UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Présidentielle et bataille des législatives : la Tribune de Patrick Ollier (7 mai 2012)

La défaite de Nicolas Sarkozy provoque d’abord une grande tristesse ; il ne la méritait pas. L’Histoire dira d’ailleurs très rapidement qu’il fut un homme d’Etat tou à fait exceptionnel et que la politique qu’il a conduite était la bonne, pour protéger la France et les Français. Maintenant, il faut nous tourner vers l’avenir, les élections législatives sont dans un mois, entrecoupé de ponts, avec un premier tour le 10 juin prochain. Il faut donc dès à présent partir dans cette bataille avec la ferme intention de défendre nos valeurs, la politique que nous avons conduite et les objectifs que nous nous étions fixés pour le futur quinquennat. Il nous faut tout d’abord partir dans l’unité de l’UMP et du centre ; je me réjouis de ce que le bureau politique de ce lundi ait permis que les intervenants, à l’unanimité, ne veuillent entendre parler que d’unité entre la Droite et le Centre. Cette unité peut nous permettre de gagner les législatives, j’en suis convaincu. Car les résultats, tout d’abord, démontrent qu’un million de voies nous séparent de la Gauche plurielle et qu’il y a eu deux millions de bulletins blancs ou nuls ce qui est considérable. Et qu’enfin 240 circonscriptions en France ont laissé Nicolas Sarkozy en première place. Pour être majoritaires, il suffit d’en faire basculer 50 autres, ce qui est un objectif atteignable pour une UMP et un Nouveau Centre unis dans la bataille (…lire la suite)

En effet les Français vont comprendre rapidement que la politique volontariste et courageuse de Nicolas Sarkozy pour protéger la France et les Français était la bonne ; il faut poursuivre dans cette direction, tant pour la baisse des dépenses publiques que pour la réduction de la dette mais aussi pour la construction de l’Europe et les relations internationales de la France. Alors tous ensemble, en avant pour la victoire ! Patrick OLLIER

Mentions légales  -  Contact