UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Réunion publique de soutien à François Fillon le 23/11 à Rueil-Malmaison

Une réunion publique de soutien à François Fillon est organisée mercredi 23/11 à 19h à Rueil-Malmaison. Je serai présent, comme député-maire de Rueil-Malmaison, aux côtés de Gérard Longuet, porte parole de François Fillon, pour soutenir l’ancien Premier ministre, qui aujourd’hui, est le seul à pouvoir redresser la France et lui faire relever les défis de l’avenir ;

Les grandes lignes du projet de François Fillon :

Economie :

Réalisme du programme économique

• Lorsque F Fillon était à 10% d’intention de vote, les autres candidats admettaient qu’il a le meilleur programme et ils s’en sont inspirés • Depuis qu’il a obtenu 44% des suffrages, on dit maintenant que son programme est ultra-libéral et n’est plus crédible ? • La vérité, c’est qu’il faut enfin sortir de 30 ans de renoncement pour enfin transformer le modèle économique et social de la France. Il faut l’adapter aux réalités du XXIe siècle • Si vouloir faire ce qu’il faut pour retrouver la croissance et le plein emploi, c’est être libéral, alors, F Fillon assume le terme « libéral » : il faut être pragmatique • On ne renouera pas avec la croissance et l’emploi avec des demi-mesures. F Fillon n’a pas varié dans les actions qu’il propose : o 40Md€ de réduction sociales et fiscales pour la compétitivité des entreprises et pour l’emploi, dès le début du quinquennat pour redémarrer l’économie, dont un impôt sur les sociétés ramenés à 25% o Ces 40Mds€ s’ajoutent au CICE qui sera pérennisé en l’intégrant au barème o 10Md€ de réductions sociales et fiscales pour les ménages pour soutenir le pouvoir d’achat, en particulier des classes moyennes et des familles (suppression des charges salariales, relèvement du plafond du quotient familial à 3000 €, universalité des allocations familiales) • La réduction de 100Md€ des finances publiques étalées sur 5 ans ne sera pas facile mais elle est faisable o cela représente 8% de la dépense publique. Entre 2007 et 2012, la révision des politiques publiques qu’il a conduite avait permis de réduire les dépenses de 11% sur le périmètre de l’Etat central o La démarche sera étendue à l’ensemble des dépenses publiques o L’Etat sera recentré sur son cœur de périmètre • Il a été clair sur son programme depuis 3 ans. Lors du premier tour de la primaire, 44% des 4,3 millions de français qui sont venus voter ont approuvé ce programme : ceux qui critiquent le programme veulent-ils dire que les Français n’ont rien compris ? Réduction de 500 000 postes de fonctionnaires • La question n’est pas de savoir si c’est faisable • …c’est faisable, d’autre pays l’ont fait (Royaume Uni, Suède) • Ceux qui posent cette question sont dans le camp du renoncement • La question est de savoir comment le faire • La France n’a plus les moyens de consacrer 56% de sa richesse nationale en dépenses publiques. Elle emprunte chaque mois sur les marchés financiers pour payer ses fonctionnaires. Voulons nous léguer cette dette à nos enfants ? o Chaque année 120 000 fonctionnaires titulaires et 120 000 contractuels (hors titularisation et hors militaires) quittent la fonction publique. Soit 240 000 par an o Sur les trois fonctions publiques (Etat, collectivités territoriale, hospitalière) ce sont donc 1,2 million de fonctionnaires qui quittent la fonction publique en 5 ans o F Fillon a montré de 2007 à 2012 que le non-remplacement d’un fonctionnaire sur deux est possible sans réduire la qualité du service public o Donc ont peut réduire le nombre de postes de 600 000 sur les 5 prochaines années o Notre engagement porte du 500 000 poste en 5 ans • F Fillon ne gèlera donc pas les embauches, puisqu’on remplace 1 départ sur 2, ce qui permet de renouveler les profils • F Fillon augmentera le temps de travail dans les fonctions publiques de 35 à 39 heures o C’est une question d’équité puisque parallèlement les 35 heures seront abolies dans le secteur privé et le temps de travail négocié en entreprise o Cela représente un volume d’heures équivalent à 500 000 postes o Cela permettra d’améliorer l’organisation du travail dans les administrations o Nous engagerons une négociation avec les représentants des fonctionnaires pour améliorer les conditions de travail et les perspectives de carrière o Les compensations salariales seront ciblées et limitées, car la réduction de la dépense publique doit primer

