UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Questions d’actualité : Patrick Ollier interviewé aux "Quatre Colonnes" le 16 avril 2013 sur les mesures de transparence de la vie publique, l’interview de Jérôme Cahuzac et le Mariage pour tous

Les mesures de transparence proposées par Claude Bartolone, l’interview de Jérôme Cahuzac sur BFM TV/RMC, le Mariage pour tous : Patrick Ollier a répondu aux questions de la presse le 16 avril 2013 en marge des questions d’actualité à l’Assemblée nationale.

Mesures de transparence défendue par Claude Bartolone :

"Les positions de Claude Bartolone sur la transparence de la vie publique comme président de l’Assemblée honorent sa fonction de Président de l’Assemblée nationale, car elles dépassent les clivages politiques et portent un coup d’arrêt à l’excès de mesures inutiles et au voyeurisme qui livre les élus en pâture à l’opinion publique. Cette indépendance est louable. Lorsqu’il s’agit d’applaudir un président qui fait son travail, nous le faisons."

Interview de Jérôme Cahuzac sur BFMtv/RMC :

"Ce sera peut-être enfin l’occasion d’avoir la vérité, que nous n’obtenons pas du Gouvernement. Il faut pouvoir tourner la page, mais l’opposition ne tournera la page que lorsque toute la lumière sera faite sur cette affaire, car enfin entre le 4 décembre, date des révélations de Mediapart sur le compte caché de l’ex ministre du budget et la mi-janvier, alors que le Gouvernement savait, rien n’a été entrepris, à part la construction d’une « muraille de Chine » autour de Jérôme Cahuzac…"

Mariage pour tous :

« nous réaffirmons avec la plus grande détermination notre opposition à ce texte, qui touche aux fondements même de notre société, i faut que l’on dise que si les Français nous font confiance à nouveau et que nous revenons au pouvoir, il faudra bien que l’on revienne en arrière sur ce texte. Il faudra préserver les droits acquis pour ceux qui en ont bénéficié et organiser une union civile en mairie avec les mêmes droits que pour les hétérosexuels mais que l’on interdise l’adoption et la filiation. Nous utiliserons tous les moyens à notre disposition, y compris le recours au Conseil Constitutionnel ; il y a de quoi être mécontents, de voir François Hollande, sourd aux demandes de plus d’un million et demi de manifestants, laisser la France se fracasser sur ce texte dont une large majorité ne veut pas…il pourrait agir comme son prédécesseur François Mitterand lors de la loi sur l’école libre, qui avait retiré le texte, ou demander un referendum, il ne veut pas le faire, nous nous battrons jusqu’au bout, avec une volonté politique sans cesse réaffirmée…Aujourd’hui, seule la clarté dans notre détermination et notre action dans le suivi de nos promesses de retirer ce texte si nous revenons au pouvoir nous permettra de regagner la confiance des Français…La prétendue radicalisation du mouvement contre le mariage pour tous est le fait d’une poignées d’individus, qui n’ont rien à voir avec les familles qui manifestent pacifiquement toutes générations confondues. La seule radicalisation réelle est celle d’une totale exaspération des Français face à la crise économique, à la crise de l’emploi, la crise morale et politique du Gouvernement et qui peut expliquer une crispation de l’opinion.

MPEG4 Audio - 2.8 Mo
Ecouter l’ITV de Patrick Ollier du 16-4-2013 (partie 1)
PDF - 6 Mo
lire les propositions de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale partie 1
PDF - 3.4 Mo
lire les propositions de Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale seconde partie
Mentions légales  -  Contact