliquent beaucoup plus de travail que ce que représente la mairie d’une commune moyenne. C’est une réflexion qu’il nous faudra avoir pour éviter que l’on discute sans cesse sur le fait que les députés sont trop appelés dans leurs circonscriptions.


- 2007-06-01

Le Monde : " Les recalés du gouvernement se rabattent sur le Palais-Bourbon "

La compétition est d’ores et déjà engagée pour la présidence de l’Assemblée nationale…Dans la campagne pour l’élection à la présidence de l’Assemblée, le 26 juin, Patrick Ollier a pris une longueur d’avance. Élu le 7 mars en remplacement de Jean-Louis Debré, (…il refuse d’être considéré comme un " président intérimaire ". Installé dans la place, il a la ferme intention d’y rester. Il ne ménage pas sa peine, multipliant les déplacements de soutien aux candidats de l’UMP. L’ancien assistant de Jacques Chaban-Delmas ayant débuté son mandat en 1988, ayant exercé la vice-présidence de l’Assemblée et la présidence de la commission des Affaires économiques , estime avoir toute " légitimité " pour la plus haute dignité. Il a même prévu de présenter le 4 juin ses " vingt et une propositions pour améliorer le fonctionnement de l’Assemblée nationale ". Son principal rival sera Bernard Accoyer. L’actuel président du groupe UMP, faute d’avoir été nommé au gouvernement, a désormais des visées sur l’hôtel de Lassay…


- 2007-06-01 L’Expansion : " Tirs croisés sur l’argent des PDG "

…Tout le monde s’accorde à vouloir mettre un terme à ces excès patronaux(…) " En cas d’échec industriel, on doit pouvoir empêcher un patron de lever ses stocks-options ", propose Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale "…


- 2007-06-01

Les Echos : " La présidence du futur groupe UMP très convoitée "

…Bernard Accoyer (…) vise pour sa part la présidence de l’Assemblée. Mais le " perchoir " aussi fait des envieux. Patrick Ollier, qui assure l’intérim depuis la nomination de Jean-Louis Debré à la présidence du Conseil constitutionnel, est sur les rangs. Les noms de François Baroin et de Pierre Méhaignerie sont également cités.


- 2007-06-01

Sud Ouest : " La campagne en bref : un perchoir très prisé "

Les candidatures se multiplient au prestigieux perchoir, la présidence de l’Assemblée nationale. Si Patrick Ollier, élu président après la nomination de Jean-Louis Debré au Conseil constitutionnel, entend bien transformer son CDD en CDI, le poste intéresse aussi Bernard Accoyer, François Baroin ou encore Pierre Méhaignerie, issu de l’UDF.


- 2007-05-31

Reuters : " Assemblée : Ollier présente lundi ses 21 propositions "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, qui est candidat à sa propre succession au " perchoir ", présentera lundi prochain " 21 propositions de réformes du fonctionnement de l’Assemblée nationale, visant à une meilleure efficacité et une plus grande lisibilité de la législation "…


- 2007-05-31

La Voix du Nord : " Assemblée nationale : le laboratoire des lois "

A quoi sert l’Assemblée nationale ? (…) Une bonne proportion d’électeurs est incapable de répondre(…)Tout le monde est capable de donner le nom du président de la République. Combien peuvent donner celui du président de l’Assemblée nationale ? (Jusqu’au 19 juin, le président est Patrick Ollier, député UMP…) Par ailleurs, moins d’un Français sur deux connaît le nom de son député, selon un sondage IFOP du 24 mai…


- 2007-05-31

La Tribune.fr : " Le " perchoir " de l’Assemblée nationale suscite les convoitises "

Le poste est très convoité. A dix jours du premier tour des législatives, les candidatures se multiplient pour occuper le prestigieux " perchoir " de l’Assemblée nationale le 26 juin prochain…Patrick Ollier (UMP), élu à la présidence de l’Assemblée le 7 mars dernier, entend bien transformer son " CDD ", comme il le dit, en CDI " L’actuel président du group UMP, Bernard Accoyer, vise lui aussi le " perchoir "…


- 2007-05-31

Reuters : " Multiples candidatures au " perchoir " de l’Assemblée nationale "

A dix jours du premier tour des législatives, les candidatures se multiplient pour la présidence du groupe UMP (…) et pour occuper le prestigieux " perchoir ". Patrick Ollier, élu à la présidence de l’Assemblée la 7 mars dernier (…) entend bien transformer, comme il le dit, son " CDD " en un " CDI ". Il doit présenter le lundi 4 juin à la presse 21 propositions pour " améliorer le fonctionnement de l’Assemblée nationale "…Déjà, plusieurs UMP comme Patrick Ollier ou Gilles Carrez, rapporteur du budget , s’interrogent sur l’opportunité de confier la présidence de la commission des Finances à l’opposition, comme s’y est engagé Nicolas Sarkozy…


- 2007-05-30 Ouest-France : " Patrick Ollier à Villers-Bocage "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, participera à un meeting à Villers-Bocage mardi 5 juin. Le député UMP des Hauts-de-Seine viendra soutenir Jean-yves Cousin, candidat à sa réélection dans la 6ème circonscription du Calvados…


- 2007-05-30

Le Parisien : " Ollier rêve d’être réélu…au perchoir " …Depuis son élection à la présidence de l’Assemblée nationale, les journées de Patrick Ollier sont particulièrement chargées. Outre les réceptions protocolaires à l’hôtel de Lassay, le député-maire sortant de Rueil multiplie les déplacements dans l’hexagone pour soutenir les députés UMP…Mais il ne néglige pas pour autant les électeurs de son propre fief, jugeant " possible " une réélection dès le premier tour à Rueil, Garches et Saint-Cloud : " Les gens que je croise sur les marchés ont une attitude très chaleureuse et je sens que mon statut de président de l’Assemblée nationale suscite de la fierté dans la circonscription ", confie l’élu UMP…


- 2007-05-29

"Midi Libre : " Le marché aux fleurs a accueilli 80 exposants

…Ils sont tous revenus pour l’ouverture du marché aux fleurs…Le cours Aristide Briand est devenu, durant ces quelques jours, un lieu de rencontre entre les personnalités politiques de tous bords, les élus et les Tarasconnais…Pour cette dernière journée, Roland Chassain, député-maire des Saintes-Maries-de-la-mer, a invité Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, à visiter le marché aux fleurs …


- 2007-05-29

Midi libre : " Patrick Ollier au travail pour pentecôte " Fichue pentecôte : qui travaille, qui ne travaille pas. Patrick Ollier, lui, imperturbable, suit le sillon ouvert par le gouvernement Raffarin après la canicule de 2003 : il travaille…pour la cause des députés sortants UMP qui, semble-t-il, ont besoin de son soutien…Ainsi donc, le 4ème personnage de l’État est-il venu en tournée dans le sud, avec un détour par Villeneuve-lès-Avignon…


- 2007-05-29

Midi Libre : " Les monuments historiques, selon Ollier "

Le président de l’Assemblée nationale , Patrick Ollier, était hier venu soutenir le député sortant de la 3ème circonscription du gard et maire de Villeneuve-lès-Avignon. L’occasion pour Patrick Ollier de décrire les " marxistes et communistes " comme " des monuments historiques ". " Il faudra bientôt une loi pour les protéger ", a ironisé le 4ème personnage de l’État…


- 2007-05-28

Le Parisien : " Echos de campagne " Patrick Ollier, député-maire UMP sortant de Rueil-Malmaison et actuel président de l’Assemblée nationale, tiendra plusieurs réunions publiques cette semaine sur la 7ème circonscription (Rueil-Garches-Saint-Cloud) où il est candidat…


- 2007-05-28

Le Parisien : " Echos de campagne "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, viendra soutenir François-Michel Gonnot, candidat UMP à sa propre succession sur la 6ème circonscription de Compiègne nord jeudi prochain…


- 2007-05-28

Les Échos : " Paroles de députés "

Revaloriser le travail du parlementaire, tous les députés en rêvent…La majorité des élus défend le cumul : " Le député, on n’ose pas l’aborder, alors que l’élu local a un contact plus facile et plus direct avec les personnes ", explique Patrick Ollier, président de l’Assemblée sortante… " S’occuper des dossiers locaux permet d’avoir les pieds sur terre et de trouver le bon équilibre entre la loi et les préoccupations de citoyens "…


- 2007-05-26

Ouest France : " Patrick Ollier veut le tout numérique " Patrick Ollier entend bien rempiler à la tête de l’Assemblée nationale. Il a en tête vingt mesures pour améliorer les conditions de travail des députés…lorsqu’il aura retrouve le " perchoir ", comme il l’espère : " J’ai gagné des primaires difficiles, je ne vois pas pourquoi je poserais le sac maintenant… ". Même s’il est tout jeune à ce poste, il a l’expérience de celui qui a passé dix ans auprès de Chaban-Delmas, au même poste dans les années 70…


- 2007-05-26

Le Figaro : " Histoire secrète du gouvernement "

Le dernier " servi " au lendemain des élections législatives devrait être Bernard Accoyer, président sortant du groupe. Sarkozy lui a confirmé qu’il sohaitait le voir devenir président de l’Assemblée. Mais Patrick Ollier ne semble pas disposé à céder facilement la place. Et là, pour une fois, ce sont les élus qui ont le dernier mot…


- 2007-05-25

Sud ouest : " L’escale de Patrick Ollier " Mardi soir, lors d’une réunion publique organisée à Soubise, le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier est venu soutenir " son ami " Didier Quentin, le député UMP sortant de la cinquième circonscription (Royan-ouest Marennes Oléron) .


- 2007-05-24

Le Figaro : " Les rivalités s’aiguisent pour les présidences de l’Assemblée et du groupe UMP "

…La bataille pour le " perchoir " est la plus feutrée. Patrick Ollier, qui a succédé à Jean-Louis Debré le 7 mars dernier, est à nouveau candidat à la présidence de l’Assemblée nationale, mais le président du groupe UMP sortant, Bernard Accoyer, devrait aussi faire acte de candidature…Patrick Ollier est actuellement le seul candidat officiel au " perchoir " . Le député des Hauts-de-Seine, qui va écrire à Nicolas Sarkozy pour lui faire des propositions en vue de l’amélioration du fonctionnement de l’Assemblée , " porte une détermination totale " selon sa formule…En campagne sur le terrain pour soutenir les députés sortant, Patrick Ollier a de bon réseaux…


- 2007-05-24 L’Express : " Coppé, chef de groupe " …(S’agissant de la présidence du groupe UMP à l’Assemblée nationale) : " Estrosi est assez cassant, Coppé est plus souple ", selon Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale…


- 2007-05-24

L’Express : " Ollier écrit à Sarkozy "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, a écrit à Nicolas Sarkozy pour commenter ses intentions en matière d’institutions…


- 2007-05-24

Libération : " Le Parlement siège jusqu’en août "

Une session extraordinaire du parlement sera convoquée " immédiatement " après les législatives…hier Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, a annoncé que les députés se réuniront en session du 26 juin jusqu’au " 8 ou 10 août "…


- 2007-05-24

Le Figaro : " Bataille pour le perchoir "

Outre Patrick Ollier et Bernard Accoyer, Pierre Méhaignerie envisage de se présenter à la présidence de l’Assemblée…
— -
- 2007-05-24

Sud Ouest : " Jusqu’à la mi-août " Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé hier que les députés élus les 10 et 17 juin se réuniront du 26 juin au 10 aoùt, pour examiner les textes prioritaires du gouvernement Fillon…


- 2007-05-24 L’Humanité : " Parlement : session extraordinaire pour l’Assemblée nationale "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé hier que les députés élus les 10 et 17 juin se réuniront du 26 juin au 10 aoùt…
— - 2007-05-24

Charente Libre : " Fillon veut une majorité pour soutenir la " rupture "

…La reprise des travaux de l’Assemblée nationale devrait (intervenir) le 26 juin …pour une session extraordinaire qui s’achèvera, selon le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, le 10 août…


- 2007-05-24

Le Point : " Le point de la semaine "

Patrick Ollier, candidat à la présidence de l’Assemblée, a prévu de soutenir dans leur circonscription pas moins de 200 candidats UMP, soit 3 par jour.


- 2007-05-24

Les Échos : " François Fillon, " animateur " de la majorité pour créer un " électrochoc " économique " …Une session extraordinaire sera convoquée en juillet et devrait même se prolonger jusqu’au 10 août , comme l’a indiqué hier Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale…


- 2007-05-24

Le Point : " Les déçus de la Sarkozie " …A la présidence de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, le sortant intérimaire (…), François Baroin, ex-ministre, et Bernard Accoyer, député de Haute Savoie et jusqu’alors patron du groupe UMP, sont sur les rangs…


- 2007-05-24

Les Échos : " Le patronat engage la danse du ventre à Bercy "

…Reçu hier à déjeuner par le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, Jean-François Roubaud (président de la CGPME, Confédération générale des petites et moyennes entreprises) a redit combien les PME sont " le moteur de l’emploi et de la croissance "…


- 2007-05-24

Libération : " Fillon, la thérapie de l’électrochoc "

Le Premier ministre répète qu’il entend aller vite pour exécuter le programme de Nicolas Sarkozy…De son côté, Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, a confirmé que les députés élus les 10 et 17 juin se réuniront en session extraordinaire…


- 2007-05-24

AFP : " Fillon lance la campagne UMP à Marseille (…) "

Le nouveau Premier ministre François Fillon et le numéro un du PS François Hollande ont lancé mardi, l’un à Marseille, l’autre à Bordeaux, la campagne pour les législatives…Il a réaffirmé les trois premières priorités qui seront soumises à la prochaine Assemblée nationale. Celle-ci légifèrera sur la sécurité, la revalorisation du travail et la fiscalité dès la reprise des travaux de l’Assemblée le 26 juin et durant une session extraordinaire qui s’achèvera, selon le président de l’Assemblée Patrick Ollier, le 10 août…


- 2007-05-23

Reuters : " Session extraordinaire du Parlement jusqu’au 10 août / Ollier "

… " La session extraordinaire du Parlement se terminera le 8-10 ou le 15 août ", a déclaré mercredi le président de l’Assemblée nationale lors d’une rencontre organisée … avec les dirigeants de la CGPME. La XIIIème législature s’ouvre le 26 juin à l’Assemblée nationale avec l’élection de son président. Patrick Ollier, élu le 7 mars dernier, compte se succéder à lui-même au " perchoir ". Mais il n’est pas exclu que Bernard Accoyer, actuel président du groupe UMP, soit candidat à la présidence de l’Assemblée…


- 2007-05-23

Reuters : " La CGPME veut plus de liberté, lisibilité et sérénité "

… " Les PME n’attendent pas d’aide mais davantage de liberté, de lisibilité et de sérénité ", a déclaré Jean-François Roubaud, président de la CGPME, lors d’une rencontre organisée par le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier… " Nous sommes disposés à tout mettre en œuvre pour faciliter le fonctionnement des entreprises et particulièrement des PME ", a dit Patrick Ollier qui a suivi ce dossier durant ces cinq dernières années en tant que président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée. " Le moment était venu de faire le point entre nous. Nous sommes décidés à aller très vite et très loin dans les réformes, notamment en faveur des PME. Nous sommes décidés à une transparence totale entre vous et nous ", a conclu le président de l’Assemblée nationale.


2007-05-23

Les Échos : " La CGPME s’étonne de l’absence de ministère des PME dans le gouvernement "

La confédération générale des petites et moyennes entreprises (CGPME) s’est émue hier de l’absence de ministère des PME dans le gouvernement Fillon….Son président, Jean-François Roubaud, compte bien en parler à Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, qu’il rencontre aujourd’hui, ainsi qu’à Nicolas Sarkozy, avec lequel il a rendez-vous vendredi matin à l’Élysée…


- 2007-05-23

AFP : " M. Ollier : la nouvelle Assemblée nationale en session du 26 juin au 10 août "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé mercredi que les députés élus les 10 et 17 juin se réuniront en session du 26 juin au " 8 ou 10 août " pour examiner les textes prioritaires du gouvernement Fillon…


- 2007-05-23

Reuters : " TVA sociale : Carrez (UMP) pour engager rapidement des études "

Le rapporteur de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, Gilles Carrez (UMP), estime qu’il faut engager rapidement des études approfondies sur la TVA sociale : " Cela devrait être un chantier prioritaire ", a-t-il déclaré lors d’une rencontre organisée mercredi par le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (UMP), avec les dirigeants de la CGPME…


- 2007-05-23

Ouest France : " Vendée "

…Dans la 1ère circonscription (La Roche-Challans), (…) le député sortant Jean-Luc Préel (UDF majorité présidentielle) a diffusé pour sa part un communiqué de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, qui l’assure de la " confiance et du soutien du président de la République et en fait " le candidat de la majorité présidentielle UDF-UMP-Centre droit " ".


- 2007-05-23

AFP : " Le président de la CGPME appelle à des " Assises du commerce de proximité "

… " LA CGPME souhaite voir se tenir très rapidement des " Assises du commerce de proximité, à notre initiative et à celle du gouvernement , réunissant les professions concernées mais également les parlementaires sensibles à ces questions ", a déclaré Jean-François Roubaud, lors d’un déjeuner-débat organisé par le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (en présence) d’une demi-douzaine de députés UMP, parmi lesquels le rapporteur général du Budget, Gilles Carrez (UMP), qui a appelé à la mise en place d’une " TVA sociale ", jugeant " aberrant " de faire financer " la politique familiale sur la masse salariale, au détriment de l’emploi "…


- 2007-05-23

AFP : " Sarkozy à Bruxelles pour parler Europe " …Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, annonce que les députés se réuniront en session du 26 juin au " 8 ou 10 " août pour examiner les textes prioritaires du gouvernement Fillon…
— -
- 2007-05-22

Ouest France : " Patrick Ollier chez Jean-Charles Taugourdeau à Durtal "

Le député sortant Jean-Charles Tagourdeau multiplie les invités de marque sur la 3ème circonscription du Maine-et-Loire…Après Christine Lagarde (…) et Valérie Pécresse (…) à Saumur, il accueillera Patrick Ollier, actuel titulaire du fauteuil de président de l’Assemblée nationale…

- 2007-05-22

Le Parisien : " Ollier soutien Gonnot "

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, sera à Compiègne le jeudi 31 mai. Il viendra soutenir le député sortant de la 6ème circonscription de l’Oise, François-Michel Gonnot…


- 2007-05-20

La Nouvelle République : " Patrick Ollier à Romorantin "

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Olier, élu en mars dernier, a tenu à soutenir la candidature de Patrice Martin-Lalande aux élections législatives…Il ne restait plus à Patrick Ollier qu’à faire le point sur l’UDF : " je ne demande pas à ses hommes de changer d’idées mais de rester libres… "

---- 2007-05-20

Midi Libre " Oui ? Non ? "

Oui, Jean-Pierre Grand compte encore de nombreux et fidèles amis au sein du gouvernement. Il éprouve même le besoin de rappeler qu’il est un proche de François Fillon -ils ont " débuté leur carrière au même moment " - , de Patrick Ollier- " son témoin de mariage " - de la compagne de ce dernier, Michèle Alliot-Marie - " c’est ma famille affective " -…
— -
- 2007-05-19

Le Monde : " (…)Rivalités en perspectives "

La présidence de l’Assemblée : Patrick Ollier contre Bernard Accoyer…Pour l’heure, Patrick Ollier veut garder le poste qu’il a conquis suite à la nomination de Jean-louis Debré à la présidence du Conseil constitutionnel et compte se représenter. Le député et maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) fait valoir qu’il n’a jamais manqué à M. Sarkozy malgré son orthodoxie gaulliste et son penchant chiraquien…


- 2007-05-19

La Nouvelle République : " Échos de campagne "

Patrice Martin-Lalande, (député sortant) est fier de nous annoncer la venue de Patrick Ollier à Romorantin , président de l’Assemblée nationale, qui animera une réunion publique ce soir à la Pyramide à 19H30…


- 2007-05-19

Libération : " Pas de laissés-pour-compte "

…Enfin, pour le " perchoir ", le président sortant de l’Assemblée nationale Patrick Ollier, se prépare à un rude match avec le député Bernard Accoyer…


- 2007-05-19

Sud Ouest : " Quinze ministres dans la mêlée "

Sans surprise, la nouvelle équipe concrétise l’ouverture à gauche, tend vers la parité hommes-femmes, mais conserve une forte assise UMP…Déjà des conflits se profilent (à l’Assemblée nationale) : les ex-ministres Jean-François et Christian Estrosi lorgnent tous deux la présidence du groupe UMP dont le sortant, Bernard Accoyer, va disputer le " perchoir " à l’actuel titulaire Patrick Ollier…


- 2007-05-19

Ouest-France : " Gouvernement : les réactions à droite et à gauche "

A droite : pour Patrick Olllier, président de l’Assemblée nationale, " les engagements sont respectés et l’ouverture est réalisée dans des conditions tout à fait satisfaisantes "…


- 2007-05-19

Le Progrès : " Que Marianne est jolie ! "

La remise officielle des Mariannes d’Or aux lauréats 2007 s’est déroulée au Palais du Luxembourg, siège du Sénat, le 18 avril dernier, sous la présidence de MM. Christian Poncelet, président du Sénat, de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, et d’Alain Trampoglieri, secrétaire général du concours des Mariannes d’Or…


- 2007-05-19

Sud Ouest : " Didier Quentin fait le plein "

Didier Quentin, député sortant de la Vème circonscription (Royan Marennes-Oléron), prévoit des meetings, dont un avec Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale le mardi 22 mai à Soubise…


- 2007-05-18

Le Figaro : " Perchoir et présidence du groupe : la bataille s’engage "

…Élu le 7 mars dernier au " perchoir " pour la période de trois mois précédent les élections législatives, Patrick Ollier a clairement indiqué (…) qu’il n’était pas " au perchoir pour faire de l’intérim ". Mais le compagnon de Michèle Alliot-Marie, qui était quasiment assurée hier d’avoir le ministère de l’Intérieur, pourrait pâtir de la place de choix faite à MAM dans le nouveau gouvernement. Patrick Ollier, qui n’entend pas se soumettre à une primaire au sein du groupe UMP aura forcément des concurrents face à lui. Le plus vraisemblable est Bernard Accoyer, le président du groupe UMP depuis 2004…


- 2007-05-18

AFP : " Gouvernement : Patrick Ollier salue " une équipe resserrée " et " des visages nouveaux " "

Le président de l’Assemblée nationale Patrick Olllier, a salué vendredi dans la formation du gouvernement le fait d’avoir " une équipe resserrée " qui est " quelque chose qui interpelle l’opinion publique et qui donne un bon signal sur le fonctionnement du gouvernement ", comme l’a estimé sur RMC et BFM TV M. Ollier, pour lequel ces " visages nouveaux " vont " permettre d’apporter un style nouveau, une sorte de nouvelle génération "…


