UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Questions d’actualité : Patrick Ollier interviewé aux "Quatre colonnes" les 05 et 04/06/2013

Surpopulation carcérale -" il est ahurissant que pour sécuriser la France et les Français on propose de vider les prisons plutôt que d’en construire de nouvelles ; il faut un juste milieu"- et lutte contre la récidive, pistes du rapport Moreau sur les retraites - "je suis pour la poursuite des mesures engagées par Nicolas Sarkozy, à savoir l’allongement de l’âge de départ à la retraite et contre de nouveaux prélèvements. Le Gouvernement devrait plutôt abaisser les dépenses plutôt que de chercher de nouvelles recettes. Il faut une volonté politique pour éviter l’augmentation des contraintes. Stop à l’impôt, oui à la baisse des dépenses, telles sont les recommandations de l’Europe…" : Patrick Ollier a répondu aux questions des journalistes en marge des questions d’actualité au Gouvernement le 05/06/2013

MPEG4 Audio - 4 Mo
Ecouter l’interview de patrick Ollier du 05-06-2013
MPEG4 Audio - 1.5 Mo
Ecouter l’interview de Patrick Ollier du 05-06-2013 (seconde partiesurpopulation carcérale et alternatives à la prison)

Ségolène Royal, sabotage de la politique familiale, matraquage fiscal, reniements de François Hollande, déclaration de patrimoine des parlementaires, pistes du rapport Moreau sur les retraites dans la fonction publique : Patrick Ollier a répondu aux questions des journalistes en marge des questions d’actualité au Gouvernement le 4 juin 2013 :"Je suis contre toute atteinte à la politique familiale, qu’il s’agisse des mesures fiscales ou sociale comme celle sur le mariage pour tous ; le Gouvernement aurait du agir sur la baisse des dépenses plutôt que d’augmenter les impôts des classes moyennes…", (…) "Les "douze travaux de François Hollande", ce sont douze augmentations d’impôts en un an, soit une par mois !" (…), "Le problème c’est que Monsieur Hollande n’est pas capable de tenir le cap de la cohérence d’un vraie politique. Le seul cap qui tienne, c’est l’augmentation de la fiscalité à destination des classes moyennes, ce sont des mesures au coup par coup, ce n’est pas une bonne méthode de travail, il n’y a pas de visibilité dans ce Gouvernement, il n’y a pas de méthode de travail et de prévisibilité dans ce Gouvernement ; il n’y as pas de programme à tenir jusqu’en 2017, on va de zig en zag…", (…) la possibilité des consultation du patrimoine des parlementaires est une demi-mesure absurde, qui jette une nouvelle fois l’opprobre sur la classe politique ; ou bien l’on publie, ou bien l’on ne publie pas ; encore une fois, c’est une cacophonie, il faut que le Gouvernement clarifie sa position, et ces dispositions pourraient s’appliquer à toutes les professions publiques", "Claude Bartolone, président de l’Assemblée nationale, a toutes les qualités pour aller plus loin, pourquoi pas à Matignon…", (…) "les pistes du rapport Moreau et l’hypothèse d’un alignement du calcul de la retraite des fonctionnaires sur celles du secteur privé sont des mesures de justice et d’équité ; il faut essayer d’harmoniser les systèmes de régime et supprimer des avantages qui sont insupportables en période de crise" (…)

MPEG4 Audio - 2.2 Mo
Ecouter l’ITV de Patrick Ollier du 04-06-2013 (1ère partie)
MPEG4 Audio - 1.4 Mo
Ecouter l’ITV de Patrick Ollier du 04-06-2013 (2ème partie)
MPEG4 Audio - 2.4 Mo
Ecouter l’ITV de Patrick Ollier du 04-06-2013 (3ème partie)

"LES 12 TRAVAUX FISCAUX DE FRANÇOIS"

François Hollande s’était engagé à ne pas augmenter encore les impôts. Lors de sa dernière conférence de presse le 17 mai dernier, il avait dit précisément : « l’idéal serait de ne pas avoir à encore augmenter les impôts ».

17 jours après, son idéal s’éloigne du quotidien des Français, et il se dédit en abaissant le plafond quotient familial.

En vérité, les 12 mois écoulés auront été fertiles en hausses d’impôts : 12 relèvements significatifs en 12 mois, un par mois, qui concernent les particuliers.

1. Le gel du barème de l’impôt sur le revenu, qui augmente de 2% l’impôt de tous, 2. la refiscalisation des heures supplémentaires, 3. le tour de vis sur la fiscalité de l’épargne, en particulier le forfait social prélevé sur les épargnes d’entreprise, passé de 8% à 20%, 4. l’abaissement des abattements sur les successions, 5. la hausse des taxes sur la bière et le tabac, 6. la hausse des cotisations retraites des salariés (financement des départs anticipés en retraite) avant une autre à venir à l’automne dans le cadre de la réforme générale des retraites, 7. la cotisation spéciale sur retraités pour la dépendance, 8. la fin du forfait pour l’emploi d’un salarié à domicile, et l’abaissement du plafond de déductibilité 9. la fiscalité sur l’immobilier, 10. la hausse à venir de la TVA en 2014 11. la baisse du quotient familial 12. et la suppression de la réduction d’impôt pour ceux qui ont un enfant au collège ou au lycée…. La matraque socialiste est en action, et dire la vérité aux Français n’est pas faire preuve de démagogie.

Mentions légales  -  Contact