Déficit

• On accuse F Fillon de creuser le déficit, cela frise la malhonnêteté intellectuelle • Nous hériterons d’une situation des finances publiques catastrophique en 2017 • Nous avons anticipé un déficit de -4,7% en 2017 en prenant en compte toutes les mesures non financées annoncées par F Hollande (de l’ordre de 15Mds€ en année pleine soit prêt d’un point de PIB) • Ce n’est pas le déficit de François Fillon mais celui de François Hollande • A Juppé table sur -3 à -3,5% et 2017 et son programme se limite à réduite le déficit de 0,5% par an soit 2,5% sur 5 ans. Donc au mieux il arrivera entre -1,0 et -0,5% de déficit en 2022 • Si le déficit est effectivement de -4,7% en 2017 il arrivera au mieux à -2,2% donc lui de l’équilibre et il continuera à accumuler de la dette • Le programme de F Fillon est le seul qui permette, partant de -4,7% de déficit de revenir à l’équilibre des finances publiques en 2022 et de commencer à rembourser la dette • Si l’audit que nous demanderons pour assure la transparence montrait que le déficit en 2017 s’avérait moins catastrophique que prévu, cela nous donnera des marges de manœuvres supplémentaires

F Fillon Réformateur et homme intègre :

F Fillonle réformateur

• Dans ses fonctions de ministre et de premier ministre FF a mené à bien de grandes réformes - statut de France Telecom, autonomie des universités, âge de la retraite, service minimum dans les transports, rupture conventionnelle- sans jamais reculer devant la rue. • Tout le monde ne peut pas en dire autant • A l’épreuve du pouvoir, François Fillon s’est révélé comme l’un des "meilleurs" Premier ministre de la Ve République comme en témoigne sa la popularité exceptionnelle dont il bénéficiait au bout des 5 années à Matignon

F Fillon l’homme et l’exigence de vérité :

• François Fillon a fondé son projet sur une exigence de vérité. • Il n’a jamais rien caché de l’état de la France : il a été le premier à dire qu’il était par exemple à la tête d’un « Etat en faillite » • Aujourd’hui, il a fondé son projet sur un diagnostic lucide de la situation de la France car on ne peut administrer à la France qui est malade le bon remède si on ne fait pas le bon diagnostic • L’intégrité se traduit aussi par une exigence d’exemplarité très forte dans l’exercice de la fonction présidentielle : François Fillon ne sera pas un président des faits divers. Il fixe le cap, en s’engage dans l’action

La méthode Fillon :

• F Fillon en plus de son programme est clair sur sa méthode • C’est cette méthode qui garantit le résultat • Tout mettre sur la table : on ne peut réformer si l’on ne passe pas avec les Français avant l’élection un pacte de confiance consistant à leur dire ce que l’on fera et faire ce que l’on a dit • Ne rien laisser au hasard : préparer dès aujourd’hui les grandes réformes, pour être prêt à appuyer sur le bouton d’exécution dès mai 2017 • Un gouvernement commando et des ministres compétents ! Mettre à la tête du pays une équipe de France expérimentée, ayant fait ses preuves et jouissant d’une autorité maximale • Un calendrier précis des réformes : agir vite et fort dans les 100 premiers jours après la présidentielle et engager les réformes fondamentales pour qu’elles soient bouclées dès le mois d’octobre 2017 • Le suivi rigoureux de la réforme : constituer auprès de chaque ministre une équipe chargée du suivi de la réforme, des économies et de la suppression de toutes les normes inutiles et paralysantes • Le recours au référendum après la présidentielle. Pour éviter le « blocage de la rue », et continuer entretenir l’élan de l’élection présidentielle, François Fillon appeler le peuple à trancher sur des sujets majeurs, comme la diminution du nombre de parlementaires ou le principe d’égalité des régimes sociaux • Ceux qui prétendent qu’on peut reformer la France en trois semaines par ordonnances ne sont pas sérieux

Politique étrangère :

• François Fillon n’est guidé que par une seule ligne : défendre les intérêts de la France • Pour lui la priorité est de vaincre l’Etat Islamique qui menace nos valeurs, notre territoire et souhaite nous imposer une idéologie mortifère • La seule voie réaliste pour y parvenir est de former une coalition internationale intégrant la Russie, l’Iran, et tous les pays de la région • La Russie, comme les Etats Unis, est un allié incontournable pour combattre l’EI en Syrie et elle peut être un partenaire essentiel dans l’équilibre du monde demain. • La Russie survivra à Poutine. C’est une puissance mondiale avec laquelle il faut compter, forte de son histoire, de sa population, de ses richesses énergétiques, de son territoire, le plus vaste du monde. • Beaucoup de choses nous séparent d’elle, mais beaucoup d’autres nous rapprochent • Il faut mettre fin à la guerre froide stupide avec la Russie. Il faut lever les sanctions à son encontre