- 2007-05-18

Ouest-France : " La grogne dans les rangs de l’UMP "

…A noter aussi que le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, s’est dit réticent à ce que la présidence de la commission des Finances de l’Assemblée revienne à l’opposition, comme l’a promis Nicolas Sarkozy pendant la campagne électorale…


- 2007-05-18

Reuters : " Les grandes manœuvres ont déjà commencé à l’Assemblée "

…Christian Estrosi, mercredi, et Jean-François , jeudi, ont annoncé leur candidature à la présidence du groupe UMP du Palais-Bourbon qui, si l’on en croit les sondages, devrait conserver la majorité absolue aux élections des 10 et 17 juin…Autre poste convoité, a résidence de l’Assemblée nationale. Patrick Ollier, élu à ce poste le 7 mars, entend y rester. Il estime être le plus apte à mener de son fauteuil les réformes visant à améliorer le fonctionnement du Parlement proposées par Nicolas Sarkozy…


- 2007-05-18

Reuters : " Assemblée : Ollier tiède sur les finances à l’opposition "

Le président de l’Assemblée nationale s’est interrogé vendredi sur l’opportunité de confier la présidence de la commission des Finances à l’opposition : " le fait que l’opposition préside une commission, je n’y vois pas d’inconvénient ", a expliqué Patrick Ollier, " en revanche, la commission des fiances a une spécificité, c’est que son président a un pouvoir personnel, à savoir la recevabilité des amendements budgétaires pour la loi de finances…c’est à dire qu’il a un pouvoir qui risque d’empêcher le débat sur tel ou tel amendement….C’est un problème… "


- 2007-05-18 Les Echos : " Commission des finances : la promesse de Sarkozy suscite des réticences "

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, n’a pas caché hier ses réticences (à la promesse faite par Nicolas Sarkozy, pendant la campagne, de confier à l’opposition la présidence de la commission des Finances) : " Personnellement, je m’interroge ", prévenant sur LCI qu’il faut " en discuter ", le président de (ladite) commission pouvant à lui seul " bloquer le système des discussions financières "…


- 2007-05-18

Ouest-France : " Les réactions à l’arrivée de Fillon à Matignon "

Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale : " Il est important qu’il y ait un climat de confiance entre le président de la République et le Premier ministre. Il y a aussi de l’amitié entre les deux hommes et je trouve que c’est un bon choix… "


- 2007-05-18

AFP : " Michèle Alliot-Marie, nouvelle ministre de l’Intérieur "

Fidèle de Jacques Chirac mais ralliée à Nicolas Sarkozy, Michèle Alliot-Marie, 60 ans, nommée vendredi ministre de l’Intérieur, de l’Outre-Mer et des Collectivités territoriales, est la première femme à occuper ce poste, comme elle le fut dans sa fonction précédente de ministre de la Défense…Membre du bureau politique de l’UMP, Michèle Alliot-Marie a pour compagnon Patrick Ollier, député UMP et successeur de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale…


- 2007-05-18 Reuters : " réactions à la nomination du gouvernement de François Fillon " Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, sur LCI : " Les engagements sont respectés. Le gouvernement est resserré. L’ouverture est réalisée dans des conditions tout à fait satisfaisantes. La parité est respectée et les personnes choisies sont connues pour leur efficacité et leur combativité. Donc je me réjouis et salue l’arrivée de ce gouvernement qui va mettre en place les réformes souhaitées par Nicolas Sarkozy. "


- 2007-05-18

Reuters : " Réactions à la nomination du gouvernement de François Fillon "

Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale : " Ouverture, parité, efficacité : tel se présente ce premier gouvernement du président Nicolas Sarkozy. Je salue cette équipe, resserrée derrière François Fillon, composée de personnalités jeunes, compétentes, et déterminées. Je souhaite que ces signes forts, actes de respect des engagements pris, conduisent les Français à être cohérents aux élections législatives. Il faut maintenant une majorité soudée et unie pour soutenir l’action de ce gouvernement et voter, dans les plus brefs délais, les réformes promises par Nicolas Sarkozy. Ceci est notre priorité "


- 2007-05-17

Sud Ouest : " En souvenir de l’esclavage "

A l’initiative de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, et en collaboration avec Alain Guédé, président de l’association " Le concert de Saint-Georges ", un concert a été organisé pour commémorer l’anniversaire de l’abolition de l’esclavage à l’Assemblée nationale. Pour cette occasion, Patrick Ollier avait invité 250 jeunes de toutes régions, de tous quartiers et de toutes origines pour écouter ces œuvres et pour interpréter ensemble, à l’issue de la cérémonie, un chœur de Saint-Georges…


- 2007-05-17

Le Figaro : " A l’Élysée, l’adieu à Chirac, le premier discours de Nicolas Sarkozy (…) "

Derniers préparatifs…La cérémonie peut commencer…Puis arrivent les acteurs de la cérémonie, le général Jean-Pierre Kelche, grand chancelier de la Légion d’honneur, Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, suivis des présidents de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, et du Sénat, Christian Poncelet…


- 2007-05-17

Sud ouest : " Patrick Ollier à Fargues Saint-Hilaire "

Le président de l’Assemblée nationale viendra apporter son soutien au député UMP de la sixième circonscription Philippe Dubourg le 6 juin…


- 2007-05-17

AFP : " Nomination de François Fillon à Matignon : réactions d’Ollier et de l’UMP "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale : " Il est important qu’il y ait un climat de confiance entre le président de la République et le Premier ministre. Il y a aussi de l’amitié entre les deux hommes(…) C’est un bon choix (…) Ce tandem, qui a bien fonctionné pendant la campagne présidentielle sous l’autorité de Nicolas Sarkozy fonctionnera bien (…) L’autorité du président de la République est naturelle, mais François Fillon a sa personnalité, il a son caractère, il sera un Premier ministre qui conduira le gouvernement, c’est certain " (déclaration à LCI).


- 2007-05-17

AFP : " présidence de la commission des Finances à l’opposition : Ollier réticent "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, s’est dit réticent jeudi à ce que la présidence de la commission des Finances de l’Assemblée revienne à l’opposition : " personnellement, je m’interroge…Le président de la commission des finances disposant de pouvoirs propres qui lui permettent de décider si les amendements budgétaires sont recevables ou pas, il peut donc, à lui seul, bloquer le système des discussions financières ". Monsieur Ollier s’est dit favorable à ce que l’opposition " préside une commission ", mais sur le fait de savoir si cela doit être celle des finances ou une autre , " il faut en discuter "…

----
- 2007-05-17

Le Monde : " Nicolas Sarkozy s’installe à l’Élysée "

C’est mercredi matin 16 mai au palais de l’Élysée, dix jours après l’élection présidentielle, qu’aura lieu la passation des pouvoirs entre Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy…A 10H30, les invités des grands corps ont commencé à arriver : dans l’ordre, Jean-Louis Debré, président du Conseil constitutionnel, Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale…


- 2007-05-17

Le Nouvel Observateur : " Téléphone rouge "

…La suppression des privilèges (voiture, chauffeur et secrétariat) des anciens présidents de l’Assemblée nationale, décidée par Patrick Ollier, vaudra surtout pour l’avenir…


- 2007-05-17 Reuters : " Un duo de quinquagénaires à la tête de l’État "

…Le président UMP de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a salué la nomination du sénateur de la Sarthe (François Filon) avant même qu’elle ne soit officialisée :" Il est important qu’il y ait un climat de confiance entre le président de la République et le Premier ministre. Il y a aussi de l’amitié entre les deux hommes et je trouve que c’est un bon choix d’avoir nommé François Fillon…Ce tandem, qui a bien fonctionné pendant la campagne présidentielle sous l’autorité de Nicolas Sarkozy fonctionnera bien pour le gouvernement. François Fillon a sa personnalité, il a son caractère, il sera un Premier ministre qui conduira le gouvernement, c’est certain."


- 2007-05-17 Reuters : " Nommé à Matignon, Fillon promet " une politique nouvelle "

François Fillon, nommé jeudi Premier ministre par Nicolas Sarkozy, s’est engagé à promouvoir une " politique nouvelle " dans le respect des engagements pris… " Ce tandem, qui a bien fonctionné pendant la campagne présidentielle sous l’autorité de Nicolas Sarkozy fonctionnera bien pour le gouvernement ", a estimé sur LCI Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale sortante…


- 2007-05-17

Reuters : " Réactions à la nomination de François Fillon à Matignon "

Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale : " Il est important qu’il y ait un climat de confiance entre le président de la République et le Premier ministre. Il y a aussi de l’amitié entre les deux hommes et je trouve que c’est un bon choix d’avoir nommé François Fillon "


- 2007-05-17

Le Parisien : " La longue journée du Chef de l’État "

…Nicolas Sarkozy pénètre dans la prestigieuse salle des fêtes de l’Élysée. Il est suivi par Dominique de Villepin, Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, son homologue du Sénat, Christian Poncelet…


- 2007-05-17

L’Indépendant : " Le président Sarkozy s’installe à l’Élysée "

…Le président, suivi par le Premier ministre démissionnaire, Dominique de Villepin, et les présidents des deux Assemblées, Patrick Ollier et Christian Poncelet, apparaît également ému …


- 2007-05-16

Reuters : " Sarkozy : une cérémonie d’investiture familiale et émue "

…Le président arrive alors, précédé de ses gardes du corps et suivi par le Premier ministre démissionnaire Dominique de Villepin et les présidents des deux Assemblées, Patrick Ollier et Christian Poncelet…


- 2007-05-16

AFP : " Les honneurs militaires rendus pour la première fois à Nicolas Sarkozy "

Les honneurs militaires ont été rendus pour la première fois au président de la République Nicolas Sarkozy dans le jardin de l’Élysée…Le Premier ministre démissionnaire, Dominique de Villepin, se tenait en retrait en haut des marches menant au jardin, aux côtés de Patrick Ollier et de Christian Poncelet, respectivement, présidents de l’Assemblée nationale et du Sénat…


- 2007-05-16

Reuters : "Nicolas Sarkozy devient président de la République "

Nicolas Sarkozy est devenu mercredi le sixième président de la Vème République française…Après avoir…salué les personnalités présentes, dont le Premier ministre démissionnaire Dominique de Villepin et les présidents de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, et du Sénat, Christian Poncelet, Nicolas Sarkozy s’est rendu dans le parc de l’Élysée pour les honneurs militaires…


- 2007-05-16

Reuters : " Les martyrs de Boulogne honorés par Sarkozy " Pour sa première cérémonie officielle de chef de l’État, Nicolas Sarkozy a rendu mercredi (à la cascade du Bois de Boulogne) un symbolique et émouvant hommage à de jeunes résistants fusillés peu avant la libération de Paris…Dans l’assistance, nombre de lycéens, d’anciens combattants…et des personnalités : les présidents des deux Assemblées, Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale et Christian Poncelet, président du Sénat…


- 2007-05-16

Sarkozy : " La dernière lettre de Guy Môquet sera lue aux lycéens chaque année " Nicolas Sarkozy a annoncé mercredi que sa première décision de président serait de faire lire dans tous les lycées du pays, en début d’année scolaire, la lettre écrite par le jeune résistant communiste Guy Môquet à ses parents avant son exécution en 1941…dans l’assistance figuraient Patrick Ollier et Christian Poncelet, respectivement président de l’Assemblée nationale et président du Sénat…


- 2007-05-15 Reuters : " 2007 : Assemblée : Patrick Ollier entend bien rester au " perchoir " "

Président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier entend bien le rester et juge " prématuré " de s’interroger actuellement sur qui occupera le perchoir à l’issue des législatives des 10 et 17 juin : " Je fais mon boulot. J’ai pris des initiatives à la présidence. Ma seule priorité, c’est de faire gagner mes collègues (aux législatives) pour servir le projet présidentiel de Nicolas Sarkozy ; tout le reste est prématuré ", a-t-il expliqué ; " je suis un de ceux qui ont la plus grande expérience de la vie au quotidien de l’Assemblée nationale ", a-t-il rappelé…


- 2007-05-15

AFP : " Ollier : " prématuré " de parler de présidence de l’Assemblée nationale "

Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, a estimé mardi " prématuré " de parler de la présidence de l’Assemblée nationale, à laquelle il entend se représenter après les législatives : " Il est prématuré de parler aujourd’hui du problème de la présidence de l’Assemblée nationale ; la priorité aujourd’hui, c’est de donner une majorité au président de la République ", a déclaré M. Ollier. " La présidence de l’Assemblée est un problème qui se posera entre le 20 et le 26 juin ", a-t-il ajouté. " Mon combat en tant que président de l’Assemblée nationale issu de l’UMP est d’être sur le terrain pour soutenir les quelque 200 candidat de l’UMP pour cette campagne législative et les faire gagner ", a-t-il assuré…


- 2007-05-12

Les Échos : " Ollier veut conserver le perchoir "

Patrick Ollier veut rempiler ; Après trois mois de présidence intérimaire à la présidence de l’Assemblée nationale, il annonce dans un entretien au " Figaro " qu’il souhaite conserver cette fonction s’il est réélu député des Hauts-de-Seine…D’autres noms seraient toutefois avancés pour occuper le " perchoir ", (notamment ) celui de Bernard Accoyer, jusque là président du groupe UMP à l’Assemblée.


- 2007-05-12

Libération : " Ollier veut rester au perchoir "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, a affiché dans le Figaro ses prétentions à postuler à sa propre succession… " j’ai naturellement l’intention de me représenter au perchoir ", a-t-il déclaré.


- 2007-05-11 Reuters : " Ollier veut se représenter à la présidence de l’Assemblée nationale "

Le député UMP Patrick Ollier a fait savoir vendredi qu’il comptait se représenter à la présidence de l’Assemblée nationale après les législatives de juin : " J’ai naturellement l’intention, si je suis réélu député des Hauts-de-seine, de me représenter au perchoir ". Patrick Ollier…qui se montre réticent à une éventuelle primaire au sein du groupe-" le président sortant de l’Assemblée peut difficilement se soumettre à une primaire interne, le vote aura lieu devant les députés " - dit avoir " beaucoup d’ambition pour l’Assemblée " et vouloir (notamment) " renforcer " le pouvoir de contrôle des députés sur le gouvernement.


- 2007-05-11

Sud Ouest : " Patrick Ollier en tournée de soutien "

Passé les échéances présidentielles, les ténors de l’UMP se mettent au service des candidats aux élections législatives. Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, est ainsi annoncé dans le département (Charente maritime), en soutien de Jean-Louis Léonard et de Didier Quentin (député sortant de la Vème circonscription Royan Marennes-Oléron).


- 2007-05-11

Le Figaro : " Chirac et Sarkozy, deux présidents côte à côte "

…Le président sortant et le président élu…se sont retrouvés dans les jardins du Luxembourg, pour la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage… Puis les deux hommes se sont tournés vers les officiels présents, une demi-douzaine de ministres… les présidents du Sénat et Christian Poncelet et de l’Assemblée nationale Patrick Ollier…


- 2007-05-11

AFP : " je ne suis pas au perchoir pour faire l’intérim "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, a affiché ses prétentions à postuler à sa propre succession, affirmant ne pas être " au perchoir pour faire l’intérim ", dans une interview au figaro à paraître samedi… " J’ai été élu au premier tour à l’issue d’une primaire au sein du groupe UMP avec 53% des voix et…j’ai naturellement l’intention de me représenter au perchoir ", a déclaré M. Ollier…


- 2007-05-11

Charente Libre : " Après son escapade controversée, Sarkozy s’attelle à la tâche "

A la mi-journée, Jacques Chirac et Nicolas Sarkozy sont apparus pour la première fois côte à côte en public dans les jardins du Luxembourg, à l’occasion de la journée nationale de l’abolition de l’esclavage…des personnalités ont assisté à cette cérémonie, dont plusieurs ministres et les présidents du Sénat et Christian Poncelet et de l’Assemblée nationale Patrick Ollier…


- 2007-05-10

Midi Libre : Patrick Ollier : " Grand est efficace "

Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale, était hier soir à " La Bodega républicaine " pour soutenir le député de l’Hérault Jean-Pierre Grand …Patrick ollier : " Je suis venu ici soutenir un ami…mais aussi un membre éminent de la commission des Affaires économiques : 146 membres qui contrôlent 14 ministères, que je présidais…Dans cette commission, Jean-Pierre Grand a notamment été le rapporteur d’un texte important pour la côte méditerranéenne, texte qui prévoit notamment la création d’une zone écologique…Il faut que circonscription par circonscription, on puisse convaincre les Français de rester mobilisés, et…de voter pour les députés et candidats à la députation de l’UMP…pour que les engagements de Nicolas Sarkozy puissent être tenus…(grâce) à une large majorité parlementaire à l’Assemblée nationale "…


- 2007-05-10

Midi Libre : " 3 questions à Robert Lecou, député sortant de la 4ème circonscription "

…J’ai reçu mon ami Patrick Ollier…Qui mieux que le président de l’Assemblée nationale, président de la commission des Affaires économiques, pouvait venir me soutenir dans ce territoire laboratoire de l’aménagement du territoire ?…Il connaît mon travail…


- 2007-05-10

Le Parisen : " 7ème circonscription : une candidate transgenre part à l’attaque de Rueil "

…Camille Barré, 48 ans, employée à la mairie de Rueil, se lance à l’assaut de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine (Rueil, Garches, Saint-Cloud) sous l’étiquette PCF, contre le député-maire Patrick Ollier qui avait refusé de célébrer son mariage…Homme devenu femme, Camille avait souhaité épouser Monica (en fait Benito à l’État civil), mais le député maire puis le procureur de la république de Nanterre avait finalement empêché cette union jugée " militante "…


- 2007-05-10

Le Parisien : " Échos de campagne "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, sera cet après-midi à Argenteuil pour lancer officiellement la campagne du député UMP de la circonscription Georges Mothron…


- 2007-05-10

AFP : " Chirac et Sarkozy commémorent ensemble l’abolition de l’esclavage "

Le président Jacques Chirac a inauguré jeudi au jardin du Luxembourg, en présence de son successeur Nicolas Sarkozy, une sculpture représentant les maillons d’une chaîne brisée, à l’occasion de la journée nationale de l’abolition de l’esclavage…Des personnalités ont assisté à cette cérémonie, dont plusieurs ministres et les présidents du Sénat Christian Poncelet, et de l’Assemblée nationale Patrick Ollier…


- 2007-05-10

Reuters : " Chirac et Sarkozy commémorent l’abolition de l’esclavage "

Le président Jacques Chirac et son successeur Nicolas Sarkozy ont commémoré ensemble jeudi l’abolition de l’esclavage…en fin de matinée…plus tard, toujours dans le cadre de la commémoration de l’abolition de l’esclavage, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP) a organisé à l’hôtel de Lassay, sa résidence, un concert des œuvres du chevalier de Saint-Georges où étaient conviés 250 jeunes…


- 2007-05-09 AFP : " Sarkozy, souriant et bronzé au côté de Chirac, contre l’esclavage " …Le président sortant et le président élu ont fait jeudi leur première apparition publique ensemble pour commémorer l’abolition de l’esclavage en 1848, à l’occasion d’une journée souvenir instituée l’an dernier par Jacques Chirac…Les officiels étaient là : une demi-douzaine de ministres, les présidents du Sénat Christian Poncelet et de l’Assemblée nationale Patrick Ollier, l’ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin…


- 2007-05-09

Midi Libre : " Je suis très attaché au monde rural "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, est à Mende aujourd’hui… " Je visiterai un département par jour pour rencontrer entre 130 et 140 députés et leur apporter mon soutien actif…Il faut maintenant que Nicolas Sarkozy a été élu président de la République, une majorité parlementaire à l’Assemblée nationale pour transmettre, dans les faits, les engagements de la campagne. S’il n’y a pas cette majorité, ils ne pourront pas être pris…Je viens dans un esprit d’ouverture et de rassemblement autour du projet présidentiel de Nicolas Sarkozy. Et celles et ceux qui appartiennent à d’autres mouvements et qui souhaitent faire partie de cette majorité peuvent souscrire à ce qu’on peut appeler un contrat de majorité, qui permettra de se mettre tous d’accord…J’ai choisi de débuter par la Lozère pour des raisons sentimentales, ayant, pendant longtemps, été le président de l’association des élus de montagne…J’ai un profond attachement au monde rural… "

----
- 2007-05-08

Midi Libre : " L’élection législative est différente "

Entretien avec Francis Saint-Léger, secrétaire départemental de l’UMP… " Une élection présidentielle est très différente des législatives ou des municipales…On va démarrer la campagne des législatives avec une base qui est que Nicolas Sarkozy est président de la République. Ce sera une campagne forte, avec la venue, dès demain, de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale… "


- 2007-05-08

AFP : " Concert à l’Assemblée pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage "

…Organisé à l’initiative de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, et de l’association " Le Concert de Monsieur Saint-Georges ", un concert consacré au compositeur guadeloupéen du XVIIIème siècle sera donné à 15H à la galerie des fêtes de l’Assemblée nationale en présence de 250 jeunes de " toutes régions, de tous quartiers et de toutes origines ", pour la commémoration de l’abolition de l’esclavage…


- 2007-05-07

Le Figaro : " Réactions "

Le président UMP de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a appelé hier soir François Bayrou et tous ceux qui le souhaitent à rejoindre la majorité de Nicolas Sarkozy pour les législatives : " il y aura un label majorité présidentielle, un engagement de législature. Tous ceux qui veulent la rejoindre sont les bienvenus " …


- 2007-05-07

Midi Libre : " Un visiteur de qualité ! "

…Patrick Ollier, le 4ème personnage de l’État rendra (…) visite aux élus de Lodève mercredi, invité par le député de la 4ème circonscription de l’Hérault, Robert Lecou… 2007-05-07

Les Echos : " " Il est président ! " : de la salle Gaveau à la place de la Concorde, l’euphorie des militants UMP "

… Dans le grand hall peu avant 20H00, plusieurs politiques apportent déjà leurs commentaires… " La participation est encore plus forte qu’au premier tour, c’est la victoire de l’électorat populaire ", juge pour sa part Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale… 2007-05-07

Le Figaro : " La bataille des législatives a déjà commencé "

Après les législatives, commencera la bataille pour la présidence de l’Assemblée. Alain Juppé se verrait bien au " perchoir ", mais Patrick Ollier, qui a assuré l’intérim après le départ de Jean-Louis Debré, rêve de rempiler. 2007-05-07 L’Humanité : " pour l’UMP, toujours le même air salle Gaveau "

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, avait déjà les législatives en ligne de mire : " Nicolas ouvre grand les bras à tous ceux qui veulent le rejoindre, de droite comme de gauche, sans changer de parti ni d’idées "… 2007-05-06 Reuters : 2007 Ollier (UMP) appelle Bayrou à rejoindre la majorité "

Le président UMP de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a appelé dimanche François Bayrou et tous ceux qui le souhaitent à rejoindre la majorité de Nicolas Sarkozy pour les législatives : " il y aura un label majorité présidentielle, un engagement de législature. Tous ceux qui veulent la rejoindre sont les bienvenus …Ceux qui veulent s’engager et respecter le peuple majoritaire sont les bienvenus, la porte du rassemblement est de plus en plus ouverte, sans à priori ", a-t-il confié salle Gaveau… 2007-05-06 AFP : " Sympathisants et personnalités UMP affluent salle Gaveau à Paris "

…A partir de 19H00 arrivaient salle Gaveau des personnalités de l’UMP, notamment Patrick Ollier, Jean-Pierre Raffarin, Patrick Devedjian, Françoise de Panafieu., Christine Boutin… 2007-05-06 Reuters : " Ségo à Poitiers, Sarko à l’Élysée "

…La plupart des " poids lourds " de l’UMP sont arrivés peu avant 20h (salle Gaveau pour la victoire de Nicolas Sarkozy à l’élection présidentielle).Parmi eux, Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, qui invite françois Byrou à rejoindre la majorité sarkozyste pour les législatives… 2007-05-02

NouvelObs.com : " Temps de parole accrus pour l’UDF et le PCF "

…La décision d’un allongement du temps de parole…a été prise à l’unanimité du bureau de l’Assemblée et des présidents de groupe…a annoncé mercredi 2 mai Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale… 2007-05-02

AFP : " Législatives : temps de parole accru pour l’UDF et le PCF "

L’UDF et le PCF bénéficieront d’un allongement de leur temps de parole radiotélévisé pour la campagne officielle des législatives, a annoncé mercredi le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier. 2007-05-02

Les Echos : " Législatives : temps de parole accru pour l’UDF et le PCF "

L’UDF a obtenu gain de cause. Le bureau de l’Assemblée nationale a décidé hier, à l’unanimité, d’accroître le temps de parole radiotélévisé du parti centriste, mais aussi du parti communiste, pour la campagne officielle des législatives : " C’est une démonstration d’ouverture que nous avons souhaité faire ", a expliqué hier Patrick Ollier, le président UMP de l’Assemblée… 2007-05-02

Ouest-France : " Ici, à Plémy, j’ai l’impression d’être à Bercy "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, était lundi à Loudéac, puis à Plémy où il a tenu un meeting devant plus de 500 personnes… 2007-05-02

Le Télégramme : " Patrick Ollier dans les côtes d’Armor "

Patrick Ollier était hier (à l’invitation du député de la 3ème circonscription des Côtes-d’Armor, Marc Le Fur) au dernier meeting départemental de soutien à Nicolas Sarkozy…Patrick Ollier a exprimé son soutien aux candidats UMP pour les prochaines législatives et défendu les thèmes de campagne de Nicolas Sarkozy.

