UMP et assembléePatrick Ollier Président de la Métropole du Grand Paris - Député de la 7ème circonscription des Hauts-de-Seine

Rueil-Malmaison - Garches - Saint-Cloud

UMP et assemblée
agrandir le texte retrecir le texte imprimer article envoyer à un ami
huis-clos sur Twitter, affaire Woerth : réaction de Patrick Ollier

Transgression du huis clos sur Twitter :

« Je préside une commission à l’assemblée nationale et je trouve cette attitude choquante et scandaleuse .Les députés doivent être des gens responsables, responsables de leurs actions, responsables de leurs engagements et les gens qui se conduisent comme cela sont totalement irresponsables, même si ce sont des gens que je connais bien et qui sont des amis ; c’est comme cela que l’on dévalorise et que l’on discrédite la fonction politique, en se conduisant comme des gamins rapporteurs de la classe. Je ne tolérerais pas cette attitude dans ma commission et ferais sortir le député qui s’amuserait à cela. L’avancée des nouvelles technologies n’autorise pas la trahison de la confidentialité des réunions.

Déjeuner des parlementaires reçus à l’Elysée par le Président de la République le mercredi 30 juin :

« Nicolas Sarkozy a été très pédagogue et répondu longuement répondu aux questions qui lui ont été posées. Il a expliqué et mis en cohérence les décisions qu’il propose au Parlement de prendre depuis le début de la crise. Il s’est montré rassurant et très convaincant notamment au niveau de l’Europe, au niveau mondial et s’agissant des perspectives d’avenir, notamment pour le le gouvernement économique européen, très clair aussi sur les retraites. Il a été sans faille… S’agissant d’Eric Woerth, il a dit ce qui est dit de manière récurrente. Il n’y a aucun élément concret permettant de mettre en cause personnellement Woerth dans ce dossier là. Il faut arrêter de hurler avec les loups et de faire bloc avec ceux qui ont monté par amalgames une stratégie de dénigrement et de déstabilisation du Gouvernement

C’est un homme intègre, d’une rigueur absolue ; j’étais responsable du RPR quand il était directeur financier du RPR…Le directeur financier d’aujourd’hui est tout aussi rigoureux, il n’y a rien à lui reprocher ; déjà il y a quelques années un ministre, injustement accusé, avait du démissionner ; quatorze ans plus tard, il a été blanchi par un non lieu rendu par la justice. Ce ministre, c’est Gérard Longuet, dont la carrière a été brisée par la vindicte publique ; ceci nous appelle à beaucoup de prudence Il n’y que de la suspicion organisée, nous faisons bloc derrière Eric Woerth pour le défendre, nous résisterons. »…

« Le président Nicolas Sarkozy n’a fait que confirmer un éventuel remaniement à l’automne, lorsque le texte sur les retraites aura été voté au Parlement. Il mettra en place un Gouvernement qui sera chargée de conduire la politique de la préparation de la campagne présidentielle… » « S’agissant des propos scandaleux de Mme Royal à l’encontre du Gouvernement, je m’étonne de ce que lorsque monsieur Pierre Bergé finance la campagne de Mme Royal , personne ne s’en offusque…Elle est allée très loin dans des affirmations qui confinent à la diffamation ; il faut raison garder ; je serais d’ailleurs curieux de savoir quelles sont les économies qu’elles compte réaliser en tant que présidente de la Région. Poitou-Charentes dans le cadre des économies budgétaires demandées par le Président de la République. Imaginez dans quelle situation nous serions aujourd’hui si les Français l’avaient élue présidente de la République !… »

(propos recueillis à la sortie de l’hémicycle le 1er juillet 2010)

Mentions légales  -  Contact