UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Projet du PS : "un programme dangereux et stupéfiant" : la tribune de Patrick Ollier (7 avril 2011)

"Le programme que vient de présenter le Parti socialiste est dangereux et d’un autre temps. Tout d’abord parce que lorsque l’on reprend ses propositions de 2012, on a l’impression de revenir en 1997, et au programme de Gouvernement de Lionel Jospin ! Rien n’a changé, ce sont toujours les mêmes recettes : l’augmentation des prélèvements obligatoires et des impôts, et il manque encore 50 milliards d’euros pour financer ce projet. Par ailleurs, vouloir faire croire aux jeunes que des emplois financés par l’Etat peuvent remplacer les emplois en entreprise relève d’une dangereuse utopie. De plus, les propositions s’appuient sur un retour au passé mais restent volontairement floues pour préparer l’avenir : s’agissant par exemple du nucléaire, le Parti socialiste est incapable de clarifier ses idées. Pour ce qui est des retraites, c’est pire encore, la proposition de retour à l’âge de 60 ans est mensongère car elle omet de préciser qu’elle est soumise à une décote, ce qui entraîne une perte de pouvoir d’achat pour les retraités.

Il est également stupéfiant de voir comment le PS propose des mesures déjà mises en place par la majorité actuelle, comme de confier la présidence de la Commisssion des Finances de l’Assemblée nationale à un membre de l’opposition - cette mesure est déjà en vigueur et inscrite dans la constitution- ou de favoriser davantage le conjoint des agriculteurs, comme le prévoit la loi de modernisation de l’agriculture. Les socialistes ont enfin beaucoup de progrès à faire pour parvenir à un semblant d’unité avant 2012 : comment concilier la tendance marxiste de Benoît Hamon avec l’ultra-libéralisme de Dominique Strauss-Kahn et cohabiter au sein d’un même parti et d’un même programme ?"

PATRIK OLLIER

Mentions légales  -  Contact