2007-05-02

Reuters : " 2007 : l’UDF obtient satisfaction sur le temps de parole "

Le bureau de l’Assemblée nationale a accordé à l’UDF, pour la campagne officielle des élections législatives des 10 et 17 juin, un temps de parole qui tienne compte des résultats du premier tour des scrutin de l’élection présidentielle. L’annonce de cette décision a été faite par Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale : "c’est une démonstration d’ouverture que nous avons souhaité faire. Nous ne voulons en rien bloquer l’expression de qui que ce soit ", a déclaré Patrick Ollier… 2007-05-02

Ouest-France : " René Allot décoré pour son travail d’ébéniste d’Art "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, …a rendu visite à la société Les Frères Allot à Loudéac, lundi en milieu d’après-midi…et a décoré de la croix de chevalier de l’ordre du mérite agricole, félicitant au passage toute l’équipe de la société… 2007-05-02

Reuters : " 2007 : Réactions au débat entre Royal et Sarkozy "

- Patrick Ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale : " Nicolas Sarkozy a fait preuve d’une fantastique connaissance des dossiers au service de la compétence, de la crédibilité et d’une vision optimiste et dynamique de la société française. Il a ainsi démontré sa capacité à diriger la France face à une candidate socialiste affichant des bonnes intentions sans être capable d’apporter les clarifications nécessaires à la compréhension de son projet . Accumulant les erreurs et les contre-vérités, notamment sur l’économie, l’énergie et le handicap, Mme Royal a encore beaucoup à apprendre avant de pouvoir être en capacité de devenir présidente de la République. Avec Ségolène Royal, c’est la république des beaux parleurs" 2007-05-02

AFP : " Débat télévisé Royal / Sarkozy : les deux camps crient victoire "

- Patrick Ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale : " Nicolas Sarkozy a fait preuve d’une fantastique connaissance des dossiers. Il a ainsi démontré sa capacité à diriger la France face à une candidate socialiste affichant des bonnes intentions sans être capable d’apporter les clarifications nécessaires à la compréhension de son projet "

2007-04-30 Ouest-France : " Tour de chauffe des législatives pour Gérard Lorgeoux "

…devant plus de 500 aficionados, Gérard Lorgeoux a reçu le soutien de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, comme Josselin de Rohan, président du Sénat…

2007-04-30 AFP : " A Bercy, démonstration de force de l’UMP "

Quelque 20 000 personnes, selon l’UMP, se sont réunies dans le palais omnisport de Bercy, plein à craquer pour la plus grande réunion publique de Nicolas Sarkozy…A droite de la scène, …la tribune officielle offre à la vue presque tout ce que le gouvernement et la majorité comptent de personnalités, de …Jean-Pierre Raffarin à François Fillon, en passant par Roselyne Bachelot, Michèle Alliot-Marie, Patrick Ollier…Dominique de Villepin…

2007-04-29 Aujourd’hui en France : " Ils ont dit "

…Patrick Ollier (UMP), président de l’Assemblée nationale : " C’est digne d’une fable qui a pour titre : " L’Union de la carpe et du lapin (…) C’est la république des beaux parleurs. Les électeurs du centre et de la France ne seront pas dupes "…

2007-04-28 Sud ouest : " Le coup de main de Patrick Ollier "

Récemment élu président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier sera présent le 16 mai en Dordogne pour soutenir les candidatures UMP de Jérôme Peyrat et Alain Lucas aux élections législatives…

2007-04-28

AFP : " Débat Royal / Bayrou : " Réactions de MM. Ollier (UMP), Ayrault et Lang (PS) "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale : " Ce n’est pas un débat, c’est digne d’une fable qui a pour titre : " L’Union de la carpe et du lapin " : ce sont deux candidats au ministère de la parole ; cet écran de fumée n’arrivera pas à masquer l’incompatibilité totale de deux projets de société opposés. Les électeurs du centre et de la France ne seront pas dupes "…

2007-04-28 AFP : " Royal débat avec Bayrou pour séduire les électeurs centristes "

…En déplacement dans le Nord, M. Sarkozy a ironisé sur " les petites combines " de ses adversaires, disant préférer " être sur le terrain, au milieu des Français ". Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, issu du parti UMP de M. Sarkozy, a raillé " deux candidats au ministère de la parole " tentant de dégager " un écran de fumée " malgré " l’incompatibilité totale de leurs projets de société "… 2007-04-27

Le Télégramme : " Patrick Ollier : " L’humanité de Sarkozy doit apparaître " "

Propos recueillis par Hubert Coudurier Comment expliquez-vous le score élevé de Nicolas Sarkozy au premier tour ? Nicolas a créé une dynamique. C’est du jamais vu depuis 30 ans. C’est la réussite d’un homme qui a voulu avoir des débats, contrairement à ses amis, et qui a le mérite du parler-vrai. Lorsque Michèle Alliot-Marie a discuté avec lui en décembre dernier pour élargir le périmètre de ses propositions, il a respecté ses engagements. C’est un homme qui n’a jamais changé de ligne. Au terme de ce combat, les faits lui ont donné raison. Qu’est-ce qu’il manque pour que Sarko soit élu ? Normalement, l’arithmétique est pour nous. Mais nous sommes en politique. Il faut que l’humanité du candidat apparaisse ainsi que la générosité du projet. Nous n’avons pas le droit de décevoir. Quand Nicolas parle d’aider la France qui a un genou à terre, ça frappe. Mais il faut d’abord produire des richesses. Comment l’UMP peut-elle se concilier les centristes ? On ne demande pas aux élus qui veulent nous rejoindre d’abandonner leurs convictions. Nicolas souhaite une majorité multipolaire avec un contrat de gouvernement sur cinq ans. Nous avons été élus avec les voix de nos amis de l’UDF, ils l’ont été avec les nôtres. Ceux qui ne voudront pas nous rejoindre auront face à eux des candidats qui s’identifieront clairement dans la majorité présidentielle. Faute d’accord avec l’appareil, serez-vous suivis par les électeurs de Bayrou, qui ne donne aucune consigne de vote ? Je vois mal un électeur centriste mettre son bulletin de vote avec Oliver Besancenot, Marie-George Buffet ou Arlette Laguiller. Même si l’on peut trouver un consensus avec un social-démocrate, comme Dominique Strauss-Kahn, il y a une incompatibilité totale avec l’extrême gauche. Peut-on parler d’une révolution conservatrice ? Je récuse le terme conservateur car ce qui se passe tourne autour du progrès et du mouvement. Ce changement que Nicolas préconise, les Français y croient car il les touche au coeur. La force de ses mots permet de soulever les montagnes. Il a un projet cohérent, il ne peut donc que progresser durant l’entre-deux tours, qui sera marqué par un débat d’idées. © 2007 Le Télégramme (Bretagne). Tous droits réservés. 2007-04-27

Ouest-France : " UMP, réunion avec Patrick Ollier, vendredi "

Gérard Lorgeoux (député UMP) invite les militants et sympathisants de la 3ème circonscription de Pontivy-Elven à une rencontre le vendredi 27 avril…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, fera l’honneur de présider cette soirée à laquelle participera également le sénateur Josselin de Rohan, président de l’UMP du Morbihan. 2007-04-27

Le Monde : " Royal cherche le centre "

…Sur TF1, le soir, Nicolas Sarkozy a tranché : le " débat contradictoire " du second tour doit avoir lieu entre les finalistes…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, considère le " non-choix " supposé de l’ancien candidat de l’UDF comme " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ", et Gilles de Robien le juge " immoral "… 2007-04-27

Le Monde : " L’installation de M. Courroye relance le débat sur la statut des procureurs "

…Le tribunal de Nanterre, deuxième de France pour les Affaires économiques et financières, a son nouveau procureur : Philippe Courrroye, ex-premier juge d’instruction au pôle financier de Paris a été installé dans ses nouvelles fonctions mercredi 25 avril…Étaient présents Patrick Ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale, Jean-Pierre Fourcade, ancien maire (UMP) de Boulogne-Billancourt , et plusieurs députés et sénateurs… 2007-04-26

Sud Ouest : " Irresponsable " pour Patrick Ollier

" Le non-choix de François Bayrou est une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ", a commenté hier le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), qui juge (le président de l’UDF) " a décidé de servir son destin personnel contre l’intérêt des Français "…

2007-04-26

Le Progrès : " Un non-choix grave et irresponsable "

Patrick Ollier dénonce le " non-choix " de François Bayrou pour le second tour de la présidentielle comme " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ". Il a décidé de servir son destin personnel contre l’intérêt des Français ", affirme le président de l’Assemblée nationale. 2007-04-26

Ouest-France : " Gérard Lorgeoux donne le coup d’envoi des législatives "

…Gérard Lorgeoux, député UMP de la circonscription Pontivy-Elven…reçoit le soutien de Patrick Ollier, élu le 7 mars président de l’Assemblée nationale…qui présidera (sa soirée de lancement de la campagne des législatives) 2007-04-26

Midi libre : " Réactions … "

" Le non-choix de François Bayrou est " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ". Patrick Ollier (UMP) 2007-04-26

La voix du Nord : " Jour de campagne "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a dénoncé le " non-choix " de François Bayrou pour le second tour de l’élection présidentielle comme " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France "

2007-04-26

Le Figaro : " les sarkozystes " n’imaginent pas " que les électeurs centristes votent Royal " "

…Plus sévère, Patrick Ollier, le président UMP de l’Assemblée nationale, juge que " le non-choix de François Bayrou est une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ". Pour le député-maire de Rueil, le président de l’UDF " a choisi de servir son destin personnel contre l’intérêt des Français "… 2007-04-26

Ouest-France : " Élection présidentielle : réunion publique avec le président de l’Assemblée nationale "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, et le député Marc Le Fur animeront une réunion publique de soutien à Nicolas Sarkozy le lundi 30 avril à Plémy… 2007-04-26

Midi Libre : " Pour sa gestion de la dette, la ville reçoit une Marianne d’Or "

…La ville de Saint-Flour a ainsi reçu des mains du président du Sénat, Christian Poncelet, et du président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, en présence de plusieurs ministres, l’un des trente Marianne d’Or 2007 pour la gestion de sa dette… 2007-04-26 Libération : " L’UMP moque le " Ponce Pilate " qui ne choisit pas "

…Sur le fond comme sur la forme, les sarkozystes ont peu goûté à la causerie de Bayrou. Ses attaques ne passent pas…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a estimé que son " non-choix " était irresponsable et grave pour l’avenir de la France " . Il lui reproche d’avoir " décidé de servir son destin personnel contre l’intérêt des Français "… 2007-04-26

La Presse : " Élection présidentielle française "

Le candidat présidentiel défait de l’UDF, François Bayrou, en position clé pour influer sur le résultat du second tour de scrutin, a indiqué hier qu’il ne donnerait aucune consigne de vote à ses électeurs…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, membre de l’UMP, avait fustigé un peu plus tôt le " non-choix " de l’élu centriste, estimant qu’il avait " décidé de servir son destin personnel contre l’intérêt des Français " en refusant de se rallier à la droite… 2007-04-25

Reuters : " Le " non-choix " de Bayrou est irresponsable, dit Ollier "

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a estimé mercredi que le " non-choix " de François Bayrou pour le second tour du scrutin présidentiel était " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France ". Le président de l’Assemblée… rappelle qu’ " in fine ", " il faudra choisir entre deux modèles de société. L’absence de choix de François Bayrou créée la confusion et laisse les électeurs désemparés face aux enjeux de l’avenir ". 2007-04-25

AFP : " Bayrou, perché sur ses 18,5%, donne le ton de la campagne "

Un candidat éliminé au premier tour, François Bayrou, a donné mercredi le ton d’une journée de campagne présidentielle…Lors d’une conférence de presse, le président de l’UDF a refusé de choisir entre Nicolas Sarkozy et Ségolène Royal, tout en accordant un avantage objectif à cette dernière…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a présenté le " non-choix " de François Bayrou comme " une initiative irresponsable et grave pour l’avenir de la France "

2007-04-24

Le Télégramme : " Patrick Ollier (UMP) à Plémy "

Le président de l’Assemblée, Patrick Ollier, sera l’invité un meeting départemental organisé par l’UMP lundi 30 avril à Plémy, à six jours de l’élection présidentielle. 2007-04-24

Ouest-France : " Delanoé (PS) et Ollier (UMP) en campagne

Marc Le Fur, le député UMP de la circonscription Loudéac-Lamballe a annoncé hier que Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, sera lundi 30 avril à Plémy, pour un meeting départemental de l’UMP… 2007-04-20

Le Figaro : " En bref "

Le président UMP de l’Assemblée, Patrick Ollier, a affirmé hier sentir " sur le terrain incontestablement une remontée de Le Pen, et pas du tout de Bayrou " ; " on sent Nicolas Sarkozy en tête et Ségolène Royal très près derrière ; on a vraiment l’impression que les gens ont envie d’avoir un duel Sarko-Ségo au second tour ", a-t-il assuré au lendemain du grand meeting du candidat UDF à Bercy. 2007-04-19

Reuters : " 2007 - Patrick Ollier tire à boulets rouges sur François Bayrou "

Patrick Ollier (UMP), le nouveau président de l’Assemblée nationale, a vivement critiqué jeudi François Bayrou : " Le problème, c’est sa crédibilité au niveau de sa capacité à diriger l’État, mais également son positionnement politique pour le second tour, qui a laissé interloqués les électeurs traditionnels de l’UDF …Et les électeurs là-dedans ? " . Pour le député-maire UMP de Rueil-Malmaison, " François Bayrou a choisi un destin personnel contre la plupart de ses députés et contre ses électeurs " 2007-04-19

Reuters : Forgeard : Patrick Ollier défend Thierry Breton "

Patrick Ollier, le président de l’Assemblée nationale, a défendu jeudi Thierry Breton, le ministre de l’Économie, accusé par certains d’être intervenu pour obliger EADS à verser des indemnités de départ à Noël Forgeard, alors co-président du groupe aéronautique : " Très sincèrement, cela m’étonne ; je suis extrêmement surpris car nous avons travaillé ensemble sur ce dossier et je ne vois pas comment Thierry Breton aurait eu l’autorité pour pouvoir décider de cela, dès lors que l’État est actionnaire à hauteur de 15% ; c’est une décision de la majorité des actionnaires et non d’un seul ", a expliqué Patrick Ollier, rappelant qu’à l’époque il suivait ce dossier en tant que président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée et qu’à sa demande, celle-ci avait auditionné Noël Forgeard…Le président de l’Assemblée s’est dit par ailleurs " choqué " par l’attribution de fortes indemnités aux dirigeants qui ont échoué dans la gestion de leur entreprise, tant sur un plan moral qu’humain considérant les salariés qui sont eux victimes de plans de licenciements… 2007-04-19

Le nouvel Observateur : " Quand Ollier calcule "

La leçon faite à Ségo : le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, juge " irresponsable " la proposition de Ségolène Royal de laisser la présidence de la commission des Finances à un député de l’opposition : " On ne donne pas un poste décisionnel à ceux qui votent contre vous ". Ce qui n’exclut pas, selon lui, d’associer l’opposition à la mission de contrôle du Parlement ; Patrick Ollier espère en revanche " que Ségolène Royal ne descendra pas trop ", jugeant qu’un second tour opposant la candidate socialiste à Nicolas Sarkozy serait plus facile pour le candidat UMP qu’un affrontement avec François Bayrou. 2007-04-19

AFP : " Ollier sent une " remontée " de Le Pen, " pas du tout " de Bayrou "

(Pour ) Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale, " sur le terrain, on sent incontestablement une remontée de Le Pen, et on ne sent pas du tout une remontée de Bayrou. On sent Nicolas Sarkozy en tête et Ségolène Royal tout près derrière ", a assuré à la presse M. Ollier , qui enchaîne les déplacements dans toute la France pour soutenir Nicolas Sarkozy : " Bayrou, c’est une duperie qui doit être dénoncée , car il a choisi son destin personnel contre la plupart de ses députés et de ses électeurs ", a estimé le président de l’Assemblée. 2007-04-19

Reuters : " Affaire Forgeard : Breton dément être intervenu "

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a pris la défense de Thierry Breton. Il avait suivi le dossier à l’époque en tant que président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée…

2007-04-18

La Nouvelle République : " Dosée ou osée la proportionnelle ? "

…Interviewé sur un retour " dosé " au scrutin proportionnel pour les législatives de 2012 (suggéré par Brice Hortefeux, l’un des principaux conseillers politiques de Nicolas Sarkozy), Patrick Ollier, le nouveau président de l’Assemblée nationale, faisant une halte de campagne ce week-end à Saint-Amand, s’adosse à sa longue expérience parlementaire et minimise les effets d’une représentation des extrêmes au Palais Bourbon : " Je reste en revanche farouchement opposé à l’instauration d’un scrutin intégralement proportionnel, parce qu’il marquerait à mon sens un changement de régime ", a fait valoir le président de l’Assemblée. 2007-04-18

AFP : " Simone Veil dénonce " la mauvaise foi et l’intolérance " vis-à-vis de Sarkozy "

Simone Veil a dénoncé " la mauvaise foi " et l’intolérance " à l’égard de Nicolas Sarkozy, ainsi que la " diabolisation " du candidat UMP à l’élection présidentielle, mercredi, lors d’une réunion publique à Issy-les-Moulineaux…Dominique Perben, ministre des Transports, ainsi que le conseiller politique de Nicolas Sarkozy, Patrick Devedjian, et le député Patrick Ollier, actuel président de l’assemblée nationale, étaient également présents. 2007-04-17

AFP : " cérémonie au Sénat pour la remise des Marianne d’Or 2007 "

Les 30 lauréats de la 24ème édition des Marianne d’Or, distingués pour leur action d’élu local, ont reçu leur récompense mercredi dans le salons du palais du Luxembourg, en présence des présidents du Sénat, Christian poncelet, et de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier. 2007-04-17

Le Parisien : " Échos de campagne "

C’est un invité de marque qui viendra à l’inauguration demain de la permanence de la candidate UMP de Chilly-Mazarin, Véronique Carantois. Patrick Olllier, le président de l’Assemblée nationale est attendu pour couper le ruban…avant un débat avec les chefs d’entreprises, artisans et commerçants de la circonscription… 2007-04-17

Le Progrès : " Le président de l’Assemblée nationale à Brioude "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale - qui a succédé à Jean-Louis Debré- se rendra dans le seconde circonscription du département , à la rencontre du monde économique et participera ensuite à une réunion-débat à Brioude le jeudi 19 avril à 20h30. 2007-04-14

AFP : " Décès de René Rémond : la classe politique salue " l’historien d’exception "

…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, estime que la France perd en René Rémond " un de ses meilleurs analystes politiques qui ait pu observer notre pays depuis plus de 60 ans. Son regard sur le passé et sa pertinence sur la société d’aujourd’hui , ainsi que sa vision de l’avenir, en font un des penseurs les plus puissants de ce siècle "

2007-04-13

La Nouvelle République : " Patrick Ollier en visite à Saint-Amand "

Le nouveau président de l’Assemblée nationale est aujourd’hui à Saint-Amand…Une visite qui s’inscrit dans la campagne de soutien au candidat Nicolas Sarkozy… 2007-04-13

Le Monde : " L’Assemblée supprime les avantages à vie des anciens présidents "

Le bureau de l’Assemblée nationale, réuni mercredi 11 avril, a décidé de supprimer les avantages " à vie " accordés aux anciens présidents de l’Assemblée…Pas de modification, en revanche, du système d’aide aux députés en fin de mandat…(critiqué par) François Bayrou… " Démagogie ", rétorquent ses collègues, dénonçant " une confusion paradoxale ". Monsieur Ollier s’est dit choqué par la polémique : " La représentation nationale, c’est le socle de la démocratie. Si on remet en question ce socle, en faisant régner la suspicion, c’est à la démocratie qu’on s’attaque ", a tenu à déclarer l’hôte de l’hôtel de Lassay.