Société/social :

Loi Taubira

• Il n’est pas question revenir sur le mariage pour tous • En revanche FF reviendra sur la filiation que la loi Taubira a mis à mal o Elle permet aujourd’hui de considérer qu’un enfant est né de deux parents du même sexe o Or un enfant est toujours issu d’un père et une mère biologiques, l’adoption n’y fait rien on ne peut pas effacer cela des actes de naissance. Dans l‘intérêt de l’enfant, cette filiation ne doit pas être effacée o Il y a deux formes juridiques d’adoption l’adoption simple qui permet de remonter aux parents biologiques (sauf en cas de naissance sous X) l’adoption plénière qui coupe tout lien avec les parents biologiques o F Fillon veut réserver l’adoption plénière aux couples hétérosexuels o Les couples homosexuels pourront toujours recourir à l’adoption simple • F Fillon réservera la PMA (procréation médicalement assistée) aux couples hétérosexuels dont l’infertilité est diagnostiquée • La GPA (gestion pour autrui) sera strictement interdite. Il est hors de question d’accepter une marchandisation du corps des femmes • Ce qui prime c’est le droit de l’enfant, il n’y a pas et ne peut y avoir de droit à l’enfant IVG • Il n’est pas question de revenir sur le droit à l’IVG • La loi, rien que la loi, toute la loi

Dépendance

• La dépendance du grand âge est un enjeu majeur pour notre société • L’enjeu concerne un million de personnes dont environ 800 000 atteintes de la maladie l’Alzheimer. Le budget est de 40 milliards pour l’Etat • F Fillon veut que nos anciens soient traités dignement et que les familles qui subissent le poids de cette dépendance soient aidées • Pour éviter que ce financement pèse sur les comptes de la Nation, il est hors de question de créer une 5eme famille au sein de la sécurité sociale qui serait alors inévitablement en déficit. • FF propose une solution simple et responsable qui est une assurance individuelle souscrite par les français et bénéficiant de dégrèvements fiscaux Justice sociale • La justice sociale est au cœur du projet de François Fillon. Son héritage séguiniste et gaulliste est fondamental. Sans emploi, pas de justice sociale • Le premier facteur de pauvreté qui nourrit un sentiment d’angoisse et de colère : c’est le chômage. Près de 6 millions de personnes ont voté pour les extrêmes lors des régionales de décembre 2015 alors que 6 millions de personnes pointent à Pôle emploi. La coïncidence n’est pas fortuite • La première des batailles, c’est donc celle du chômage car sans emploi il est difficile de vivre de manière décente • Pour endiguer la montée du chômage, il faut faire confiance aux entreprises, aux entrepreneurs (les PME, TPE, les artisans, les commerçants, les agriculteurs, les indépendants…) • Le programme économique de F Fillon a pour objectif de libérer la croissance et l’emploi • C’est le cercle vertueux qu’il faut enclencher : plus d’entreprises = plus d’emplois, c’est plus de rentrées fiscales, moins de prestations sociales à verser… ce qui permettra à la France de redémarrer, de réinvestir dans son avenir Lutter contre les injustices • Injustices des revenus de l’assistance qui peuvent être supérieurs à ceux du travail • Injustices engendrées par notre système de protection contre le chômage est un système qui plus généreux que la plupart des autres systèmes européen et doit plus inciter au retour à l’emploi • Injustice du logement : notre politique du logement n’est pas assez accessible à ceux qui en ont le plus besoin. • Injustices entre secteur public et le secteur privé : il y a des iniquités entre ces deux secteurs qui ne sont absolument plus justifiées de nos jours (régimes spéciaux de retraites notamment). • FF veut maintenir l’effort de solidarité tout en corrigeant ces iniquités pour que chacun ait le sentiment que l’effort est partagé. • Tout doit être fait pour redonner du pouvoir d’achat aux classes moyennes qui ont subi un véritable matraquage pendant le quinquennat de François Hollande. FF veut redonner un sentiment de justice, en corrigeant la ponction insupportable qui a été faite sur ces classes moyennes au cours des trois dernières années. Lutter contre la grande pauvreté • Dans tous les pays, en France aussi, il y a des personnes de tout âge qui, pour des raisons diverses ont, à un moment donné, décroché et ne sont plus en mesure de bénéficier des aides. • François Fillon fera tout pour aider les plus démunis à rejoindre la cohésion nationale. Il faut faciliter leur retour, non pas en leur déversant des revenus qui les enferment dans la trappe de l’assistance mais en les aidant à sortir de cette assistance.

Mentions légales  -  Contact