UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Questions d’actualité : Patrick Ollier aux "Quatres Colonnes" le 28 et le 29/05/2013

Patrick Ollier a répondu aux questions des journalistes en marge des Questions au Gouvernement le 29-05-2013 : Levée de l’embargo sur les armes en Syrie : -"j’espère que toutes les précautions ont été prises quant au danger que représente la circulation des armes"- Mariage Gay à Montpellier -"une provocation, un coup médiatique, avec la présence de la porte-parole du Gouvernement, pour marier deux employés municipaux. 350 policiers seront présents soit quasiment le même nombre qu’au Trocadéro le jour des émeutes en marge du PSG ! Claude Goasguen avait raison de critiquer le manque d’anticipation du ministère de l’Intérieur le jour des émeutes. La loi doit être aujourd’hui appliquée mais si nous revenons au pouvoir elle devra être réécrite avec des dispositions sur la filiation et en proposant une union civile ; nous tiendrons cet engagement" - suspicion d’arrangements électoraux entre le FN et le PS dans le Vaucluse pour l’élection de Marion Maréchal Le Pen - "j’espère que cela n’est pas vrai sinon ce serait se moquer des Français de la part du PS qui passe son temps à donner des leçons de morale ; cela mériterait une sanction"-, recommandations de la Commission européenne au Gouvernement français pour un changement de politique - malheureusement François Hollande ne pratiquera pas la politique plus libérale qui lui est demandée", affaire Tapie - "Christine Lagarde a toute ma confiance et mon amitié. La décision qu’elle a prise est une décision souveraine en tant que ministre ; aujourd’hui l’enquête porte sur des relations supposées entre un des juges et un avocat de Monsieur Tapie ; Christine Lagarde n’est pas responsable de cela. L’Etat se constitue partie civile contre une décision prise par l’Etat, c’est un peu paradoxal…L’Etat d’hier est aussi celui d’aujourd’hui…Il faut que la justice tranche, l’affaire est loin d’être terminée. Je me méfie toujours des décisions qui sont prises contre l’ancien Gouvernement et bien sûr contre Nicolas Sarkozy"…

MPEG4 Audio - 5.3 Mo
Ecouter l’interview de Patrick Ollier du 29-05-2013

Patrick Ollier a également répondu aux questions des journalistes en marge des Questions au Gouvernement le 28-05-2013 : Réforme constitutionnelle -" l’opposition ne votera pas la réforme constitutionnelle ; la Constitution a déjà été suffisamment modifiée. Nous voulons le maintien de la 5ème République et des institutions telles qu’elles existent"- nouvelle édition du Petit Robert - "je suis attaché à la langue française, je regrette que par souci de modernité, on tombe à ce niveau là"-, UMP - "depuis que François Fillon et Jean-François Copé ont conclu un accord pour rétablir la normalité dans le fonctionnement du mouvement, l’accord tient, les choses se passent bien, je peux l’attester ; face aux difficultés que traverse notre pays et à un an des élections municipales, il n’est pas raisonnable de réorganiser des élections"- Europe…

MPEG4 Audio - 5.4 Mo
Ecouter l’interview de Patrick Ollier du 28-05-13
Mentions légales  -  Contact