2007-04-13

L’AGEFI : " Les politiques tentés d’en passer par la loi "

La classe politique a vivement réagi ces derniers jours à l’annonce des indemnités reçues par Noël Forgeard lors de son départ d’EADS…Toujours dans le camp de l’UMP, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, avait déjà dit mercredi qu’il souhaitait une loi : " La prochaine assemblée aura certainement à travailler sur le moyen de trouver une solution pour éviter que de tels excès perdurent ", avait-il déclaré. 2007-04-13

Le Monde : " Fin de campagne : les candidats n’agissent plus, ils réagissent "

…Tous contre Forgeard : l’ancien PDG d’EADS peut se vanter d’occuper la première place des propos de campagne …Patrick Ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale est " indigné "… 2007-04-12 Aujourd’hui en France : " Les avantages à vie du président de l’Assemblée supprimés "

Les privilèges, octroyés à vie aux anciens présidents de l’Assemblée, vont être supprimés : " Il reviendra à la prochaine assemblée, élue en juin, de définir les modalités d’application, notamment le caractère rétroactif ou non de cette suppression ", a déclaré Patrick Ollier qui en mars dernier, a succédé à Jean-Louis Debré au perchoir … 2007-04-12

Le Figaro : " Fin des avantages à vie pour les anciens présidents de l’Assemblée "

Le bureau de l’Assemblée nationale, réuni hier matin, a décidé à l’unanimité de supprimer les avantages à vie dont bénéficiaient les anciens présidents de l’Assemblée nationale. Patrick Ollier, président jusqu’au 19 juin, a déclaré na pas vouloir " entrer dans les détails de la mise en oeuvre en citant des noms "…

2007-04-12

Les Echos : " Suppression des avantages à vie des présidents de l’Assemblée "

Le président de l’Assemblée, Patrick Ollier, a annoncé hier la suppression des avantages octroyés aux anciens locataires du perchoir, après un vote unanime du bureau de l’Assemblée… 2007-04-12

La Tribune : " Tollé autour des indemnités de Forgeard "

…A l’UMP, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, s’est déclaré tout autant "indigné "… 2007-04-12

Le Télégramme de Brest : " Suppression des avantages à vie "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé hier la suppression des avantages à vie, octroyés jusque là aux anciens présidents de l’institution parlementaire. Le député UMP des Hauts-de-Seine a précisé qu’il " reviendrait à la prochaine assemblée ", élue en juin, d’en définir les modalités d’application, notamment le caractère rétroactif ou non de cette suppression. 2007-04-12

Les Echos : " Les indemnités de départ des patrons enflamment la campagne électorale "

Le tollé est général et se concentre sur Noël Forgeard …Patrick Ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale s’est dit " indigné " et favorable à une nouvelle loi, après celle de 2005, pour éviter de tels " excès "… 2007-04-12

Ouest-France : " Vent mauvais sur les parachutes dorés patronaux "

Patrick ollier, président (UMP) de l’Assemblée nationale, est également partisan d’une solution législative pour éviter de tels " excès "… 2007-04-12

La Voix du Nord : " EADS-Airbus : Noël Forgeard est parti avec 8,56 millions d’euros d’indemnités "

Les indemnités de départ de l’ancien coprésident exécutif d’EADS provoquent des remous dans la classe politique…Le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (UMP) souhaite que la prochaine législature trouve le moyen de contrer ces excès. Le député UMP des Hauts de Seine a proposé hier une liste de mesures, notamment une fiscalité dissuasive… 2007-04-12

La Croix : " Les indemnités versées à Noël Forgeard font scandale "

L’annonce des indemnités versées à l’ancien PDG soulève l’indignation pour leur montant…De son côté, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), s’est déclaré " indigné " et a estimé que la prochaine assemblée devrait trouver un moyen législatif pour éviter de tels " excès "… 2007-04-12

La Tribune : " Les indemnités de Noël Forgeard suscitent l’indignation politique "

Les indemnités de Noël Forgeard suscitent l’indignation politique…A l’UMP, si Nicolas Sarkozy est resté silencieux, Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, s’est déclaré indigné. " Au niveau de notre candidat à la présidentielle, il y a un souci de trouver une solution à ces excès insupportables "… 2007-04-12

Sud Ouest : " Les grands patrons montrés du doigt "

Le cas de Noël Forgeard, ancien patron d’EADS et d’Airbus, vient de passer de la page boursière à la rubrique présidentielle…Les précisions sur…les conditions du départ de son ancien co-président, qui a perçu au total quelque 8,4 millions d’euros, ont déclenché une avalanche de réactions…Sur ce plan, au moins, UDF et UMP paraissent plus ou moins sur la même ligne : Patrick Olllier, président de l’Assemblée nationale, a en effet prophétisé que le prochain gouvernement aurait à travailler sur la question… 2007-04-12

AFP : " Neuf des douze candidats sillonnent la France "

L’ex-PDG d’Airbus et co-président d’EADS Noël Forgeard, a pour sa part fait l’unanimité contre lui mercredi après les révélations sur les 8,4 millions d’euros qu’il a empochés à son départ du groupe… " Indigné ", le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (UMP) a été rejoint par le candidat CPNT Frédéric Nihous pour qui cela est " dégueulasse "… 2007-04-12

La Nouvelle République : " Les candidats font la leçon aux grands patrons "

" Choquant ", " révoltant ", " stupéfiant "…ces épithètes ont volé hier dans la campagne électorale…Dans le même temps,Patrick Ollier (UMP), président de l’Assemblée nationale, s’est dit " indigné " par les indemnités versées, et attend de la prochaine Assemblée qu’elle mette fin à ces " excès "… 2007-04-12

Midi libre : " Les indemnités de Forgeard font scandale "

Les indemnités de départ des grands patrons sont revenus sous le feu de la critique mercredi après l’annonce de la somme perçue par Noël Forgeard à son départ du groupe EADS…Patrick Ollier, président UMP de l’Assemblée nationale s’est dit " indigné " par les indemnités de Forgeard (plus de 8,5 millions d’euros). Il a déclaré " insupportable " que " dans certaines conditions comme celles-ci on parte avec un système qui permet d’obtenir une masse aussi importante de ce qu’on appelle les stocks-options "… 2007-04-12

24 Heures : " Le bonus qui enflamme la France "

Noël Forgeard, ancien coprésident d’Airbus écarté en juillet 2006, touchera un parachute de 8,56 millions d’euros……A droite, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), s’est dit " indigné ", estimant que la prochaine législature devra légiférer pour éviter de tels " excès "… 2007-04-12

La Voix du Nord : " 24 heures en France et dans le monde " Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé la suppression des avantages à vie octroyés jusque là aux anciens présidents de l’institution parlementaire…

2007-04-12

L’Humanité : " Scandaleux "

" Scandaleux ", " choquant ", l’indignation est générale depuis l’annonce du pactole empoché par Noël Forgeard, lors de son départ d’EADS en juillet 2006….Le dossier Airbus opère un retour spectaculaire dans le débat électoral…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale (UMP), s’inquiète de l’impact de tels " excès " sur " les salariés payés au SMIC "… 2007-04-12

Charente libre : " Les indemnités des grands patrons créent la polémique "

" Parachutes en or " pour les ex-PDG d’EADS et d’Alcatel…les rémunérations des grands patrons créent de nouveau la polémique…Un document destiné aux actionnaires d’EADS a révélé ainsi que Noël Forgeard, ancien coprésident exécutif du groupe et ex-PDG d’Airbus, a touché plus de 6 millions d’euros lors de son départ en 2006, ainsi qu’une prime de non-concurrence de 2,4 millions d’euros…De son côté, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), s’est dit " indigné ", estimant également que la prochaine législature devra légiférer pour éviter de tels " excès "… 2007-04-12

Libération : " Les avantages du perchoir tombent "

Ce n’est pas la nuit du 4 août, mais c’est toujours ça. Hier, le bureau de l’Assemblée nationale a décidé de supprimer, à l’unanimité, les privilèges accordés aux anciens tenants du perchoir… " Nous devons protéger l’image de l’institution parlementaire qui est le socle de la démocratie ", a justifié hier le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier… 2007-04-12

Le Devoir : " L’Élysée et Sarkozy nient toute collusion "

L’Élysée et Nicolas Sarkozy ont nié hier avoir conclu, comme l’affirmait Le Canard enchaîné, un pacte accordant au président sortant une immunité judiciaire si le candidat de l’UMP est élu…Tout en qualifiant ces accusations d’ " insupportables ", le président de l’Assemblée, Patrick Ollier, a fait entendre un autre point de vue en défendant le principe d’une réforme qui obligerait les magistrats à conclure les affaires dans un temps limité après les faits… 2007-04-11

La Tribune.fr : " Les avantages à vie des anciens président de l’Assemblée sont supprimés " Le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier a annoncé mercredi la suppression des avantages à vie octroyés jusque là aux anciens présidents de l’institution parlementaire…

2007-04-11

AFP : " Suppression des avantages à vie du président de l’Assemblée "

Le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier a annoncé mercredi la suppression des avantages à vie octroyés jusque là aux anciens présidents de l’institution parlementaire… 2007-04-11

Reuters : " Avantages supprimés pour les anciens présidents de l’Assemblée "

Le bureau de l’Assemblée nationale, réuni mercredi, a décidé de supprimer les avantages à vie dont bénéficiaient les anciens présidents de l’Assemblée… " Une décision unanime et très claire ", a déclaré le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier 2007-04-11

AFP : " Accord secret Chirac-Sarkozy : " accusation insupportable " (Ollier, UMP) "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a qualifié mercredi d’ " insupportable " l’affirmation du Canard enchaîné selon laquelle Nicolas Sarkozy s’est engagé, en échange de son soutien, à éviter " tout retour de flamme judiciaire à Jacques Chirac à la fin de son mandat : " ces amalgames sont tout à fait politiciens, malvenus et intellectuellement malhonnêtes ", a déclaré Monsieur Ollier. Pour le député-maire de Rueil-Malmaison, " de telles accusations sont insupportables "… " Nous considérons que si au terme de 10 ans, une instruction n’a pas permis de déboucher, cela veut dire que les gens qui ont conduit cette instruction n’ont pas fait diligence ", a-t-il estimé… 2007-04-11

Ouest-France : " " Christian Ménard, lauréat des " Mariannes d’Or "

Le député-maire de Châteauneuf-du-Faou, Christian Ménard, figure comme lauréat 2007 au concours national des " Marianne d’Or "… IL recevra son prix le 18 mai à Paris, des mains de Christian Poncelet, président du Sénat, en présence de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale . 2007-04-11

Le Télégramme : " Christian Ménard, lauréat 2007 des " Mariannes d’Or "

Christian Ménard, député-maire de Châteauneuf-du-Faou… recevra son prix le 18 mai à Paris, des mains de Christian Poncelet, président du Sénat, en présence de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale . 2007-04-11

AFP : " Indemnités Forgeard : " indigné ", Ollier (UMP) souhaite une loi "

Le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (UMP) s’est déclaré mercredi " indigné "…estimant que la prochaine Assemblée devait trouver un moyen législatif pour éviter de tels " excès "… " Tout le monde comprend que, quand on fait un travail et qu’on le réussit, on soit associé à due proportion par rapport à la responsabilité. Ce qui est inacceptable c’est ce qui dépasse cette due proportion, surtout quand on part en ayant échoué ", a souligné le député-maire de Rueil-Malmaison… 2007-04-11

Les Echos.fr : " Airbus : Ségolène Royal demande le retrait du plan Power 8 "

Ségolène Royal a qualifié mercredi de " scandale " les indemnités versées à l’ancien PDG de l’avionneur en difficulté Noël Forgeard…le président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (UMP) s’est déclaré mercredi " indigné "…estimant que la prochaine Assemblée devait trouver un moyen législatif pour éviter de tels " excès "… 2007-04-11

Reuters : " Les parachutes en or des patrons sous le feu de la critique "

Les indemnités de départ des grands patrons sont revenues sous le feu de la critique mercredi après l’annonce de la somme perçue par Noël Forgeard à son départ du groupe EADS, dont la filiale Airbus prévoit de supprimer 10.000 emplois sur quatre ans en Europe…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale et député UMP, s’est quant à lui déclaré " indigné " par les indemnités de Noël Forgeard… Jugeant légitime qu’un patron " méritant " soit associé à la réussite de son entreprise, il a déclaré en marge d’une conférence de presse qu’en revanche " certaines conditions comme celles-ci, avec un système qui permet d’obtenir une masse aussi importante de ce qu’on appelle les stocks-options, sont insupportables "… 2007-04-11

Le Parisien : " Réunion de soutien à Sarkozy à Ville-d’Avray "

…Une réunion de soutien au candidat de l’UMP à la présidentielle, Nicoals Sarkozy, aura lieu ce soir à Ville-d’Avray. Jean-Jacques Guillet, député et président du groupe UMP du conseil général des Hauts-de-Seine, ainsi que le député-maire UMP de Rueil, président depuis peu de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, animeront ces débats… 2007-04-11

Le 18h.com : " Concert d’indignation contre les " parachutes en or "

Airbus revient dans la campagne. La plupart des candidats s’indignent des indemnités de départ perçues par l’ancien patron de l’avionneur, Noël Forgeard…qui relancent la polémique sur les " parachutes dorés "… " Tout le monde comprend que, quand on fait un travail et qu’on le réussit, on soit associé à due proportion par rapport à la responsabilité. Ce qui est inacceptable c’est ce qui dépasse cette due proportion, surtout quand on part en ayant échoué ", a complété Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale… 2007-04-11

AFP : " Indemnités en or : " une prime à l’incompétence ", s’indignent syndicats et politiques "

La divulgation de généreuses primes de départ attribuées à des PDG laissant des groupes en difficulté, comme à Airbus- plus de 6 millions d’euros accordés en 2006 à Noël Forgeard - ou à Alcatel, a suscité mercredi l’indignation de syndicats et candidats à l’élection présidentielle, qui ont dénoncé des " primes à l’incompétence "…A droite encore, le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a souhaité que la prochaine Assemblée trouve un moyen législatif pour éviter " de tels excès ", s’inquiétant de leur impact sur " les salariés payés au SMIC "… 2007-04-10

Le Parisien : " Patrick Ollier comblé par son " CDD de trois mois "

…Conscient d’être " en CDD de trois mois " jusqu’aux prochaines législatives…Patrick Ollier est ainsi devenu, pour quelques semaines encore, le quatrième personnage politique de l’État…Ce gaulliste proche de Jacques Chirac, rallié à Sarkozy…multiplie les initiatives pour laisser une trace de sa présidence éclair. Premier geste symbolique, alors que la presse relève qu’il bénéficiera d’avantages à vie liés à sa nouvelle fonction, il s’engage à y renoncer. Il décide aussi de " mouiller sa chemise " pour aller soutenir, sur le terrain, les candidats UMP aux législatives. Pas moins de 45 déplacements en province sont déjà programmés sur son agenda… 2007-04-10

Reuters : " Patrick Ollier convaincu d’un second tour " Sarko-Ségo "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP) , est convaincu que le second tour de l’élection présidentielle opposera l’UMP Nicolas Sarkozy à la socialiste Ségolène Royal… " J’ai le sentiment que les réticences de certains à l’égard de Nicolas Sarkozy, à l’aune de sa crédibilité et de son sérieux disparaissent ", a estimé Patrick Ollier qui juge au contraire que la crédibilité de Ségolène Royal " s’effrite "… 2007-04-10

Le Parisien : " Il vient au secours des députés battus "

Illustration de sa tâche, la semaine dernière, Patrick Ollier a dû répondre à la polémique soulevée par le candidat UDF à l’élection présidentielle, François Bayrou, sur l’indemnité de fin de mandat des députés qui ne sont pas réélus. " pour les fonctionnaires, il n’y a pas de problème, ils retrouvent leur emploi ; mais ceux qui viennent du privé ne touchent pas d’indemnité de chômage "…Le nouveau président de l’Assemblée nationale est d’autant plus blessé de cette polémique que lui-même a décidé de renoncer , à la fin de son mandat, aux avantages à vie liés à cette fonction… 2007-04-10

AFP : " Réunion du bureau de l’Assemblée nationale pour la suppression des avantages à vie du président "

Le bureau de l’Assemblée nationale se réunira mercredi avec, notamment à l’ordre du jour la suppression des avantages octroyés à vie jusqu’à présent aux anciens président, a indiqué mardi le président de l’Assemblée Patrick Ollier… 2007-04-10

Sud Ouest : Le piéton "

…A noter la présence amicale de visiteurs de marque, dimanche, lors de la traditionnelle compétition qui ouvre la saison de surf. Michèle Alliot-Marie ministre de la Défense et son compagnon Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, se sont en effet offert une balade décontractée sur la Grande plage pour saluer les organisateurs et les sportifs… 2007-04-10

Reuters : " Pédophilie : Sarkozy confirme, la gauche fulmine "

Nicolas Sarkozy s’est dit " totalement imperturbable " mardi face à la polémique née de ses déclarations sur l’origine génétique de la pédophilie…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale et député UMP a jugé pour sa part que " Nicolas Sarkozy n’a rien dit qui puisse choquer les gens ", jugeant en revanche " choquant qu’on crée une polémique sur des interrogations et des orientations qu’un candidat formule sur des sujets aussi importants dans la société que la pédophilie. " 2007-04-10

AFP : " Ils ont dit : déclarations du jour dans la campagne présidentielle "

Patrick Ollier (UMP), président de l’Assemblée nationale : " Le Pen fait du Le Pen ! Qui cela peut-il étonner ? Nicolas Sarkozy est issu d’une famille d’immigrés, et alors ? " 2007-04-10

Midi Libre : " Saint-Flour, la ville cantalienne lauréate de la Marianne d’or 2007 "

Le concours de la Marianne d’or est le prix d’excellence des municipalités de France…En ce sens, elle redonne du sens à l’action publique…La cérémonie de remise des Marianne d’or aura lieu le mercredi 18 avril au Sénat (en présence de) Christian Poncelet, le président, et de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale… 2007-04-10

AFP : " Sarkozy issu de l’immigration : " Le Pen fait du Le Pen " (Ollier, UMP) "

" Le Pen fait du Le Pen ! Qui cela peut-il étonner ? Nicolas sarkozy est issu d’une famille d’immigrés, et alors ? Monsieur Le Pen, qui est excessif dans l’excès, est égal à lui-même ", a déclaré patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, lors d’une rencontre avec quelques journalistes au Palais Bourbon… " en montrant du doigt Nicolas Sarkozy sur ce plan là, M. Le Pen a fait ressortir ce que nous considérons comme positif en France, c’est à dire la capacité de pouvoir, quand on le veut, s’intégrer dans cette nation française à laquelle nous croyons, et à partir de là tous les espoirs sont possibles, y compris celui d’être président de la République ", a fait valoir M. Ollier…

2007-04-08

Midi Libre : " Ollier dans l’Hérault le 9 mai "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier,…viendra rendre visite à tous les députés UMP du secteur… 2007-04-07

Le Télégramme de Brest : " Éoliennes : " l’imposture écologique ", selon J.L. Butré "

Jean-Louis Butré, un physicien poitevin engagé contre la politique éolienne française…Marie-José Blouet, présidente de l’Association locale de défense des riverains et Bernard Le Borgne, président de l’Association Les Abers …ont remis une motion au tout nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, en visite à Edern jeudi, par l’entremise de la députée quimpéroise Marcelle Ramonet (UMP)… 2007-04-06

Ouest-France : Edern : première sortie de Patrick Ollier "

A Edern, l’espace sportif André-Angot, ancien député de la circonscription, a été inauguré hier par le président de l’Assemblée nationale… " André Angot était un ami personnel avec lequel j’ai travaillé en tant que député… ", a rappelé Patrick Ollier… 2007-04-05

Le Progrès : " Les indemnités des ex-députés entrent dans le débat "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), accuse François Bayrou (UDF) de " démagogie " dans ce dossier tout en reconnaissant qu’il serait " raisonnable " de raccourcir la durée de l’indemnisation…Patrick Ollier s’est également prononcé pour l’élaboration d’un " statut de l’élu " estimant que " ce serait plus clair, plus transparent ".

2007-04-04

Les Echos : " Ollier veut mieux encadrer les indemnités des députés "

Après les critiques de François Bayrou, le nouveau président de l’Assemblée nationale, l’UMP Patrick Ollier, a souhaité hier " mieux encadrer " le dispositif d’indemnité dégressive que percevront les anciens députés afin " d’éviter les effets d’aubaine " …jugeant pour autant " mensonger " de faire croire que l’indemnité dont bénéficient les anciens députés étaient versée par les contribuables…et souligné que cette indemnité dégressive, sorte d’ " allocation de retour à l’emploi " mise en place en 2003, était financée " par les cotisations " des députés. " François Bayrou fait preuve d’une démagogie désagréable ", a-t-il accusé. 2007-04-04

Aujourd’hui : " Parlement : l’assurance chômage des députés fait des vagues "

Fustigeant le dispositif d’aides dont bénéficieront en juin les députés en cas de défaite, François Bayrou a soulevé une vive polémique…Dans la foulée, Patrick Ollier, fraîchement élu président de l’Assemblée nationale, a accusé François Bayrou de faire " preuve d’une démagogie désagréable ", les députés ne cotisant pas à l’Assédic et n’ayant donc pas droit au chômage, comme il l’a expliqué… 2007-04-04 AFP : " Indemnité des députés : Ollier accuse Bayrou de " démagogie " "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick ollier (UMP) interrogé mercredi sur RTL sur les indemnités des ex-députés - suite à une mesure mise en place en 2003 par le bureau de l’Assemblée nationale - a accusé François Bureau de " démagogie " mais a reconnu qu’il serait " raisonnable " de raccourcir la durée de l’indemnisation… 2007-04-04

Ouest-France : " L’indemnité des députés fait causer "

Une forme de désinformation court sur internet. On y accuse Jean-Louis Debré d’avoir créé une indemnité pour les députés avant de quitter l’Assemblée. Sottise. Il s’agit d’une mesure adoptée par le bureau de l’Assemblée nationale en 2003 mettant en place une allocation d’attente pour les députés non réélus…Le nouveau président de l’Assemblée, l’UMP Patrick Ollier, veut mieux encadrer la mesure… 2007-04-04

Aujourd’hui en France : " Assemblée : finances "

…Signe des temps ? L’une des premières mesures de Patrick Ollier, nouveau président de l’Assemblée nationale, a été de renoncer à l’un des privilèges afférents à sa fonction : celui de disposer à vie d’un chauffeur et d’un secrétaire. Pour entériner cette mesure, il réunira le bureau de l’Assemblée le 11 avril : " sa volonté est bien de réduire les dépenses… ", assure son entourage…

2007-04-04 Ouest-France : " Patrick Ollier, une première pour Edern "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, fera jeudi son premier voyage en province. A Edern, il inaugurera l’espace André-Angot (du nom de l’ancien député de la circonscription, disparu en 2001) : " C’était un ami, et je veux ainsi exprimer mémoire et reconnaissance "… 2007-04-03

AFP : " Indemnités des ex-députés : Ollier veut mieux les " encadrer "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP) a fait part mardi de son vœu de " mieux encadrer " le dispositif d’indemnités dégressives que percevront les anciens députés afin " d’éviter les effets d’aubaine " . 2007-04-03 AFP : " Ollier : pas de remise en cause du soutien de Veil à Sarkozy "

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a estimé mardi que les réticences de Simone Veil sur le ministère de l’Immigration et de l’identité nationale, voulu par Nicolas Sarkozy, ne signifiaient pas " une remise en cause de son soutien à Nicolas Sarkozy "… 2007-04-03

Le Figaro : " Chirac à une messe en mémoire de Pompidou " Jacques Chirac a assisté hier à une messe à la mémoire de Georges Pompidou…Le président de la République était notamment accompagné de …la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, ainsi que du nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier.

