UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Résultat des sénatoriales : réaction de Patrick Ollier invité de Jean-Pierre Elkabach sur Europe 1 le 26 septembre 2011

Pour le ministre des Relations avec le Parlement, "si la Gauche va pouvoir conduire la destinée du Sénat, ça ne change en rien sur la gouvernance de la France, sur la possibilité du gouvernement à faire son travail", a-t-il insisté, avant d’ajouter "la détermination du président et de ceux qui l’entourent est totale". Le ministre a toutefois admis qu’"il y a un choc, une symbolique forte, puisque le Sénat a une majorité", même si a-t-il indiqué que c’est "à deux voix près". Et de continuer : "il faut limiter les conséquences politiques de cette élection". Car, a-t-il pointé du doigt, même si "c’est une sanction en terme politique, je rappelle que ces résultats étaient attendus (…) Nous avions pensé gagner à quatre-cinq voix" d’avance. "Ce n’est pas ce qui va changer la vie des institutions". Quant à son rôle avec le Parlement, Patrick Ollier a dit "accepter de souffrir, parce que certainement ça sera difficile pour moi". "Mais, je ne doute que l’on fera voter néanmoins nos textes", a- t-il assuré. S’agissant enfin du futur président du Sénat, Patrick Ollier a déclaré que "Gérard Larcher est un excellent président du Sénat. Il a changé l’institution, il l’a réformée et il a impliqué des règles morales très fortes et très nouvelles. Qu’il soit candidat à sa succession est tout à fait légitime". Voir la vidéo de l’interview :


Mentions légales  -  Contact