UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
Tweet de Valérie Trieweiler : "Un statut légal pour la Première Dame" ( Réaction de Patrick Ollier 13/06/2012)

Au lendemain du tweet de Valérie Trieweiler en pleine campagne législative, Patrick Ollier, comme ancien ministre chargé des relations avec le Parlement, juge nécessaire de donner un statut légal à la Première dame de France :

« Parce que le législateur doit se mettre au rythme de la société, il faut une loi organique pour définir le statut de Première Dame de France. Le tweet de Valérie Trierweiler est à l’évidence une faute, car lorsque l’on est conjointe, compagne, ou épouse du premier magistrat de France, on ne doit pas avoir de prises de parole s’immisçant dans le débat politique, quelle que soit la forme … À moins d’être soi-même un élu. Première dame effacée, ou première dame engagée, Madame Trierweiler a des devoirs envers l’Etat et les Français exigent d’elle d’être une digne ambassadrice de la France. Outre le côté vaudevillesque de l’épisode, comment pourrions-nous tolérer une prise de position contradictoire de la compagne du Président de la République sur un sujet international par exemple, alors que seul ce dernier porte la voix de la France.

La leçon à tirer de cette faute de Madame Trierweiller est qu’il est nécessaire de donner un statut légal à l’épouse ou époux, en tout cas au conjoint, du Président de la République. Le concept de « Première dame de France » est un fait ; Et parce que le législateur doit se mettre au rythme de la société, je souhaite qu’un texte de loi organique définisse ce statut »

Patrick OLLIER Ancien Ministre. .

Mentions légales  -  Contact