2007-04-02 AFP : " Jacques Chirac assiste à une messe à la mémoire de Georges Pompidou "

Le président de la République était accompagné de son épouse…ainsi que de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie et du président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier. 2007-04-02 La Lettre de l’expansion : " Décideurs "

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, a programmé une vingtaine de déplacements en province pour soutenir le candidat Sarkozy, mais en tant que … simple député. 2007-04-01 La Revue parlementaire : " Exporter mieux et plus "

Créée en 2004, la mission d’information sur le dispositif public à l’export fait le point sur les dispositifs français à l’export…Pourquoi ne pas transférer du ministère de l’Économie au ministère des Affaires étrangères, la compétence en matière de commerce extérieur afin de " commercialiser " notre diplomatie, propose Patrick Ollier (UMP, Hauts-de-Seine) .

2007-04-02

La Nouvelle République : « Les radicaux du Cher avec l’UMP et Sarkozy »

…Dans la foulée des déclarations de Jean-Louis Borloo, coprésident national, la fédération du Cher du Parti Radical…indique clairement qu’elle soutient la candidature de Nicolas Sarkozy…Dans le Cher, les Radicaux participeront aux rendez-vous locaux de la campagne : …Le 13 avril, à Saint-Amand, avec Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale…

2007-03-31

Le Parisien : « Conflit du port : vers un déblocage à Marseille »

…Au 17ème jour de conflit sur le terminal de Fos-sur-Mer, les négociations …semblent avoir abouti…Parallèlement, le conflit avait pris un tour plus politique. Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, dénonçait dans la journée d’hier le « chantage » de la CGT et appelait les grévistes à la « raison »…

2007-03-29

Ouest France : « Patrick Ollier en déplacement »

Patrick Ollier, le nouveau président de l’Assemblée nationale, …effectuera son premier déplacement en province dans la première circonscription du Finistère…

2007-03-29

Le Nouvel Observateur : « Télégrammes »

A la demande de Patrick Ollier, le bureau de l’Assemblée nationale décidera le 11 avril de mettre fin aux privilèges des anciens présidents de l’Assemblée (voiture, chauffeur)…

2007-03-29

Ouest France : « Les blogs d’élus battent la campagne »

…L’avantage, avec le blog…c’est qu’on mêle aussi bien des articles politiques que des considérations personnelles…Sur son blog,…Allain Le Roux, maire délégué d’Ergué-Armel et responsable local de l’UMP…,ancien responsable des jeunes du RPR, raconte sa rencontre en 1987 avec Patrick Ollier, le nouveau président de l’Assemblée nationale…

2007-03-28

Midi Libre : « Exonération »

Zapping : « Bayrou est allé zapper pour essayer d’attirer l’électorat, de droite comme de gauche, mais les blocs se reconstituent par rapport aux valeurs et aux idées telles qu’elles existent réellement en France. L’idée d’être ailleurs est une impasse politique… »

2007-03-28

La Croix : « Droite et gauche s’affrontent sur les sans-papiers »

…L’occasion était trop belle pour le député UMP Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, qui a accusé la candidate socialiste Ségolène Royal de « donner la recette d’une régularisation automatique »…Dans la foulée, l’équipe de Nicolas Sarkozy a épinglé « la confusion et l’embarras » du PS sur l’immigration…

2007-03-27

AFP : « Campagne électorale : une quarantaine de déplacements pour M. Ollier »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a annoncé mardi qu’il effectuerait une quarantaine de déplacements en France dans les semaines à venir, dans le cadre de la campagne électorale, …des déplacements « complémentaires » de ceux effectués par le candidat UMP Nicolas Sarkozy…

2007-03-27

AFP : « Drapeau/ Marseillaise : Ollier dénonce la « course à l’échalote de Mme Royal » »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a ironisé mardi sur « la course à l’échalote » lancée par Ségolène Royal sur les valeurs de la Nation, rappelant qu’ « il y a quelques mois on chantait encore l’internationale dans les meetings PS » : « Je suis gaulliste et les gaullistes se sont toujours battus pour que l’identité de la France, l’appartenance à la Nation, aillent de pair avec une politique sociale forte », a déclaré le président de l’Assemblée pour lequel…la gauche a traditionnellement rompu avec les valeurs de la Nation et tous les éléments de la reconnaissance de l’identité nationale…Mme Royal n’est pas crédible quand on la voit sortir ses petits drapeaux bleu-blanc- rouge. Pour M. Ollier, « dans le projet de société qu’on veut défendre, il n’y a pas de place pour cette forme de populisme, cette forme d’opportunisme, qui n’est liée qu’à la volonté de capter les électorats »…

2007-03-27

AFP : « Royal a « donné la recette d’une régularisation automatique » (Ollier) »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a critiqué mardi la proposition de Ségolène Royal de régulariser les parents et grands- parents sans papiers d’enfants scolarisés, estimant qu’elle avait « donné la recette d’une régularisation automatique » : « cela est dangereux ; cela va créer la confusion et risque d’enclencher un mouvement d’immigration clandestine inacceptable. Personnellement, je n’accepte pas d’entrer dans une logique de régularisation massive ; ça a l’air généreux, mais cela instaure un système automatique », a commenté M.  Ollier qui a prôné un examen « au cas par cas » et une « immigration souhaitée »…

2007-03-27

Reuters : « 2007 : Ollier (UMP) prévoit que Bayrou restera à la troisième place »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, estime que …François Bayrou restera à la troisième place : « l’idée d’être ailleurs de M. Bayrou est une impasse politique ; il est allé zapper pour essayer d’attirer l’électorat de droite comme de gauche et il s’est perdu… ». Patrick Ollier a accusé le président de l’UDF « d’être contre tout ce pour quoi on est contre et contre ce pourquoi on est pour », afin d’« attirer les électeurs »…Patrick Ollier a également critiqué la candidate socialiste (sur le débat relatif à l’identité nationale)… « Aujourd’hui, il y a une sorte de course à l’échalote que Mme Royal lance pour investir un électorat qui partage les mêmes valeurs que nous, mais elle n’est pas crédible dans ce rôle là » ; à propos des sans-papiers, Patrick Ollier a accusé Ségolène Royal de … « mettre en place une politique qui serait une régularisation massive »,… « parce qu’elle a donné la recette aux futurs émigrés clandestins pour pouvoir obtenir une carte de travail, …c’est dangereux parce que cela va créer une confusion et…encourager un mouvement d’immigration clandestine, » a-t-il dit avant de plaider pour une politique « au cas par cas »…

2007-03-27

AFP : « France / Présidentielle : Royal sur la défensive sur l’immigration »

La candidate socialiste à la présidentielle, Ségolène Royal, paraissait sur la défensive mardi après ses propositions sur la régularisation des immigrés sans-papiers, qui suscitaient mise au point de son camp et attaques de l’entourage de Nicolas Sarkozy…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a accusé Mme Royal d’avoir donné la « recette d’une régularisation automatique », préconisant pour sa part un examen des situations « au cas par cas » - dimanche Mme Royal avait dit sa conviction que « la régularisation doit suivre la scolarisation des enfants »…« C’est dangereux. Cela va créer la confusion et cela risque d’enclencher un mouvement d’immigration clandestine inacceptable », a souligné Patrick Ollier…

2007-03-25

Ouest France : « Indiscrétions »

Patrick Ollier, le nouveau président de l’Assemblée nationale, est attendu le jeudi 5 avril à Quimper…effectuant ainsi son premier déplacement en province en tant que président de l’Assemblée nationale…

2007-03-22

AFP : « Des entrepreneurs français en Lettonie pour rattraper le retard »

Une délégation de chefs d’entreprises et de responsables politiques français est venue à Riga étudier les possibilités de rattraper le retard enregistré dans les échanges commerciaux entre la France et la Lettonie, où Scandinaves, Russes et Allemands se taillent la part du lion : « Nous avons raté la phase des privatisations » -(après le retour à l’indépendance de cette ex-république soviétique)-, a reconnu Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, qui a précisé « la France est seulement le 14ème partenaire de la Lettonie, ce n’est pas suffisant »…

2007-03-21

L’Humanité : « Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale (au sujet de François Bayrou) »

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale : « je ne crois pas une seconde que les courbes de Royal et de Bayrou puissent se croiser parce que je crois sincèrement que le projet de gauche existe, que Ségolène Royal a un électorat fidèle qui restera derrière elle »…

2007-03-21

Ouest France : « Le nouveau président de l’Assemblée à Quimper »

Patrick Ollier, le nouveau président de l’Assemblée nationale, est attendu le jeudi 5 avril à Quimper…où il devrait procéder à différentes inaugurations…

2007-03-21

Libération : « Ollier compare Bayrou à la comtesse de Ségur »

Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a estimé mardi que le parcours de Bayrou dans la campagne s’apparentait à « un roman de la comtesse de Ségur qui s’achèvera en pièce de boulevard »

2007-03-21

Ouest France : « Bayrou cible de l’humour UMP »

…Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, compare le parcours du candidat de l’UDF à un roman de la comtesse de Ségur qui s’achèvera en pièce de boulevard » ; Plus sérieusement : « François Bayrou n’est pas Charles de Gaulle, il n’a pas les moyens de sa politique »…

2007-03-21

AFP : « Départ Sarkozy : « Maintenant, Sarkozy est un homme totalement libre » (Ollier )

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a jugé mercredi – dans une déclaration depuis Riga où il est en déplacement- qu’avec son départ du gouvernement, « Nicolas Sarkozy » était « maintenant un homme totalement libre », qui allait « devenir un candidat plus efficace pour défendre nos valeurs communes ».

2007-03-21

Le Figaro : « En bref : Parlement »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a indiqué hier qu’il ferait à Nicolas Sarkozy des « propositions concrètes pour accroître le rôle du Parlement ». « Je serai très actif sur ce sujet », a-t-il dit, avouant son hostilité à un changement des institutions…

2007-03-21

Midi Libre : « Les propositions d’Ollier à Sarkozy »

Patrick Ollier va présenter des « propositions concrètes » à Nicolas Sarkozy pour « accroître le rôle du Parlement ». Mais il s’oppose à la transformations des institutions : « La VIème République, c’est un retour en arrière, c’est de la démagogie »…

2007-03-21

Reuters : « Le printemps culturel français s’ouvre en Lettonie »

Le « Printemps culturel français » s’ouvre mercredi à Riga…Il s’agit de la plus grande manifestation culturelle française jamais organisée en Europe du Nord. Participeront à l’ouverture du festival de nombreuses personnalités des deux pays, comme la présidente lettone Vaira Vike- Freiberga, le président de l’Assemblée nationale française Patrick Ollier et l’ancien Premier ministre Alain Juppé…

2007-03-21

Le Figaro : « Bayrou veut passer à la vitesse supérieure »

…Sa percée récente dans les sondages a fait de François Bayrou la cible privilégiée de l’UMP comme du PS : « Son discours s’apparente à un roman de la comtesse de Ségur qui s’achèvera en pièce de boulevard », a ironisé hier le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier…

2007-03-20

Reuters : « Bayrou, c’est l’impasse politique », estime Patrick Ollier »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a renvoyé dos-à-dos mardi Ségolène Royal et François Bayrou… : « François Bayrou conduit à l’impasse politique. Il ne propose aucun moyen crédible pour mettre en œuvre un projet…Il n’a pas les moyens de sa politique. Il y a une sorte de supercherie politique dans les propositions qu’il fait »…En ce qui concerne Ségolène Royal, Patrick Ollier estime qu’elle est « prisonnière du Parti socialiste ». « Elle n’arrive pas à s’exonérer du poids du parti », a-t-il dit…Le président de l’Assemblée, « Chiraquien » rallié au candidat de l’UMP, a conclu : « Je suis certain que les quatre dernières semaines de la campagne vont renforcer encore la position de notre candidat, Nicolas Sarkozy »…

2007-03-20

AFP : « Visite officielle de Patrick Ollier en Lettonie »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a annoncé mardi qu’il se rendait en visite officielle mercredi et jeudi en Lettonie, avec notamment au programme de ce premier déplacement officiel une discours devant le Parlement letton. M. Ollier aura des entretiens avec les plus hautes autorités de cet État balte, notamment la présidente lettone Vaira Vike-Freiberga…L’ancien Premier ministre Alain Juppé et l’ancienne présidente du Parlement européen Simone Veil seront également présents à Riga…

2007-03-20

AFP : « Ollier s’insurge contre « la récupération politique par Bayrou » de Chaban »

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, s’est insurgé mardi contre la récupération politique, par François Bayrou, de la « Nouvelle société » préconisée par Jacques Chaban-Delmas…Patrick Ollier, qui fut pendant près de 15 ans l’un des plus proches collaborateurs de Jacques Chaban-Delmas, a estimé que le candidat UDF à la présidentielle « ne pouvait en rien s’identifier aux valeurs » de son mentor : « En 1969, Jacques Chaban-Delmas, alors Premier ministre visionnaire, avait souhaité mettre en œuvre un projet politique fondé sur le gaullisme ; les fidèles de Jacques Chaban-Delmas sont avec moi derrière Nicolas Sarkozy », a conclu le président de l’Assemblée…

2007-03-20

AFP : « Ils ont dit : déclarations du jour dans la campagne présidentielle »

Patrick Ollier (UMP) : le parcours de François Bayrou s’apparente à « un roman de la comtesse de Ségur qui s’achèvera en pièce de boulevard (…)François Bayrou n’est pas Charles de Gaulle, il n’a pas les moyens de sa politique ».

2007-03-20

Reuters : « Le chœur frondeur des « petits » candidats entre en campagne »

…Réplique de Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, (au sujet de l’intervention de François Bayrou sur les retraites) : « Bayrou a commencé avec un roman de la comtesse de Ségur et ça va se terminer en pièce de boulevard ».

2007-03-20

AFP : « Ollier fera des propositions à Sarkozy sur le renforcement du rôle du Parlement »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a indiqué mardi qu’il présenterait des « propositions concrètes » à Nicolas Sarkozy afin « d’accroître le rôle du Parlement ». « Je serai très actif sur ce sujet », a ajouté M. Ollier en soulignant qu’il était hostile à une transformation des institutions…Le président de l’Assemblée nationale s’est inscrit en faux contre la proposition de la candidate PS Ségolène Royale et du candidat de l’UDF François Bayrou, d’instaurer une « VIème République » : « C’est un retour en arrière (…), c’est de la démagogie », a estimé M. Ollier pour lequel la « modernité », ce n’est « pas de changer de République ».

2007-03-20

AFP : « La journée de campagne : début de la campagne intermédiaire »

…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), estime que le parcours de François Bayrou dans cette campagne est « un roman de la comtesse de Ségur qui s’achèvera en pièce de boulevard »…

2007-03-15

Le Nouvel Observateur : « Téléphone rouge »

…Nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier a affirmé qu’il renoncerait à l’un des privilèges de cette fonction : disposer, à vie, d’un chauffeur et d’une secrétaire…

2007-03-15

Le Point : « En forme : Patrick Ollier »

Le député gaulliste des Hauts-de-Seine a été élu dès le premier tour président de l’Assemblée nationale pour trois mois. Continuité chiraquienne après le départ de Jean-Louis Debré pour le Conseil constitutionnel…

2007-03-15

Reuters : « Décès de la résistante Lucie Aubrac, hommages unanimes »

L’ensemble de la classe politique a salué jeudi la mémoire de Lucie Aubrac, figure de la résistance, qui est décédée à l’âge de 94 ans…Pour le président UMP de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, l’ancienne enseignante aura été un « symbole de l’engagement actif des femmes dans la résistance »…

2007-03-13

Le Monde : « Les candidats favoris ménagent un président sorti du jeu »

…A l’UMP, comme M. Sarkozy, on est resté sur le registre de l’émotion et de l’avenir … « Jacques Chirac a fait une sorte de bilan très rapide et surtout, fixé un certain nombre de perspectives » (Patrick Ollier)…

2007-03-13

Centre Presse : « En bref »

…Jacques Chirac passera du numéro un au numéro six dans l’ordre de préséance des personnages de l’État après son départ de l’Élysée. Dès le 6 mai 2007, l’ordre sera le suivant : président de la République (N°1), Premier ministre (N°2), président du Sénat Christian Poncelet (N°3), président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier (N°4), Valery Giscard d’Estaing (N°5) et Jacques (Chirac N°6).

2007-03-12

Reuters : Assemblée : les députés UMP déjeunent mardi chez Ollier »

Les députés UMP, qui soutiennent tous désormais la candidature de Nicolas Sarkozy à l’Élysée –après l’annonce par Jacques Chirac dimanche soir de ne pas briguer un troisième mandat présidentiel- ont été invités à déjeuner mardi à l’hôtel de Lassay par Patrick Ollier (UMP), …le nouveau président de l’Assemblée nationale qui, tout comme sa compagne Michèle Alliot-Marie, ministre de la Défense, s’était rallié il y a déjà quelques semaines à la candidature de Nicolas Sarkozy. Patrick Ollier ….qui a déclaré à Reuters que dans ses propos dimanche soir, le président de la République sortant avait « fixé un certain nombre de perspectives qui s’inscrivent très clairement dans le cadre du combat que nous menons aujourd’hui pour la présidence de la République aux côtés de Nicolas Sarkozy ».

2007-03-12

Le Progrès : « François Bayrou a rappelé ses « confrontations » passées avec le chef de l’État »

…Patrick Ollier : estimant que Jacques Chirac était « un président qui aura incontestablement marqué le pays », le président de l’Assemblée nationale fait valoir que le chef de l’État avait été « un visionnaire sur le plan international », et que sur le plan intérieur il avait apporté « des améliorations importantes au niveau social »…

2007-03-12

Le Figaro : « La classe politique salue le message républicain »

Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale : « J’ai partagé 40 ans de vie politique avec lui et je suis ému de cette page qui se tourne »

2007-03-11

AFP : « Ollier : Chirac, « un président qui incontestablement aura marqué le pays » »

Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a estimé dimanche soir que « Jacques Chirac » était « un président qui aura incontestablement marqué le pays »… « J’ai partagé 40 ans de vie politique avec lui et je suis ému de cette page qui se tourne », a confié Patrick Ollier, qui a tenu à souligner le « rôle de Bernadette Chirac » aux côtés de son époux. Estimant que M.Chirac était un « président qui aura incontestablement marqué le pays », M. Ollier a fat valoir que le chef de l’État avait été un « visionnaire sur le plan international » et que sur le plan intérieur il avait apporté « des améliorations importantes au niveau social », citant à cet égard la lutte contre le chômage, la « résolution contre les inégalités », les vies économisées grâce à la sécurité routière, le « plan cancer » ou l’opération « Unitaid ». « Jacques Chirac a mis l’homme au cœur de ses préoccupations et j’espère qu’il continuera à nous apporter ses compétences et son expérience », a ajouté Patrick Ollier.

2007-03-11

AFP : « Les politiques retiennent l’aspect historique du retrait de Jacques Chirac »

M. Chirac a évidemment reçu le soutien de sa famille politique…Le président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, l’a qualifié de « président qui aura incontestablement marqué le pays ».

2007-03-11

Reuters : « Réactions à l’allocution de Jacques Chirac »

…Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, à Reuters : « Il y avait énormément d’émotion dans cette intervention (…) Jacques Chirac a démontré encore ce soir que durant toute sa vie politique il n’a eu qu’un seul souci, mettre l’homme au centre de son combat. Avec beaucoup de simplicité, beaucoup de force, il a fait une sorte de bilan très rapide et surtout fixé un certain nombre de perspectives qui s’inscrivent très clairement dans le cadre du combat que nous menons aujourd’hui pour la présidence de la République aux côtés de Nicolas Sarkozy.. Il n’y a aucun doute sur la manière dont la famille sera unie autour de notre candidat pour l’élection présidentielle. J’associe également Bernadette Chirac à l’éloge que je fais de Jacques Chirac parce que sans l’action qu’elle a conduite auprès de lui, il n’aurait certainement jamais pu réussir comme il a réussi »…

2007-03-11

AFP : « Royal et Bayrou saluent le discours de Chirac, Le Pen perd son « pire ennemi » »

…Le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, (UMP), rallié à Nicolas Sarkozy, s’est dit « ému » dimanche soir de « cette page qui se tourne », estimant que Jacques Chirac était « un président qui aura incontestablement marqué le pays »…

2007-03-09

AllAfrica.com : « Gabon : Omar Bongo Ondimba félicite Patrick Ollier »

Le président gabonais Omar Bongo Ondiba, dans une lettre adressée au président de l’Assemblée nationale française…a félicité Patrick Ollier pour son élection à la présidence de l’Assemblée…

2007-03-09

Centre Presse : « Au tour de Marie-Georges Buffet »

…Après d’autres postulants à la présidentielle…Mme Buffet a sacrifié hier au rituel de la visite au Salon de l’agriculture…Hier sont venus aussi visiter le salon Jean-François Coppé, ministre du Budget et Patrick Ollier, nouveau président de l’Assemblée nationale…

2007-03-08

Le Figaro : « Patrick Ollier, nouveau président de l’Assemblée »

Le député chiraquien des Hauts-de-Seine…Patrick Ollier, a été élu hier président de l’Assemblée nationale…Les sarkozystes, qui n’avaient reçu aucune consigne de vote, ont en fait voté en fonction de leurs affinités personnelles, sans calcul politique. Patrick Ollier a bénéficié de sa notoriété, de son expérience et des réseaux d’amitié qu’il a su tisser comme vice-président puis comme président de commission pendant dix ans…

2007-03-08

La Croix : « Patrick Ollier président de l’Assemblée nationale : un « chiraquien affable » au perchoir du Palais Bourbon »

Député UMP des Hauts-de-Seine, Patrick Ollier a été élu hier président de L’Assemblée nationale… « J’exercerai une présidence active », a promis Patrick Ollier…Il s’impliquera aux côtés des députés UMP sortants lors de la campagne pour les élections législatives qui suivront le scrutin présidentiel. Un rôle qu’il affectionne à n’en pas douter…Réputé affable et patient, Patrick Ollier connaît de longue date les rouages de la vie partisane…

2007-03-08

L’Humanité : « Patrick Ollier grimpe au perchoir »

Patrick Ollier a été élu hier président de l’Assemblée nationale, succédant à Jean-Louis Debré, nommé au Conseil constitutionnel. Président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier avait été désigné par l’UMP au premier tour d’une primaire, face à Claude Gaillard et Yves Bur…

2007-03-08

La Voix du Nord : « Patrick Ollier : le visage »

Patrick Ollier, nouveau président de l’Assemblée, député des Hauts-de- Seine, élu hier président de l’Assemblée nationale jusqu’au terme officiel de a XIIème législature, est un gaulliste fervent qui a fait ses classes auprès de Jacques Chaban-Delmas…

2007-03-08

News Press : « Rencontre entre Patrick Ollier et May Chidiac »

A l’occasion de la journée de la Femme, Patrick Ollier, président de l’Assemblée nationale, rencontrera May Chidiac, journaliste vedette de la télévision libanaise, désignée en 2006 lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse/Unesco/Guillermo Cano, aujourd’hui à 17 heures à l’Hôtel de Lassay.

2007-03-08

Aujourd’hui en France : « Ollier, président pour trois mois »

Patrick Ollier est devenu hier président de l’Assemblée nationale en remplacement de Jean-Louis Debré, nommé président du Conseil constitutionnel. L’élection était dénuée de suspense : dans la matinée, les députés UMP avaient départagé par un vote leurs trois candidats : Patrick Ollier, député des Hauts-de-Seine, l’avait emporté sur Yves Bur (Bas-Rhin) et Claude Gaillard (Meurthe-et- Moselle)… « Je suis conscient des circonstances exceptionnelles de cette élection », a-t-il déclaré en affirmant qu’il serait « un président à l’écoute de tous », dans un « esprit de tolérance, d’ouverture et de respect de nos institutions ».

2007-03-08

Ouest France : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été élu hier président de l’Assemblée nationale…L’ancien président de la commission des Affaires économiques était assuré d’être élu au « perchoir » depuis qu’il avait remporté dans la matinée le suffrage de ses collègues UMP contre deux autres candidats, Yves Bur et Calude Gaillard, lors d’une primaire organisée au sein du groupe.

2007-03-08

Sud Ouest : « Patrick Ollier au perchoir jusqu’en juin »

Patrick Ollier a été élu hier président de l’Assemblée nationale, poste qu’il n’occupera que durant environ trois mois. Compagnon de la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, M. Ollier a été élu par 248 voix contre une au terme d’une bataille en coulisse qui permet au clan chiraquien de conserver un poste clé…

2007-03-08

Les Echos : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale »

…L’Assemblée s’est trouvé hier un nouveau président. Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine et président de la commission des Affaires économiques, a été élu au « perchoir » par 248 voix, une contre et 18 votes blancs ou nuls…Dédiant son mandat à Jacques Chaban-Delmas, auprès duquel il a fait ses premières classes, Patrick Ollier a promis une présidence « active » et « à l’écoute de tous ». « En peu de temps, on peut aussi travailler beaucoup », a affirmé ce chiraquien, rappelant la nécessité de « renforcer le rôle du Parlement »…

2007-03-08

Midi libre : « Un intérimaire au perchoir »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été élu hier, sans surprise, président de l’Assemblée nationale. L’ancien président de la commission des Affaires économiques et seul candidat en lice, a obtenu la grande majorité des voix de l’UMP…M. Ollier a annoncé « une présidence active », dédiant son mandat à son « père spirituel », Jacques Chaban-Delmas. Parlementaire chevronné, député depuis vingt ans, …Patrick Ollier assurera ses fonctions de quatrième personnage de l’État pendant trois mois, jusqu’à la fin de la législature le 19 juin.

2007-03-08

Reuters : « Journée de la femme : Ollier a reçu la journaliste libanaise May Chidiac »

A l’occasion de la journée internationale de la Femme, le nouveau président de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a reçu jeudi la journaliste libanaise May Chidiac…

2007-03-08

Libération : « Au perchoir, Patrick Ollier élu haut la main »

…Hier Patrick Ollier, député des Hauts-de-Seine et compagnon de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, a emporté haut la main, avec 57% des suffrages exprimés, la primaire interne à l’UMP qui l’opposait au premier vice-président de l’assemblée Yves Bur, et au questeur Claude Gaillard, deux ancien de l’UDF…

2007-03-08

La Tribune : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été élu hier président de l’Assemblée, en remplacement de Jean-Louis Debré, devenu président du Conseil constitutionnel. Plus tôt dans la matinée, le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée avait été élu au premier tour d’une primaire interne à l’UMP, face à ses deux rivaux, Claude Gaillard et Yves Bur.

2007-03-08

Le Parisien : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée »

…Le député-maire de Rueil-malmaison a été élu hier président de l’Assemblée nationale en remplacement de Jean-Louis Debré…Seul candidat en lice après avoir gagné la primaire de l’UMP, Patrick Ollier accède au « perchoir » pour un mandat d’un peu plus de …trois mois. Pas question pour autant d’être un président « virtuel »… : « En peu de temps, on peut aussi beaucoup travailler », estime-t-il…

2007-03-08

Le Progrès : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale hier »

Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale hier : « En peu de temps, on peut beaucoup travailler ! »

2007-03-08

AFP : « La journaliste libanaise May Chidiac reçue par le président de l’Assemblée »

La journaliste libanaise antisyrienne May Chidiac, gravement blessée dans un attentat à la bombe en 2005 – et désignée lauréate du Prix mondial de la liberté de la presse Unesco/Guillermo Cano pour 2006- , sera reçue par le nouveau président de l’Assemblée nationale Patrick Ollier, jeudi après-midi, à l’occasion de la journée de la Femme…

2007-03-07

L’indépendant : « Perchoir »

« Perchoir » : Patrick Ollier a été élu hier président de l’Assemblée nationale, au terme d’une bataille en coulisse qui a été intense…

2007-03-07

Reuters : « Portrait : Patrick Ollier, un député chevronné au « perchoir » »

Le député UMP Patrick Ollier, élu mercredi président de l’Assemblée nationale, est un parlementaire chevronné qui a présidé la commission des Affaires économiques durant ces cinq dernières années…De l’avis de tous, il a su donner un nouveau souffle à cette commission, multipliant les initiatives telles que missions, auditions ou colloques. Sa commission examinera de nombreux textes importants, comme, à l’automne dernier, celui prévoyant la privatisation de Gaz de France…Réputé « chiraquien », il s’est rallié à la candidature de Nicolas Sarkozy à l’Élysée…

2007-03-07

Reuters : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale »

Le député UMP Patrick Ollier a été élu mercredi président de l’Assemblée nationale…par 248 voix contre une en remplacement de Jean-Louis Debré…Le nouvel élu a salué ses prédécesseurs au « perchoir », dont Jean-Louis Debré et surtout Jacques Chaban-Delmas, dont il fut le collaborateur il y a une vingtaine d’années. « C’est avec beaucoup d’émotion que je m’installe aujourd’hui dans ce fauteuil », a déclaré Patrick Ollier. « C’est en militant de la république que je me retrouve devant vous. Je suis un homme libre, je suis aussi un homme de convictions, et ces convictions, je les exprimerai abondamment dans les semaines qui suivent car je souhaite que cette présidence, même si elle est limitée dans le temps, soit une présidence active. C’est un président à l’écoute de tous que je souhaite être pendant cette période », a-t-il affirmé…

2007-03-07

AFP : « Patrick Ollier, un gaulliste qui a fait ses classes auprès de Chaban-Delmas »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, élu mercredi président de l’Assemblée nationale jusqu’au terme officiel de la XIIème législature, le 19 juin, est un gaulliste fervent qui a fait ses classes auprès de Jacques Chaban-Delmas…Il a été vice-président de l’Assemblée de 1998 à 2002, puis président de la commission des Affaires économiques pendant toute la législature. Issu d’une famille d’agriculteurs, Patrick Ollier avait à peine 16 ans lorsqu’il s’est engagé derrière le Général de Gaulle. Militant actif dès le lycée, il contribue à fonder deux mouvements de jeunes gaullistes : « l’Action étudiante Gaulliste », en 1962, et l’ « Union des Jeunes pour le Progrès » (UJP) en 1965. A la fin des années soixante, Patrick Ollier devient professeur d’économie au lycée et à l’Institut d’Études Politiques (IEP) d’Aix en Provence avant d’intégrer à Paris, le cabinet de Jacques Baumel, secrétaire d’État à la communication du gouvernement Chaban- Delmas…Il rejoint le privé à l’arrivée de la gauche au pouvoir en 1981 en intégrant le groupe sucrier Béghin-Say..et revient vers la politique après les législatives de 1986 auprès du président de l’Assemblée nationale, Jacques Chaban-Delmas, dont il devient le conseiller politique…

2007-03-07

La Tribune.fr : « Patrick Ollier élu président de l’Assemblée nationale »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été élu ce mercredi président de l’Assemblée nationale, en remplacement de Jean-Louis Debré…Il est considéré comme étant « gaulliste chiraquien » et a travaillé une dizaine d’années avec Jacques Chaban-Delmas, ancien président de l’Assemblée nationale…

2007-03-07

AFP : « France : un nouveau président de l’assemblée pour trois mois, et sans privilèges »

Le député Patrick Ollier, membre de l’UMP, a été élu mercredi président de l’Assemblée nationale pour trois mois…Patrick Ollier, 62 ans, député UMP des Hauts-de-Seine, est le compagnon de la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie.

2007-03-07

AFP : « « Perchoir » : M. Ollier annonce une présidence « active » dédiée à Chaban-Delmas »

Patrick Ollier, élu mercredi président de l’Assemblée nationale, a annoncé une présidence « active » et « à l’écoute de tous », dédiant ce mandat de trois mois au « perchoir » à son « père spirituel », Jacques Chaban-Delmas, dont il a été longtemps le proche collaborateur : « C’est avec beaucoup d’humilité que je m’installe dans les fonctions de président de notre Assemblée ; je suis conscient des circonstances exceptionnelles de cette élection », a déclaré M. Ollier après l’annonce des résultats…

2007-03-07

AFP : « Le rôle du président de l’Assemblée nationale »

Le Président de l’Assemblée nationale, poste auquel a été élu mercredi Patrick Ollier pour les trois dernier mois de la XIIème législature, est le quatrième personnage de l’État, chargé de représenter les députés et de s’assurer le bon fonctionnement du Palais Bourbon…

2007-03-07

AFP : « « Ils ont dit » : les déclarations marquantes du jour dans la présidentielle »

Patrick Ollier, élu président de l’Assemblée nationale : « En peu de temps on peut aussi travailler beaucoup »…

2007-03-07

AFP : « « Perchoir » : passation des pouvoirs entre Debré et Ollier »

Une brève cérémonie de passation des pouvoirs entre Jean-Louis Debré et son successeur à la présidence de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, s’est tenue mercredi peu après l’annonce des résultats du vote à l’hôtel de Lassay…A la question de savoir s’il s’agissait de la victoire d’un chiraquien, M. Ollier a répondu : « Je ne raisonne certainement pas dans ce sens-là. C’est avant tout la victoire d’un homme qui a gagné par rapport à l’expérience qu’il a de l’Assemblée nationale »…Interrogé sur son rôle durant la campagne électorale, il a ajouté : « J’ai fait un choix qui est clair, je soutiens Nicolas Sarkozy dans ce combat pour les convictions et pour l’avenir de la France. Je suis à sa disposition. »

2007-03-07

AFP : Ollier, nouveau président de l’Assemblée »

Patrick Ollier a été élu mercredi président de l’Assemblée nationale, au terme d’une bataille en coulisse qui a été intense…permettant du même coup au clan chiraquien de conserver ce poste-clé des institutions…Pour M. Ollier, qui a mené campagne…avec le soutien de Matignon, la victoire est d’autant plus symbolique qu’elle intervient le jour de la naissance de Jacques Chaban-Delmas, son « père spirituel »…M. Ollier l’a emporté au premier tour…Il ne profitera pas des avantages accordés à vie aux présidents car le groupe UMP a décidé de supprimer ces privilèges. Dans son premier discours, le député des Hauts-de-Seine a confirmé cet engagement.

2007-03-07

AFP : « Patrick Ollier choisi par l’UMP pour la présidence de l’Assemblée »

Patrick Ollier, député des Hauts-de-Seine, a été désigné mercredi par son groupe candidat officiel à la présidence de l’Assemblée nationale, ce qui lui assure d’être élu au « perchoir », lors du vote en séance publique prévu à partir de 15H00. Le président de la commission des Affaires économiques a été élu au premier tour face à ses deux compétiteurs, Claude Gaillard et Yves Bur, lors de la primaire au sein du groupe…

2007-03-07

AFP : « Groupe UMP : pour la suppression des avantages liés à la fonction de président de l’Assemblée »

Le groupe UMP s’est prononcé mercredi pour supprimer les avantages à vie liés à la fonction de président de l’Assemblée nationale lors de la réunion du groupe organisée avant la primaire pour désigner un candidat au « perchoir »…Cette suppression a été acceptée par les trois candidats en lice pour remplacer Jean-Louis Debré, Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier, et par l’ensemble du groupe…

2007-03-07

AFP : « Patrick Ollier désigné candidat UMP à la présidence de l’Assemblée nationale »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a été désigné mercredi par son groupe candidat officiel à la présidence de l’Assemblée nationale, ce qui lui assure d’être élu au perchoir lors du vote en séance publique prévu à partir de 15 heures…Le président de la commission des Affaires économiques a été élu au premier tour face à ses deux compétiteurs, Claude Gaillard et Yves Bur, lors de la primaire organisée au sein du groupe…

2007-03-07

Reuters : « Assemblée : Patrick Ollier candidat de l’UMP au perchoir »

Le groupe UMP a désigné Patrick Ollier pour être son candidat à l’élection à la présidence de l’Assemblée nationale prévue mercredi après-midi. Lors d’une « primaire » organisée par le parti majoritaire, Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée a été choisi au premier tour de scrutin…

2007-03-07

Le Figaro : « Les députés UMP choisissent le successeur de Debré »

Trois députés UMP briguent la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale…Patrick Ollier, député et maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine), président de la commission des Affaires économiques, gaulliste chiraquien, a trente ans de « maison », dont dix passés auprès de Jacques Chaban-Delmas quand celui-ci occupait le « perchoir »…

2007-03-07

AFP : « Les députés élisent un président »

Malgré la brièveté du mandat…le scrutin suscite une importante bataille parlementaire entre trois prétendants UMP, Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier…

2007-03-06

Libération : « La succession de Debré réveille les clivages de l’UMP »

…Le groupe UMP va devoir départager les trois candidats déclarés, l’actuel vice-président Yves Bur, le questeur Claude Gaillard, et le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier, au terme d’un scrutin uninominal à deux tours. En dépit de ses efforts, le patron des députés UMP, Bernard Accoyer, a échoué à dégager une solution de consensus à laquelle aspirait Nicolas Sarkozy…

2007-03-06

Ouest France : « Trois candidats UMP à la présidence de l’Assemblée »

Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier, les trois candidats UMP à la présidence de l’Assemblée nationale, mènent activement campagne auprès de leurs collègues pour succéder, demain, à Jean-Louis Debré, nommé à la tête du Conseil constitutionnel…

2007-03-06

AFP : « « Perchoir » : le groupe PS ne prendra pas part au vote »

…L’élection au « perchoir » aura lieu mercredi à 15 heures. Elle sera précédée le matin d’une primaire pour départager les trois candidats en lice : Yves Bur, premier vice-président de l’assemblée, le questeur Claude Gaillard et le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier (Hauts de Seine)…

2007-03-06

Reuters : « Airbus : réunion possible de la commission des Affaires économiques »

Le groupe socialiste de l’Assemblée demande que la commission des Affaires économiques se réunisse afin d’examiner le dossier Airbus/EADS, le groupe UMP n’y étant pas opposé… « Pour l’instant, c’est une demande des groupes socialiste et communiste. La décision n’est pas prise. On va voir comment les choses se passent », a dit à Reuters le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier (UMP)…

2007-03-06

Le Parisien : « En bref »

Demain, à 15 heures, les députés éliront le successeur de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale. Le matin, une primaire départagera les trois candidats UMP en lice : Yves Bur (Bas-Rhin), premier vice-président de l’assemblée, Claude Gaillard (Meurthe et Moselle) et Patrick Ollier (Hauts de Seine)…

2007-03-06

Libération : « Toulouse-Berlin via Paris avec Airbus »

…Hier la campagne présidentielle n’aura tourné quasi exclusivement qu’autour d’une seule question : l’avenir d’Airbus, après l’annonce du plan de restructuration…Sortant de l’hôtel Matignon, -une réunion était convoquée par Dominique de Villepin avec des parlementaires de la majorité et de l’opposition- le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier (UMP), ne veut pas entendre parler de débat parlementaire : il faut, dit-il, « tenir la politique à l’écart. En pleine campagne, cela ne ferait qu’accroître la polémique »…

2007-03-05

Reuters : « Assemblée : bataille pour l’élection au « perchoir » mercredi »

Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier, les trois candidats à la présidence de l’Assemblée nationale, mènent chacun activement campagne qui aura lieu mercredi pour désigner un successeur à Jean- Louis Debré…Patrick Ollier affirme que cette élection est « politique et qu’elle doit être aussi le symbole de notre unité au sein de l’UMP derrière notre candidat Nicolas Sarkozy et autour du président de la République Jacques Chirac » ; « il faut que ce soit une présidence active », plaide le député-maire de Rueil-Malmaison…

2007-03-05

AFP : « Conseil constitutionnel : Debré et deux nouveaux sages prêtent serment »

…En gagnant la rue de Montpensier, Jean-Louis Debré libère le « perchoir »…Les députés choisiront leur nouveau président mercredi, un vote qui sera précédé d’une primaire à droite pour départager les trois candidats UMP en lice : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée et Claude Gaillard, questeur, qui ne brigue pas un nouveau mandat de député.

2007-03-05

AFP : « Airbus : Ayrault (PS) demande un plan ambitieux de développement »

Le président du groupe socialiste à l’Assemblée, Jean-Marc Ayrault, a demandé lundi un « plan ambitieux » de développement pour Airbus…Pour sa part, Patrick Ollier, président (UMP) de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, s’est déclaré hostile à un débat parlementaire sur Airbus…M. Ollier a en effet estimé qu’il fallait « tenir la politique à l’écart d’EADS ».

2007-03-05

L’Humanité : « UMP : trois candidats au perchoir »

Trois députés briguent la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale : Patrick Ollier, Yves Bur et Claude Gaillard : « Je pense que pendant trois mois et demi, des événements imprévus peuvent justifier la convocation de l’Assemblée nationale à l’initiative du président », a écrit Patrick Ollier, dans une lettre adressée à ses collègues pour défendre sa candidature, …estimant que cette élection « politique » doit être « le symbole de notre unité au sein de l’UMP »…

2007-03-03

L’Indépendant : « Ollier (UMP) rejette toute polémique liée à la présidentielle »

Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a estimé hier que dans le dossier Airbus « toute polémique liée à la campagne présidentielle est mal venue », dans une critique implicite des socialistes : « cela ne peut que desservir les intérêts d’EADS et l’action courageuse que conduit Louis Gallois pour redresser cette société » a-t-il dit dans un communiqué …

2007-03-02

AFP : « Présidence Assemblée : Ollier, candidat, plaide pour une « présidence active » »

Patrick Ollier, candidat à la succession au « perchoir » de Jean-Louis Debré, a fait valoir auprès de ses collègues UMP dans un courrier…l’importance de cette élection : « Je pense également que c’est une élection politique et qu’elle doit être aussi le symbole de notre unité au sein de l’UMP derrière notre candidat Nicolas Sarkozy et autour du président de la République Jacques Chirac….Il faut que ce soit une présidence active »…Pour défendre sa candidature …M. Ollier a fait valoir ses 10 ans passés auprès de Jacques Chaban-Delmas, alors président de l’Assemblée, ses 4 années comme vice-président et ses 5 ans à la tête de la commission des Affaires économiques…

2007-03-02

Airbus : « Ollier (UMP) rejette « toute polémique liée à la présidentielle » »

Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), a estimé vendredi dans un communiqué –en critique implicite des socialistes- que « toute polémique liée à la campagne présidentielle est mal venue et ne peut que desservir les intérêts d’EADS et l’action courageuse que conduit Louis Gallois pour redresser cette société »…Jugeant « équilibré » le plan de restructuration, Patrick Ollier a estimé que, face à l’Américain Boeing, tous les acteurs économiques et sociaux devaient faire « converger leurs efforts pour aider EADS à dépasser ses difficultés ».

2007-03-02

AFP : « Villepin présidera mardi une conférence sur la croissance à Bercy »

Dominique de Villepin présidera mardi matin une conférence sur la croissance à Bercy… à laquelle assisteront les ministres Thierry Breton (Économie), Renaud Dutreil (PME) et François Goulard (Recherche), et qui réunira les représentants des partenaires sociaux, le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), des économistes, des experts internationaux et des chefs d’entreprises….

2007-03-01

AFP : « Yves Bur défend sa candidature au « perchoir » auprès de ses collègues UMP »

…L’élection au « perchoir » aura lieu mercredi 7 mars à 15 h. Elle sera précédée le matin même d’une primaire au sein du groupe UMP pour départager les trois candidats en lice : Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier.

2007-03-01

La Revue Parlementaire : « Réglementer le lobbying ? »

Jean-Paul Charié (UMP, Loiret) s’est attelé à la rédaction d’un livre bleu sur le lobbying. Pour l’aider dans sa tâche, il a réuni l’ensemble des acteurs du secteur… « Le lobbying doit être la relation naturelle entre l’entreprise et le politique. Faire du lobbying n’est ni malsain ni malhonnête », explique en préambule Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée…

2007-02-28

La Nouvelle République : « Primaire au sein du groupe UMP pour la présidence de l’Assemblée »

Une primaire sera organisée dans la matinée du mercredi 7 mars au groupe UMP pour désigner le candidat à la présidence de l’Assemblée nationale en remplacement de Jean-Louis Debré, juste avant l’élection en séance prévue à 15 h, a annoncé mardi Bernard Accoyer, président du groupe UMP … « Pour le moment il y a trois candidats…qui sont, par ordre alphabétique, Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier », a indiqué le député de Haute-Savoie…

2007-02-27

Les Echos : « Les successions de Jean-Louis Debré s’organisent »

…Trois candidats sont aujourd’hui en lice pour la succession de Jean- Louis Debré au « perchoir ». Il s’agit de Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice- président de l’assemblée et Claude gaillard, questeur de cette Assemblée….

2007-02-27

Libération : « Le successeur de Debré élu le 7 mars »

Les députés n’en ont pas fini avec l’Assemblée nationale. Ils se retrouveront le 7 mars au Palais-Bourbon pour élire leur président à la suite de la nomination de Jean-Louis Debré à la tête du Conseil constitutionnel… D’ores et déjà, trois candidats sont sur les rangs : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques et compagnon de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur, qui ne brigue pas de nouveau mandat législatif. Le premier a le soutien de plusieurs chiraquo-villepinistes…

2007-02-27

AFP : « Présidence Assemblée : primaire au groupe UMP le matin du 7 mars »

Une primaire sera organisée dans la matinée du mercredi 7 mars au groupe UMP pour désigner le candidat à la présidence de l’Assemblée nationale en remplacement de Jean-Louis Debré, juste avant l’élection en séance prévue à 15 h… « Pour le moment il y a trois candidats…qui sont, par ordre alphabétique, Yves Bur, Claude Gaillard et Patrick Ollier », a annoncé Bernard Accoyer, président du groupe UMP…

2007-02-27

Reuters : « Assemblée : « primaire » UMP le 7 mars, pas de candidat PS »

Les députés UMP désigneront le 7 mars au cours d’une « primaire » leur candidat à la présidence de l’Assemblée nationale…et éliront ce jour là leur nouveau président…Trois députés ont fait part de leur intention d’être candidat : Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, Claude Gaillard, premier questeur, qui a annoncé ne pas vouloir se représenter aux élections législatives des 10 et 17 juin, et Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques,

2007-02-27

La Nouvelle République : « Assemblée : le nouveau président élu le 7 mars »

Le président de l’Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, a convoqué l’Assemblée nationale en séance publique le 7 mars à 15H pour procéder à l’élection d’un nouveau président, après sa nomination au Conseil constitutionnel…Pour être élu, le candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages au premier tour…D’ores et déjà, trois candidats sont sur les rangs : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques et compagnon de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur, qui ne brigue pas de nouveau mandat législatif.

2007-02-26

Reuters : « Les députés éliront leur nouveau président le 7 mars »

Les députés éliront le 7 mars leur nouveau président…Pour l’instant, trois députés UMP ont fait part de leur intention d’être candidat au « perchoir » : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur, qui a annoncé ne pas vouloir se représenter aux élections législatives de juin prochain…

2007-02-26

NouvelObs.com : « Le président de l’Assemblée sera élu le 7 mars »

Le président de l’Assemblée nationale, Jean-Louis Debré, a convoqué l’Assemblée nationale en séance publique le 7 mars à 15H pour procéder à l’élection d’un nouveau président, après sa nomination au Conseil constitutionnel…Pour être élu, le candidat doit recueillir la majorité absolue des suffrages au premier tour…D’ores et déjà, trois candidats sont sur les rangs : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques et compagnon de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur, qui ne brigue pas de nouveau mandat législatif.

2007-02-26

AFP : « Convocation des députés le 7 mars pour élire le président de l’Assemblée »

…Cette élection est rendue nécessaire par le départ de Jean-Louis Debré à la présidence du Conseil constitutionnel…D’ores et déjà, trois candidats sont sur les rangs : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur, qui ne brigue pas de nouveau mandat législatif. Si les trois hommes se maintiennent, le groupe UMP à l’Assemblée nationale devra procéder à une primaire…

2007-02-24

Marianne : « Combat de titans pour le « perchoir »

C’est un une bataille homérique qui s’est engagée à l’Assemblée nationale pour la succession de Jean-Louis Debré…Les ex-centristes, tels Pierre Méhaignerie, ne veulent pas que ce poste revienne à l’ancien RPR…Pas question donc de laisser la place à Patrick Ollier, qui fut autrefois le collaborateur de Jacques Chaban-Delmas…Le président de la commission des Affaires économiques, qui est aussi le compagnon de Michèle Alliot-Marie, affirme lui que Nicolas Sarkozy lui a « promis son appui ». Mais certains, y compris parmi les sarkozystes de choc, tel…Édouard Balladur, contestent ce « prétendu appui »…

2007-02-24

Le Figaro : « La bataille du « perchoir » est déjà lancée »

…Trois candidats sont en lice…Enfin le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier, fort du soutien des Gaullistes, est aussi candidat…

2007-02-24

La Nouvelle République : « Jean-Louis Debré au Conseil constitutionnel »

…Jean-Louis Debré gagnant la rue de Montpensier, les députés devront élire un nouveau président de l’assemblée pour la fin de la législature, qui s’achèvera officiellement le 19 juin à minuit : Le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier, le premier vice- président Yves Bur et le questeur Claude Gaillard, tous trois membres de l’UMP, sont sur les rangs…

2007-02-23

AFP : « Jean-Louis Debré devrait être nommé à la tête du Conseil constitutionnel »

…Si, comme prévu, Jean-Louis Debré gagne la rue de Montpensier, les députés devront élire un nouveau président de l’Assemblée pour la fin de la législature…Le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier, le premier vice-président Yves Bur et le questeur Claude Gaillard, tous trois membres de l’UMP, sont sur les rangs…

2007-02-23

La Voix du Nord : « Un marathon avant de fermer le ban du Parlement »

…Qui remplacera Jean-Louis Debré ? La question de sa succession agite le groupe UMP avec, en toile de fond, une lutte entre sarkozystes et chiraquiens. Trois candidats sont en lice pour le « perchoir » : Patrick Ollier, le président de la commission des Affaires économiques, compagnon de Michèle Alliot-Marie, proche des chiraquiens ; Yves Bur, premier vice-président, sarkozyste, et Claude Gaillard, questeur, le seul à ne pas se représenter aux législatives, et que l’absence d’affiliation pourrait avantager…

2007-02-23

Les Echos : « Conseil constitutionnel : nomination attendue pour Debré, Denoix de Saint-Marc et Charasse »

La probable nomination, aujourd’hui, du président de l’Assemblée nationale à la tête du Conseil constitutionnel va également provoquer une élection pour le remplacer au « perchoir »…Se profile pour l’UMP la perspective d’une primaire opposant, pour le « perchoir », Patrick Ollier, le président de la commission des Affaires économiques,Yves Bur, premier vice-président, et Claude Gaillard, questeur, le seul à ne pas se représenter aux législatives…

2007-02-23

Reuters : « L’Assemblée devrait élire son nouveau président »

Après la nomination, vendredi, de Jean-Louis Debré à la présidence du Conseil constitutionnel, l’Assemblée devrait élire le 5 ou 6 mars son successeur au « perchoir »…Pour l’instant, trois députés UMP ont fait part de leur intention d’être candidats au « perchoir » : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur…

2007-02-22

Reuters : « Le Parlement suspend ses travaux pour cause de campagne »

Le Parlement français a suspendu jeudi soir ses travaux pour cause de campagne électorale pour la présidentielle et les législatives. Toutefois les députés devraient être bientôt convoqués pour élire un nouveau président en remplacement de Jean-Louis Debré…Plusieurs députés UMP ont fait part de leur intention de briguer le « perchoir » : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur…

2007-02-22

AFP : « Les députés UMP s’interrogent sur le calendrier de Jacques Chirac »

….En ce qui concerne le Conseil constitutionnel, Jacques Chirac doit nommer d’ici au 23 minuit le successeur du président Pierre Mazeaud. La nomination de M. Debré ne faisait aucun doute mercredi dans l’esprit des députés…Ils sont d’autant plus attentifs à cette nomination, qu’une fois faite, il leur faudra élire un nouveau président de l’Assemblée pour la fin de la législature s’achevant le 19 juin à minuit…Se profile pour l’UMP la perspective d’une primaire opposant pour le « perchoir » Patrick Ollier, Yves Bur et Claude Gaillard…

2007-02-21

AFP : « Feu vert du Parlement à la TV du futur et au passage au tout numérique »

Le Parlement a donné jeudi son feu vert à la généralisation de la télévision numérique terrestre (TNT) en France au 30 novembre 2011, date de l’extinction de la diffusion analogique, fixée dans le projet de loi sur la TV du Futur…Les orateurs UMP, Dominique Richard et Patrick Ollier, ont salué un texte de progrès qui permettra à la France participer à la « révolution numérique ».

2007-02-21

Le Monde : « Logement : un amendement pourrait assouplir la loi sur la mixité sociale »

Pour la deuxième fois en un an , la majorité parlementaire aimerait assouplir la loi « solidarité et renouvellement urbain »…Le député Yves Jego (UMP, Seine-et-Marne) a déposé un amendement assimilant à du logement social, pendant dix ans, « les programmes d’accession sociale à la propriété »…En 2006, Patrick Ollier (UMP, Hauts-de- Seine) et Gérard Hamel (UMP, Eure-et-Loir) avaient défendu une idée similaire durant la discussion sur le projet de loi « Engagement national pour le logement »…

2007-02-21

Les Echos : « Électricité : les députés français veulent maintenir les tarifs réglementés jusqu’en 2010 »

…C’est finalement dans le cadre de la loi sur le droit opposable au logement que les parlementaires de la majorité ont choisi de rouvrir le débat sur les prix de l’électricité. Parmi les « diverses mesures en faveur de la cohésion sociale » actuellement examinées à l’Assemblée, les membres de la commission des Affaires économiques sont parvenus à glisser un amendement garantissant à chacun, et jusqu’en 2010, la possibilité de bénéficier de tarifs réglementés… « Si le bénéfice des tarifs réglementés ne leur était pas maintenu, les occupants de tous les nouveaux logements raccordés à compter du 1er juillet 2007, et notamment tous les nouveaux logements sociaux, seraient contraints de se fournir au prix du marché, ce qui renchérirait fortement le coût de leur fourniture d’électricité », expliquent les députés à l’origine de cet amendement, au premier rang desquels figure le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier…

2007-02-20

AFP : « Présidence de l’Assemblée : Tron « choqué » par les propos de Méhaignerie »

Le député villepiniste Georges Tron s’est déclaré mardi « choqué » par les propos du secrétaire général de l’UMP Pierre Méhaignerie en faveur d’Yves Bur pour le « perchoir » … « Je trouve que la pire façon d’aborder la présidence de l’Assemblée nationale, c’est de remettre en avant des clivages de partis politiques qui n’ont plus lieu d’être, puisque l’UMP a justement pour objet de les avoir gommés », a souligné M. Tron dans les couloirs de l’Assemblée…Monsieur Tron a conclu que « parce qu’il a été depuis 25 ans l’un des piliers de l’Assemblée », le président de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier serait un « très bon candidat » pour le perchoir

2007-02-20

Les Echos : « présidence de l’Assemblée : Méhaignerie soutient la candidature de Bur »

Qui prendra la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale quand ce dernier sera nommé, comme il est vraisemblable, au Conseil constitutionnel ?…Le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier, le questeur Claude Gaillard et le vice-président de l’Assemblée et ex-UDF Yves Bur, sont sur les rangs…

2007-02-20

Le Figaro : « A deux mois du premier tour, les parlementaires UMP se gardent de toute euphorie »

Les parlementaires UMP, qui ne croient pas à un « effondrement » de Ségolène Royal, analysent prudemment la progression continue de Nicolas Sarkozy dans les sondages…Tout en refusant de « victimiser » leur adversaire de gauche, Eric Woerth et Patrick Ollier jugent que l’image de Ségolène Royal « se dégrade » et que la dirigeante du PS est « incapable de diriger une équipe »…

2007-02-20

AFP : « Élection d’un nouveau président probablement la semaine prochaine »…

Trois candidats sont d’ores et déjà déclarés : Patrick Ollier, député des Hauts-de-Seine et compagnon de la ministre de la Défense Michèle Alliot-Marie, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard, questeur et député des Deux-Sévres, qui ne brigue pas de nouveau mandat législatif.

2007-02-20

Reuters : « L’Assemblée ajournera ses travaux jeudi, rentrée le 26 juin »

…Plusieurs députés UMP ont fait part de leur intention de briguer le « perchoir » : Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, Yves Bur, premier vice-président de l’Assemblée, et Claude Gaillard qui a annoncé ne pas vouloir se représenter aux législatives de juin prochain…

2007-02-20

AFP : « Royal/ Émission de TF1 : réactions dans les couloirs de l’Assemblée »

Patrick Ollier (UMP) : « Elle était à l’aise sur le plan physique et sur le plan de l’exercice, qui n’est quand même pas facile. En revanche, sur le plan du projet politique de Ségolène Royal, on n’a eu aucune information concrète. C’est un programme législatif, mais nous sommes dans une élection présidentielle. A aucun moment on a vu émerger un projet pour l’avenir des Français et pour l’avenir de la France ».

2007-02-19

Le Monde : « Assemblée nationale : bataille pour le perchoir »

Déjà les ambitions se déclarent au sein du groupe UMP pour lui (Jean- Louis Debré) succéder au perchoir…Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, estime avoir toute légitimité et mène une active campagne…

2007-02-19

Les Echos : « Présidence de l’Assemblée : Accoyer prévoit des primaires »

La nomination de Jean-Louis Debré au Conseil constitutionnel ne fait plus guère de doute à l’UMP…Le chef de file des députés de la majorité, Bernard Accoyer, a expliqué hier qu’il recherchait une candidature de consensus pour lui succéder au perchoir de l’Assemblée. « Si j’échoue, ce qui est probable, il y aura une élection primaire », a-t- il indiqué au forum Radio J…Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de- Seine, a fait part de son intention d’être candidat…

2007-02-19

Le Bien public : « Députés et sénateurs en congrès aujourd’hui à Versailles »

…Le président UMP de la commission des Affaires économiques Patrick Ollier, le vice-président UMP Yves Bur et le député UMP de Meurthe et Moselle Claude Gaillartd sont candidats pour occuper ce poste (la succession à la présidence de l’Assemblée de Jean-Louis Debré)…

2007-02-19

AFP : « Pierre Méhaignerie souhaite qu’Yves Bur succède à Jean- Louis Debré »

…Pierre Méhaignerie a aussi estimé qu’alors que Nicolas Sarkozy prône l’ouverture, il ne serait « cohérent » que la présidence de l’Assemblé aille à un « ex-RPR », comme Patrick Ollier, qui a également annoncé son intention d’être candidat à la succession de Jean-Louis Debré au « perchoir »…

2007-02-18

AFP : « Présidence de l’Assemblée : Accoyer prévoit des « primaires » à l’UMP.

…Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, également compagnon de la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, avait fait part de son intention d’être candidat…

2007-02-16

Les Echos : « Assemblée : une élection nécessaire en cas de vacances de la présidence »

Jean-Louis Debré prépare sa succession…Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, également compagnon de la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, a déjà fait part de son intention d’être candidat…

2007-02-16

Libération : « La droite survend son droit au logement »

A l’Assemblée, l’opposition a estimé que le projet de loi instituant un Droit au logement opposable offre « des moyens dérisoires »…L’ambiance s’est alors un peu tendue, Patrick Ollier (UMP) critiquant « une démonstration politicienne » …

2007-02-15

La Croix : « Le « perchoir » suscite des convoitises »

… « S’il y a une élection à la présidence de l’Assemblée nationale, je serai candidat » avait expliqué Patrick Ollier sur LCI le 10 janvier. Une candidature qui est, selon ses proches, « l’aboutissement de son investissement dans l’hémicycle », mais également une façon de porter les idées gaullistes qu’il entend représenter…

2007-02-15

Les Echos : « Laurence Parisot attend des candidats leurs recettes pour stimuler la croissance »

La présidente du Medef …s’étonne de l’absence de propositions concrètes sur la création de richesses…Auditionnée mercredi par la commission des Affaires économiques, présidée par Patrick Ollier, elle a expliqué qu’après les présidentielles de 1981 et 1995, la « bonne humeur » ambiante n’avait pas fait repartir la machine économique pour autant, contrairement à ce que prédit Ségolène Royal en cas de victoire au mois de mai…

2007-02-15

AFP : « Vacance présidence Assemblée : une élection nécessaire, selon Debré »

Jean-Louis Debré a affirmé jeudi, lors d’une réunion du bureau de l’Assemblée nationale, qu’une élection serait nécessaire en cas de vacance à la présidence de l’Assemblée nationale, s’il était nommé à la tête du Conseil constitutionnel… Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, également compagnon de la ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, a déjà fait part de son intention d’être candidat…

2007-02-14

Le Figaro : « En bref »

Selon des députés, une réunion UMP doit se tenir aujourd’hui pour pour trancher la question de la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale…Patrick Ollier, Yves Bur et Claude Gaillard sont les noms les plus fréquemment cités…

2007-02-14

Sud-Ouest : « En bref »

Une réunion UMP est organisée aujourd’hui…pour trancher la question de la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale…Dans cette hypothèse, Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a déjà fait part de don intention d’être candidat…

2007-02-14

AFP : « Vacance présidence Assemblée : le Conseil constitutionnel n’est pas compétent »

La question d’une vacance de la présidence de l’Assemblée nationale si Jean-Louis Debré était nommé par Jacques Chirac à la tête du Conseil constitutionnel…agite les députés UMP…Se plaçant par avance dans cette hypothèse, Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, également compagnon de la ministre de la Défense, a déjà fait part de son intention d’être candidat…

2007-02-12

La Lettre de l’Expansion : « Villepin : malaise et pressions chez ses supporters »

…Quant au club Réforme et Modernité, d’Hervé Mariton, qui rassemble des chiraco-villepinistes, il se réunit ce soir pour dresser une critique du programme Royal, en présence de Patrick Ollier, chef de file des députés « gaullistes ».

2007-02-12

Reuters : « Mariton (UMP) dénonce les « impasses » du projet de Royal »

Le député « villepiniste » Hervé Mariton a sévèrement critiqué lundi le programme présidentiel de la candidate socialiste Ségolène Royal…Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques, récemment rallié à la candidature de Nicolas Sarkozy, a lui aussi dénoncé le programme de Ségolène Royal. « Nous sommes en présence d’une sorte de catalogue de La Redoute, d’un programme de législature mais en aucun cas d’un projet pour la France », a affirmé le député UMP des Hauts-de-Seine. Pour Patrick Ollier, Ségolène Royal a démontré qu ’elle était « revenue dans les ornières du PS » et qu’elle avait « réintégré la gauche traditionnelle ».

2007-02-12

Reuters : « Création d’un groupe de travail sur le lobbying à l’Assemblée »

Deux députés UMP ont annoncé lundi la création d’un groupe de travail parlementaire sur le lobbying, une pratique qui suscite l’interrogation à l’Assemblée nationale…Deux autres parlementaires UMP, Patrick Ollier et Jean-Paul Charié, ont annoncé la tenue d’une réunion jeudi pour préparer un « Livre bleu sur le lobbying en France », qui doit être publié.

2007-02-08

Les Echos : « L’extension du quota de 20% de logements sociaux repoussée »

La commission des Affaires économiques de l’Assemblée a repoussé à 2017 la date butoir pour l’extension à 250 communes supplémentaires du quota de 20% de logements sociaux. Son président, Patrick Ollier (UMP), a présenté et obtenu l’adoption de son amendement donnant à ces communes jusqu’à cette date…estimant, avec une partie des députés UMP, qu’il ne fallait pas « confondre droit au logement et politique du logement »…

2007-02-08

Les Échos : « Électricité : les députés tentent de pérenniser les tarifs réglementés »

La commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale souhaite le maintien jusqu’en 2010 des tarifs réglementés de l’électricité (aujourd’hui inférieurs aux prix de marché) pour les nouveaux sites de consommation, qu’ils soient professionnels ou privés. Un amendement en ce sens, présenté par son président Patrick Ollier (UMP) et le rapporteur du texte ouvrant la voie à la privatisation de GDF, Jean-Claude Lenoir (UMP), a été adopté hier à l’unanimité, dans le cadre du projet de loi sur le droit au logement opposable.

2007-02-08

Le Progrès : « Électricité : maintien des tarifs réglementés »

La commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a décidé le maintien jusqu’en 2010 des tarifs réglementés de l’électricité pour les nouveaux sites de consommation, professionnels ou privés. La commission a adopté un amendement en ce sens de son président Patrick Ollier et de Jean-Claude Lenoir, rapporteur du texte sur GDF, dans le cadre du projet de loi sur le droit au logement opposable.

2007-02-07

AFP : « Electricité : maintien des tarifs réglementés jusqu’en 2010, voté en commission »

La Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a décidé mercredi le maintien jusqu’en 2010 des tarifs réglementés de l’électricité pour les nouveaux sites de consommation, professionnels ou privés, a-t-on appris de source parlementaire. La commission a adopté un amendement dans ce sens de son président Patrick Ollier et de Jean-Claude Lenoir, rapporteur du texte sur GDF, dans le cadre du projet de loi sur le droit au logement opposable…« Si le bénéfice des tarifs réglementés ne leur était pas maintenu, les occupants de tous les nouveaux logements raccordés à compter du 1er juillet 2007, et notamment tous les nouveaux logements sociaux, seraient contraints de se fournir au prix du marché, ce qui renchérirait fortement le coût de leur fourniture d’électricité », ont-ils expliqué.

2007-02-07

Le Monde : « Jacques Chirac peaufine son calendrier pour achever son mandat « en beauté » »

Les derniers ajustements de calendrier se révèlent délicats pour Jacques Chirac…Si Jean-Louis Debré est bien nommé à la tête du Conseil Constitutionnel…il faut que sa nomination intervienne au plus tard le 23 février…La décision concernant M. Debré, si elle se confirme, aura aussi des conséquences sur les députés puisqu’ils devront élire un nouveau président de l’Assemblée nationale…Et déjà de nouveaux enjeux se dessinent : Patrick Ollier…est sur les rangs…, mais aussi Pierre Méhaignerie, président de la commission des Finances…

2007-02-06

Reuters : « La Défense : création d’un Établissement public de gestion »

Le Parlement a adopté définitivement mardi soir une proposition de loi UMP qui crée un Établissement public de gestion du quartier d’affaires de La Défense, situé à l’ouest de Paris… « Ce texte », a affirmé Patrick Ollier, « vise à faciliter la mise en œuvre du plan « Renouveau de La Défense », que le gouvernement a présenté le 25 juillet dernier et qui devrait être réalisé sur la période 2007-2013 ».

2007-02-06

Le Parisien : « La Défense : le renouveau se joue à l’Assemblée »

Après les sénateurs en janvier, c’est au tour des députés de discuter aujourd’hui un projet de loi portant sur l’avenir du quartier de la Défense, le plus grand quartier d’affaires d’Europe. Cette proposition de loi de Roger Karoutchi, sénateur UMP des Hauts-de-Seine, sera présentée à l’Assemblée nationale par le député-maire de Rueil- Malmaison, Patrick Ollier…

2007-02-06

AFP : « Le texte sur le quartier de la Défense définitivement adopté par le Parlement »

Le Parlement a définitivement adopté mardi…une proposition de loi UMP visant à créer un Établissement public de gestion du quartier de la Défense, premier centre d’affaires européen située dans la banlieue ouest de Paris…« Ce centre d’affaires, quartier de tous les superlatifs, voit sa compétitivité menacée. Les constructions connaissent un vieillissement certain, ce qui suppose d’importants travaux de rénovation, ou même de démolition et de reconstruction. La première priorité consiste à rénover, d’ici 2013, au moins la moitié des immeubles prioritaires », a plaidé le rapporteur Patrick Ollier (UMP).

2007-02-02

Les Echos : « Adoption d’un mécanisme de crédit d’impôt pour le jeu vidéo »

A la grande satisfaction des professionnels du secteur, les députés ont adopté mercredi soir…un mécanisme de crédit d’impôt pour le jeu vidéo en France, dans le cadre de la discussion du projet de loi sur la télévision du futur… « Le jeu vidéo fait partie de la création artistique, c’est une forme moderne de patrimoine culturel et je suis convaincu que la décision de la commission sera positive », a estimé Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, à l’origine de l’amendement voté hier soir.

2007-02-02

News Press : « La France va soutenir le jeu vidéo »

Dans le cadre de l’examen du projet de loi relatif à la modernisation de la diffusion audiovisuelle et à la télévision du futur…l’Assemblée nationale a adopté mercredi soir un amendement de la commission des Affaires économiques, proposé par son président Patrick Ollier et son rapporteur Frédéric Soulier, ainsi que par Patrice Martin-Lalande, afin de mettre en place un crédit d’impôt pour soutenir la création de jeu vidéo en France.

2007-02-01

L’Express : « Des quartiers à l’Élysée »

Après vingt ans passés à labourer les rues caennaises, Mme la maire (Brigitte Le Brethon) dispose aujourd’hui de solides relais…Dès 2002, grâce à son entrée au Palais-Bourbon, elle renoue avec des vieux camarades de l’Union des jeunes pour le progrès (un mouvement de jeunesse gaulliste). Parmi eux, Michel Barnier, Hervé Gaymard ou Patrick Ollier…

2007-01-31

AFP : « TV du futur : crédit d’impôt pour les entreprises de jeux vidéo »

L’Assemblée nationale a décidé mercredi soir d’accorder un crédit d’impôt pour les entreprises françaises de création de jeux vidéo, dans le cadre de la loi sur la télévision du futur. Cet amendement défendu par le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier (UMP), avait obtenu un peu plus tôt dans la journée l’aval de Renaud Donnedieu de Vabres…Pour le ministre, ce crédit d’impôt permettra de relocaliser l’activité ou de la garder sur le territoire national »…Monsieur Ollier a –lui- fait valoir que l’industrie française des jeux vidéo « subissait une crise inquiétante »…

2007-01-28

AFP : « Énergie : François Brottes (PS) dénonce les « huit fautes de Sarkozy »

Le député PS de l’Isère, François Brottes, a énuméré dimanche les « huit fautes » de Nicolas Sarkozy sur l’énergie…Jeudi, le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier, avait …posé huit questions sur ce thème…dans une lettre ouverte adressé à Ségolène Royal…l’interrogeant sur sa proposition de réduire la part du nucléaire, ainsi que sur les énergies renouvelables, le prix de l’électricité et l’utilisation de moyens thermiques (fuel, gaz, charbon) pour remplacer l’énergie nucléaire.

2007-01-26

Les Échos : « Environnement : Ollier s’en prend à Royal »

Critiquée en interne pour sa position sur le nucléaire, Ségolène Royal l’est aussi par la droite. Hier, Patrick Ollier, le président UMP de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée, a jugé « particulièrement dramatiques » les conséquences économiques des mesures environnementales de la candidate socialiste – la part de l’énergie nucléaire ramenée à 50% d’ici à 2017, notamment -… « Elles sont d’autant plus surprenantes que…l’énergie nucléaire ne produit aucun CO2 et n’a donc aucune incidence sur l’effet de serre », a-t-il écrit dans une lettre ouverte à Ségolène Royal.

2007-01-25

AFP : « Énergie : Patrick Ollier (UMP) pose huit questions à Ségolène Royal »

Le président UMP de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a adressé jeudi une lettre ouverte à Ségolène Royal sur l’Énergie, lui demandant des « réponses sérieuses et concrètes » à huit questions. Dans cette lettre transmise à l’AFP, M. Ollier considère que les propositions de la candidate socialiste à la présidentielle dans ce domaine sont « techniquement totalement irréalistes, économiquement et socialement extrêmement dangereuses et manifestement incompatibles avec les objectifs de maîtrise des émissions de gaz à effet de serre et de préservation de l’indépendance énergétique de notre pays ».

2007-01-25

Le Parisien : « Tunnel de la A 86 : des capteurs vont mesurer la qualité de l’air »

Environnement : Haro sur la pollution ! Le tunnel de la A 86 ne sera pas mis en service avant la fin de l’année, mais la qualité de l’air à ses abords préoccupe déjà Airparif. L’organisme a installé hier une centaine de capteurs et quatre camions laboratoires afin de mesurer la qualité de l’air le long du tracé du tunnel de la A 86…L’opération concerne trente-deux communes voisines de la A 86 : « Grâce à ces mesures préalables, nous disposerons d’une base de référence sur la qualité de l’air aux abords du tunnel et nous pourrons ainsi vérifier l’évolution de la pollution lorsque les voitures commenceront à l’emprunter, en octobre prochain », explique le député-maire UMP de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine) Patrick Ollier, qui a milité, à la demande des riverains , pour l’installation de ces capteurs…

2007-01-24

AFP : « Nucléaire : Ollier, « le dénigreur zélé », selon Brottes (PS) »

Le député PS François Brottes a dénoncé mercredi les propos de Patrick Ollier (UMP) critiquant Ségolène Royal sur le dossier de l’énergie nucléaire, en le qualifiant de « dénigreur zélé »…Mardi, M. Ollier s’était déclaré « consterné » par les propos de Mme Royal sur une réduction à 50% de la part du nucléaire si elle était élue à l’Élysée, qualifiant l’attitude de la candidate du PS « d’irresponsable »…

2007-01-24

Le Figaro : « France Télévisions réclame plus de publicité »

France télévisions espère bien faire entendre sa voix dans l’hémicycle à l’occasion du vote de la loi « Télévision du futur »…Désireux d’augmenter les moyens financiers de son groupe, Patrick de Carolis, son président, souhaiterait obtenir du législateur un coupure publicitaire dans les émissions de flux, c’est à dire les magazines, jeux et divertissements…Cet amendement sera examiné aujourd’hui par la commission des Affaires économiques, présidée par Patrick Ollier…

2007-01-24

Les Échos.fr : « Loi audiovisuelle : avis favorable de la commission des Affaires économiques »

La commission des Affaires économiques de l’Assemblé nationale a donné mercredi un avis favorable au texte sur la télévision du futur qui prévoit l’extinction définitive du signal analogique le 30 novembre 2011 au profit du numérique…La commission des Affaires économiques, qui était saisie pour avis, a adopté plusieurs amendements. Un des amendements voté mercredi, signé du président de la commission, Patrick Ollier, et du rapporteur du texte Frédéric Soulier, institue un crédit d’impôt pour les entreprises françaises de création de jeux vidéo…

2007-01-24

Les Échos : « Le projet de loi sur la télévision du futur va soulever d’âpres débats »

Depuis hier et jusqu’à ce soir, les commissions des Affaires culturelles et des Affaires économiques de l’Assemblée nationale se penchent sur le projet de loi sur la télévision du futur…Enfin le débat pourrait aborder des sujets annexes, comme le rôle du gendarme des télécoms, l’Arcep…avec des amendements qui seraient en préparation, destinés à réduire ses pouvoirs…L’entourage de Patrick Ollier, président UMP de la commission des Affaires économiques, dément préparer le moindre amendement, affirmant qu’il s’agit d’une « fausse rumeur »…

2007-01-24

L’Humanité : « Les délocalisations ne sont pas une fatalité »

La droite a rejeté, mardi à l’Assemblée, une proposition de loi communiste visant à lutter contre les délocalisations…Pour le président de la commission des Affaires économiques, Patrick Ollier (UMP), la seule façon de lutter contre les délocalisations est d’ « encourager toujours plus vivement » les entreprises via les déductions fiscales…

2007-01-24

L’Humanité : « Pfizeraptor »

…La presse économique annonçait hier que le géant pharmaceutique américain Pfizer entendait supprimer 10 000 emplois dans le monde dont 404 en France. Dans la même matinée, l’UMP…rejetait une proposition de loi déposée par le groupe communiste à l’Assemblée. Elle visait à disqualifier comme étant « sans cause réelle et sérieuse » tout licenciement collectif pour raison économique effectué par une entreprise ayant réalisé des bénéfices ou procédé à un transfert d’activité vers un pays étranger. « Vous nous proposez », a déclaré le député UMP Patrick Ollier « de mauvaises solutions déconnectées des réalités économiques »…

2007-01-24

AFP : « Michel Boyon, un énarque spécialiste de l’audiovisuel à la tête du CSA »

Michel Boyon, 59 ans, nommé mercredi président du Conseil supérieur de l’audiovisuel (CSA) en remplacement de Dominique Baudis, est un spécialiste de l’audiovisuel…Pour le député UMP Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale et membre du conseil d’administration de la SNCF, Michel Boyon est un homme « calme en toutes circonstances », dont la « discrétion » et « l’humilité » confinent parfois à l’austérité… Lorsqu’il était directeur de cabinet de Jean-Pierre Raffarin, il apparaissait comme « un roc solide qui permettait d’absorber les vicissitudes » du monde politique, gardant ses distances par rapport aux événements. « Ce n’est pas un homme pressé, c’est plutôt un homme réfléchi », résume M. Ollier…

2007-01-24

AFP : « TV du futur : Avis favorable de la commission des Affaires économiques »

La commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale a donné mercredi un accord favorable au texte sur la télévision du futur - qui prévoit l’extinction définitive du signal analogique le 30 novembre 2011 au profit du numérique -…et a adopté plusieurs amendements,…dont un signé du président de la commission, Patrick Ollier, et du rapporteur du texte, Frédéric Soulier, qui institue un crédit d’impôt pour les entreprises françaises de création de jeux vidéo…

2007-01-23

AFP : « Rejet de la proposition de loi PCF de lutte contre les délocalisations »

L’Assemblée nationale a rejeté mardi matin une proposition de loi communiste destinée à lutter contre les délocalisations, présentée par Jacques Desallangre : "Je partage vos inquiétudes et vous posez là un vrai problème", a répondu Patrick Ollier (UMP), « mais vous nous proposez de mauvaises solutions qui sont déconnectées des réalités économiques".

2007-01-23

AFP : « Patrick Ollier « consterné » par les propos de Royal sur la réduction de la part du nuléaire »

interview de Ségolène Royal sur Europe 1

Le président UMP de la Commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, s’est déclaré mardi « consterné » par les propos de Ségolène Royal – dans une interview Europe 1- sur une réduction à 50% de la part du nucléaire si elle était élue à l’Élysée.

« En confirmant sa volonté de s’engager dans une démarche de réduction de 85% à 50% de la part du nucléaire, Madame Royal est manifestement prête à sacrifier sur l’autel de la démagogie notre indépendance énergétique, la protection de l’environnement et une filière industrielle d’excellence », estime M. Ollier dans un communiqué. Il considère que « cette attitude est d’autant plus irresponsable que Madame Royal annonce cette décision au nom de la lutte contre l’effet de serre ! Ignore-t-elle que l’énergie nucléaire ne produit pas de CO2 et donc n’a aucun effet sur le changement climatique ! »

Patrick Ollier affirme que « le parc nucléaire français évite de produire l’équivalent des émissions de CO2 de plus de dix millions de voitures » et met en outre l’accent sur le fait que près de 100 000 emplois directs dépendent de cette filière. Pour lui, cet instrument permet aussi « d’avoir des prix de l’électricité pour les ménages parmi les plus faibles en Europe et indépendants des variations des prix du pétrole. »

« La candidate socialiste, de toute évidence, a du mal à maîtriser ses dossiers ! », a-t-il conclu.

2007-01-22

AFP : « Réactions à la mort de l’Abbé Pierre »

Patrick Ollier (UMP), président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, a affirmé que « la peine ressentie à l’occasion du décès de l’Abbé Pierre », devait « inciter à poursuivre le combat qu’il avait engagé en 1954 pour le droit au logement »

2007-01-18

L’Humanité : « Les enjeux de 2007 »

…Patrick Ollier, député UMP : « Ségolène Royal constate elle-même que les analyses de Nicolas Sarkozy sur les retraites, les 35H et la dette sont justes. Elle nous surprendra tous les jours. Après la vacuité de ses propositions, la voici qui reprend aujourd’hui à son compte l’analyse du candidat de l’UMP »…

2007-01-17

Midi Libre : « Ils ont dit… »

…Patrick Ollier (UMP) : « Ce début de campagne n’est pas, ou pas encore, à la hauteur de l’enjeu »…

2007-01-17

AFP : « Retraites-35H : Royal « reprend à son compte » les analyses de Sarkozy (Ollier) »

Patrick Ollier (UMP) a estimé mercredi que Ségolène Royal prenait « à contre-pied » les propositions socialistes sur les retraites, les 35H et la dette, et reprenait à son compte les analyses de Nicolas Sarkozy : « Mme Royal nous surprendra tous les jours. Après la vacuité de ses propositions, la voici qui reprend aujourd’hui à son compte les analyses de l’UMP et de son candidat », souligne le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, se « réjouissant » que la candidate PS à la présidentielle constate elle-même que les analyses de Nicolas Sarkozy sont « justes »…

2007-01-16

Le Figaro : « Les députés UMP revigorés par l’entrée en campagne de leur candidat »

« Nicolas Sarkozy a fait les efforts nécessaires pour infléchir son discours sur les institutions, le social et la politique étrangère. C’est de nature à favoriser le rassemblement de toute la famille sans exception », estime Patrick Ollier, conjoint de Michèle Alliot-Marie …

2007-01-16

Midi Libre : « Ils ont dit… »

Impôts : « Les annonces d’augmentation d’impôts faites par François Hollande risquent d’avoir des conséquences négatives directes sur les investissements étrangers en France… M. Hollande a une position idéologique en complet décalage avec les réalités économiques ; c’est l’investissement qui crée l’emploi » (Patrick Ollier, UMP)…

2007-01-15

Reuters : « Fiscalité : Ollier (UMP) dénonce la « cacophonie du PS » »

Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier (UMP), qui s’est rallié samedi à la candidature de Nicolas Sarkozy à l’Élysée, accuse les dirigeants socialistes de « cacophonie » en matière de fiscalité…Patrick Ollier affirme que François Hollande « a une position idéologique en complet décalage avec les réalités économiques » et voit dans les annonces du Premier secrétaire du PS « un mauvais coup porté au développement de notre économie »…

2007-01-15

AFP : « Fiscalité : la « cacophonie PS « dangereuse pour l’économie »

Patrick Ollier, président UMP de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, estime lundi que « la cacophonie des dirigeants socialistes concernant la fiscalité est dangereuse pour l’économie française : « Les annonces d’augmentation d’impôts faites par le Premier secrétaire du PS, François Hollande, puis démenties, risquent d’avoir des conséquences négatives directes sur les investissements étrangers en France », écrit M. Ollier dans un communiqué ; selon lui, « M. Hollande a une vision idéologique en complet décalage avec les réalités économiques…La vision socialiste des rapports entre l’emploi, l’entreprise et l’impôt, même démentie par la candidate, est un mauvais coup porté au développement de notre économie »…

2007-01-15

News Press : « Commission des Affaires économiques : audition du PDG de Thalès »

La commission des Affaires économiques, de l’environnement et du territoire de l’Assemblée nationale, présidée par Patrick Ollier (UMP, Hauts de Seine) , reçoit M. Denis Ranque, Président directeur général de Thalès, sur les enjeux industriels et sociétaux des systèmes d’information critiques.

2007-01-14

L’Humanité : « Dupont-Aignan quitte l’UMP »

…Ce n’est pas MAM qui a répondu à Nicolas Dupont-Aignan, mais son compagnon Patrick Ollier : « Dupont-Aignan est souverainiste et anti-européen ; et dans une logique qui n’est pas celle du rassemblement de Nicolas Sarkozy et de Michèle Alliot-Marie » a déclaré Patrick Ollier. (Le député-maire d’Yerres (Essonne), candidat à l’élection présidentielle, avait appelé « tous les républicains de droite comme de gauche, de Jean-Pierre Chevènement à Michèle Alliot-Marie », à le rejoindre, après avoir annoncé sa décision de quitter l’UMP)…

2007-01-14

Ouest-France : « Patrick Ollier soutient Sarkozy »

Au lendemain du ralliement de Michèle Alliot-Marie à Nicolas Sarkozy, c’est au tour de son compagnon, le député Patrick Ollier, de se déclarer en faveur du futur candidat de l’UMP. Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale et maire de Rueil-Malmaison, a annoncé hier dans un communiqué qu’il votera pour Nicolas Sarkozy et « s’engagera résolument à ses côtés »…

2007-01-14

Midi Libre : « Devant 50 000 militants, Sarkozy va prendre son envol. Après Alain Juppé, Michèle Alliot-Marie, Jérôme Monod et Patrick Ollier soutiennent le candidat »

…Après le ralliement, vendredi soir, de Michèle Alliot-Marie…Après ceux, cette semaine, de plusieurs personnalités telles Alain Juppé ou Jérôme Monod…l’horizon s’est éclairci pour Nicolas Sarkozy. Hier, c’était au tour de Patrick Ollier, compagnon de Mme Allliot-Marie et président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, de lui apporter « son soutien »…

2007-01-14

Reuters : « Début du congrès d’investiture pour Nicolas Sarkozy »

…La ministre de la Défense, Michèle Alliot-Marie, qui a longtemps laissé planer le doute sur ses intentions, a finalement annoncé son soutien à Nicolas Sarkozy vendredi, ainsi que son conjoint, le député Patrick Ollier…

2007-01-13

Reuters : « Ollier : pour MAM, c’est un soutien à Sarkozy, pas un ralliement »

…« Ce n’est pas un ralliement, c’est un soutien que nous apportons à Nicolas Sarkozy, dès lors que celui-ci a infléchi son discours présidentiel dans le sens des propositions que Michèle Alliot-Marie a faites dans le social, les institutions, la politique étrangère et la Défense, et qu’il a pris en compte les valeurs que nous défendons », a déclaré le député UMP à Reuters…ajoutant que Michèle Alliot-Marie était consciente du fort « risque de division des voix de droite au premier tour »….

2007-01-13

AFP :« Ollier apporte son soutien à Sarkozy »

Le président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, Patrick Ollier, a apporté samedi son soutien à Nicolas Sarkozy, en annonçant qu’il voterait pour le candidat UMP à la présidentielle et s’engagerait « résolument à ses côtés ». Dans un communiqué, M. Ollier, qui est le compagnon de Michèle Alliot-Marie, a expliqué que Nicolas Sarkozy avait « répondu favorablement aux propositions importantes qui lui avaient été faites (par Michèle Alliot-Marie), notamment au cours des forums UMP en décembre » et qu’il avait « déjà infléchi son discours, notamment sur le plan social ». « Dès lors », a estimé le député, « le rassemblement le plus large doit s’organiser autour de Nicolas Sarkozy, afin de lui apporter le soutien nécessaire à la victoire contre le projet socialiste ».

2007-01-11

Le Figaro : « Michèle Alliot-Marie s’apprête à annoncer son retrait de la course à l’Élysée »

…Revenant sur les velléités élyséennes de sa compagne Michèle Alliot-Marie, Patrick Ollier a indiqué qu’il souhaitait « un seul candidat de la droite et du centre », en appelant chacun à retrouver « calme et sérénité ». Des paroles d’apaisement qui le posent en candidat de consensus à la succession éventuelle de l’ultra-chiraquien Debré.

2007-01-11

Le Monde : « Patrick Olllier candidat à la présidence de l’Assemblée nationale si Debré la quitte »

Patrick Ollier, président de la commission des Affaires économiques de l’Assemblée, a indiqué mercredi 10 janvier sur LCI, qu’il serait candidat à la présidence de l’Assemblée nationale si Jean-Louis Debré devait quitter son poste avant la fin de la législature…

2007-01-11

Libération : « Ollier candidat au perchoir si Debré le quitte »

Le député UMP des Hauts-de-Seine Patrick Ollier,…qui préside actuellement la commission des Affaires économiques de l’Assemblée nationale, a indiqué hier qu’il serait candidat à la présidence du perchoir si Jean-Louis Debré devait quitter son poste avant la fin de la législature pour prendre la tête du Conseil constitutionnel…

2007-01-11

Ouest-France : « Alliot-Marie s’exprimera demain sur ses intentions »

.. « Quelle que soit sa décision, elle jouera un rôle extrêmement important dans la campagne » a indiqué son compagnon Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine…

2007-01-11

Sud Ouest : « Les ténors calment le jeu »

…Le député UMP Patrick Ollier a d’autre part annoncé qu’il était candidat à la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale si ce dernier est nommé président du Conseil constitutionnel en février…

2007-01-10

Reuters : « Des personnalités de l’UMP crient halte au feu »

Des personnalités de l’UMP ont crié halte au feu, mercredi, au lendemain d’une nouvelle journée de tensions entre « sarkozystes » et « villepinistes »…« Ces tensions ne donnent pas une bonne image de la majorité ; ce qu’il faut, c’est que chacun retrouve la sérénité et le calme car nous allons avoir à affronter une campagne pour battre le parti socialiste et Mme Royal, qui implique que nous soyons unis », a déclaré sur LCI Patrick Ollier,…qui annonce au passage que Michèle Alliot-Marie (sa compagne), fera définitivement connaître ses intentions pour l’élection présidentielle…vendredi soir sur France 2 : « J’attends que Michèle Alliot-Marie s’exprime sur ce sujet », a-t-il expliqué, tout en réaffirmant qu’il souhaitait qu’il n’y ait qu’un seul candidat de la droite et du centre…

2007-01-10

Reuters : « Ollier prêt à succéder à Debré au « perchoir » »

Le député UMP Patrick Ollier est candidat à la succession de Jean-Louis Debré à la présidence de l’Assemblée nationale si ce dernier est nommé président du Conseil constitutionnel…

2007-01-10

AFP : « Ollier (UMP) candidat à la présidence de l’Assemblée si Debré part »

Patrick Ollier, député UMP des Hauts-de-Seine, a indiqué mercredi qu’il serait candidat à la présidence de l’Assemblée nationale si Jean-Louis Debré devait quitter son poste avant la fin de la législature. Le nom de Jean-Louis Debré a été cité pour succéder à Pierre Mazeaud à la présidence du Conseil constitutionnel…

2007-01-03

Aujourd’hui en France : « UMP : MAM »

…L’unique incertitude réside encore dans la candidature ou pas de Michèle Alliot-Marie… « Sa décision n’est pas encore arrêtée », assure son compagnon Patrick Ollier, député-maire de Rueil-Malmaison (Hauts-de-Seine)…« mais il est sûr que l’un des éléments qui comptera dans son choix, c’est la hauteur à la laquelle se situe Le Pen… »

Mentions légales  -  Contact